Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : La contribution de l'économie numérique à la richesse nationale est passée de 6,2% en 2012 à de 9% en 2017
 
Isaac Dé jeudi Abidjan-

© koaci.com –Vendredi 11 Janvier 2019 –La contribution de de l’économie numérique à la richesse nationale est passée de 6,2% en 2012 à de 9% en 2017, selon une étude du Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES), a affirmé jeudi le ministre de de l’Economie Numérique et de la Poste, M. Claude Isaac DE, lors des Etats Généraux de de la Jeuneuse (EGJ).

« Le secteur de l’économie numérique est très dynamique. Sa contribution à la richesse nationale, augmente d’année en année. Elle est passée, selon une étude du CIRES, de 6,2% en 2012 à de 9% en 2017. Ce sont plus de 300 000 emplois directs et indirects qui sont générés par le secteur des TIC. Nous devons veiller à ce que ce développement soit vertueux en étant source d’opportunités de création d’emplois, notamment pour notre jeunesse », a-t-il déclaré comme rapporté par ses services.

Ce dernier se prononçait sur le thème, « Apport des ministères sectoriels à la création d’emplois pour les jeunes ».

Evoquant la cybercriminalité Search cybercriminalité un fléau qui mine la jeunesse ivoirienne, le ministre a indiqué que, elle est pratiquée en majorité par les jeunes attirés par le goût de l’argent facile. En outre, a-t-il précisé, les jeunes de moins de 33 ans constituent environ 90% des cybercriminels déférés en 2017.

« Autant la transformation numérique offre de saines opportunités, autant il faut éviter de tomber du ‘’coté obscure de la force’’ », a-t-il mis en garde. Et d’ajouter :

« Le gouvernement y veille. Une loi sur la Cybercriminalité a été votée en 2013. Depuis lors, le Ministère intensifie, à travers la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) et le centre de veille et de traitement des incidents informatiques (CI-CERT), les actions de sensibilisation à l’attention des jeunes auprès des écoles et de certains organismes et poursuit les actions de répression pour lutter contre ce fléau ».

Poursuivant, le Ministre Claude Isaac DE a rappelé que les jeunes sont très friands des réseaux sociaux. Cependant, a-t-il insisté, le rôle du gouvernement est d’assurer la protection des données à caractère personnel.

« La loi sur la protection des données à caractère personnel a été votée en 2013. Des actions de sensibilisation à l’attention des jeunes ont été menées depuis 2016 et se poursuivent. Il s’agit de veiller à ce que les données personnelles des citoyens soient strictement utilisées aux fins pour lesquelles leur collecte a été autorisée. Cette phase de sensibilisation sera suivie d’une phase de contrôle et de répression dès la mi-2019 », a-t-il averti.

Pour le Ministre Claude Isaac DE, la révolution numérique trouve son fondement dans l’intelligence et le génie créateur, qui sont l’apanage de la jeunesse.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
4508 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 11/01/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions
 
Une idée pour accroitre de manière substantielle cette contribution de l'économie numérique est de rabaisser autant que possible le cout de l'internet. C'est trop élevé sous nos tropiques. Un fait.
 
 
 
See his contributions
 
J'applaudis tout le cadre juridique compréhensif que le gouvernement met autour de l'économie numérique. En effet, les abus sont très faciles. Très responsable de la part du gouvernement. On avance...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login