Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: La crise au Forum d'Adjamé aurait causé un préjudice de 8 milliards de FCFA à la mairie et la SICG
 
© koaci.com-   Dimanche 18 février 2018 -L’affaire du Forum d’Adjamé Search Forum d’Adjamé qui oppose le promoteur Saidi responsable de la SICG Search SICG et les commerçants aurait pris une nouvelle tournure.

Selon des informations le ministre du Commerce d’alors, Eric Kahé Kplohourou aurait récemment affirmé que «le problème à régler portait sur les loyers que devaient payer les commerçants au Forum. Certains (allusion aux commerçants) avaient cru en la gratuité de l’espace et d’autres avaient hérité de contrats dont ils ignoraient les contours exacts.»

Selon lui, il n’a jamais été question de demander à la SICG Search SICG de céder ses magasins ou de renoncer à ses droits.

Le ministre du Commerce aurait adressé un courrier à la SICG Search SICG pour faire ces clarifications.

Malheureusement certains des collaborateurs du ministre avec des agents de la Primature ont profité en 2002 pour en faire leur affaire personnel pour s’accaparer des droits de la SICG Search SICG et de la propriété de la mairie Search mairie à l’insu du Premier ministre Pascal Affi et du ministre Eric Kahé.

Deux rapports d’arbitrages auraient été rédigés unilatéralement, l’un en mars 2002 et l’autre en février 2003 sur la base avec des informations des dirigeants de l’Acoproma.

Le premier rapport d’arbitrage aurait été transmis le 16 mai 2002 à Kouassi Hortense, Directeur de Cabinet Adjoint, par Traoré D. Yenatio, sous-directeur de l’urbanisme commercial et des équipements commerciaux sous son entête personnel et non celui du ministère du Commerce.

Pourtant les circuits officiels voudraient que ce soit le Cabinet du ministre du Commerce qui écrivent au Directeur de cabinet adjoint du Premier ministre.

Le second rapport a été transmis le vendredi 28 février 2003, à la demande de Kposso Tea, Directeur du Commerce Intérieur qui s’adresse à Mme Kouassi en qualité de Directeur de Cabinet Adjoint.

Elle n’avait plus cette qualité puisque le Gouvernement d’Affi N’Guessan avait démissionné depuis le 24 janvier 2003 et remplacé par celui de Seydou Diarra.

Elle utilisera le rapport pour adresser un courrier au Directeur de la SICG Search SICG le lundi 3 mars 2003, en affirmant que le Cabinet du Premier ministre Seydou Diarra adhère aux conclusions du rapport de Kposso Tea et du ministère du Commerce.

Nous apprenions que le courrier signé de Mme Kouassi avait pour but, d’intimider la SICG Search SICG et M. Saidi d’une part et d’autre part, faire croire aux locataires du Forum que leur Association (ACOPROMA) avait réussi à obtenir de la Primature que la SICG Search SICG leur cède les magasins au Forum des marchés d’Adjamé au prix qu’ils ont choisi.

Absent du pays, M. Saidi rentré en 2007, découvrira cette cabale menée contre lui et rencontrera Affi N’Guessan en 2008, pour comprendre les raisons de cette lettre du 3 mars 2003.

En plus du Premier ministre, M. Saidi ira aussi à la rencontre du ministre du Commerce, Eric Kahé Kplohourou qui ne se reconnaîtra pas dans les courriers et rapports de ses collaborateurs les dénoncera.

En découvrant que les deux rapports d’arbitrages du ministère du Commerce et les échanges de courriers avec le Directeur de Cabinet Adjoint avaient pour seul but de l’amener à céder ses magasins, M. Saidi engagera alors plusieurs actions en justice dès le mois d’avril 2008 pour dénoncer cette cabale.

Par ailleurs, Me Tié Bi, Conseil de l’ACOPROMA et de Kouadio Yah déposera le 29 mars 2012, un Mémoire devant la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage d’Abidjan (CCJA).

Dans celui-ci, il est mentionné «qu’en 2002, une médiation administrative sera initiée par le ministère du Commerce à la demande de la Primature qui adressera à la SICG Search SICG des recommandations allant dans le sens d’une cession pure et simple des droits d’occupation aux commerçants (Voir Conclusions de Me Tié Bi Hivat et courrier de Mme Kouassi en date du 3 mars 2003 déposé à la CCJA par l’avocat) ».

La CCJA n’a pas suivi les explications de Me Tié Bi et a ordonné, le 9 avril 2015, par Arrêt N° 025/2015, la résiliation du Bail, l’expulsion de Mme Kouadio des magasins 51 et 52 au Forum des marchés et le paiement par elle des loyers échus et impayés estimés à 19 350 000 FCFA en lui rappelant son statut de simple locataire.

Selon d’autres informations en notre possession, les 400 membres de l’Acoproma doivent des arriérés de loyers à la SICG Search SICG qui ne sait pas comment entrer dans ses fonds.

Cependant, il convient de souligner que les dispositions de l’article 9 du bail qui lie la SICG Search SICG à la Mairie d’Adjamé lui permet d’exiger le remboursement de tous ces loyers impayés à la commune d’Adjamé.

Il faut noter enfin que le désordre installé au Forum des marchés et les préjudices financiers subis par la SICG Search SICG et la mairie Search mairie se chiffrent à fin 2017 à plus de 8 milliards Search 8 milliards de FCFA.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: La crise au Forum d'Adjamé aurait causé un préjudice de 8 milliards de FCFA à la mairie et la SICG
Par ailleurs, vue la tournure que prend cette affaire depuis quelques jours, des proches de Kouassi Hortense, Magistrate, déclaraient que le courrier portant son nom est fait sur faux, et qu’elle n’aurait jamais commandité de rapport d’arbitrage.

Wassimagnon, Abidjan 

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
13803 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 18/02/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions baryond
 
Djoula aime trop le faux.Tout ce bruit sur la base de faux courriers et faux rapports. Et l'autre Affou Keita qui menaçait déjà de morts tous les libanais...
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login