Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Déforestation, le pays dans le peloton de tête en Afrique avec un taux oscillant entre 5 et 10%
 
Le Général Issa Coulibaly plantant un arbre dans la forêt classée d’Anguédénou (ph) 

© koaci.com – Jeudi 8 Juin 2017 – Une cérémonie de planting d’arbres couplée avec le lancement de la campagne de reboisement 2017 organisée par la SODEFOR et une entreprise de téléphonie mobile a eu lieu ce jour dans la forêt classée d’Anguédénou dans le village d’Alokoi situé à environ cinq kilomètres d’Abidjan sur l’autoroute du nord.

Elle était présidée par le ministre des Eaux et forêts qui était accompagné pour la circonstance de son collègue des Ressources Animales et Halieutiques.

Le Général Issa Coulibaly a à l’occasion affirmé que la forêt Ivoirienne, est malade parce que le développement de la Côte d’Ivoire basé depuis la colonisation, principalement sur l’expansion des activités agricoles, a entrainé aujourd’hui la disparition quasi-totale de sa couverture forestière, surtout avec les nouveaux fléaux que constituent l’orpaillage licite et illicite, sans oublier l’élevage transhumant.

Selon lui, la situation a tellement empiré avec la décennie de crise que le pays Search pays a traversée et qu’à ce jour, la Côte d’Ivoire est classée en tête Search tête des pays Search pays africains avec un taux Search taux de déforestation oscillant entre 5 et 10% selon les sources.

Le ministre des Eaux et forêts a indiqué que les estimations des superficies forestières restantes, avoisinent à peine les 2 millions d’hectares selon la FAO en 2014, soit 6% du territoire national. 

Devant les conséquences de cette situation très sombre de l’environnement forestier, la Côte d’Ivoire a pris conscience en prenant l’engagement de réduire les effets néfastes des changements climatiques de 28% d’ici à 2030.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Déforestation, le pays dans le peloton de tête en Afrique avec un taux oscillant entre 5 et 10%
La Côte d’Ivoire a adhéré au Mécanisme REDD+ qui se propose de rémunérer les pays Search pays en voie de développement pour leurs efforts de Réduction de la Déforestation Search Déforestation et de la Dégradation forestière. 

Pour Issa Coulibaly, l’atteinte de tous ces objectifs ne peut se faire qu’à travers des efforts d’arrêt des nouveaux défrichements, et surtout de reforestation.

Tout en saluant le soutien de l’opérateur de téléphonie mobile, le Général a lancé un appel vibrant aux nombreuses autres entreprises du pays, notamment les Agro-industriels, les Miniers, les Pétroliers etc. dont les activités ont le plus d’impacts négatifs sur l’environnement, les Banques et les Partenaires au développement bilatéraux et multilatéraux, à lui emboiter le pas pour aider la Côte d’Ivoire à recouvrer d’ici à l’an 2030, les 20% de sa couverture forestière, taux Search taux nécessaire pour conserver une bonne biodiversité et un climat favorable au développement agricole, pilier de son développement économique. 

Comme indiqué, le ministre des Eaux et forêts a lancé officiellement la campagne de reboisement 2017.

Il a déclaré que c’est une opportunité pour tous et pour chacun d’avoir une pensée particulière à l’endroit de la mère Nature qui soutient la vie sur terre à travers tout ce qu’elle donne pour la survie.

«Planter un arbre à cette occasion, constitue un acte noble à son endroit qui consiste à lui ajouter quelque chose,» a-t-il ajouté.

Issa Coulibaly a enfin invité les populations à planter un arbre cette année et dans les années à venir, afin d’apporter leur contribution à la lutte contre les changements et réchauffement climatiques qui constituent un danger permanent qui menace l’avenir de l’humanité.

Le Directeur général de la SODEFOR, Mamadou Sangaré a annoncé que la Société a mis en œuvre un plan de reboisement qui permettra de revenir à un rythme de 10000 hectares par an d’ici 2020 et d’atteindre l’objectif de 35 000 hectares par an dès 2025, si les conditions le permettent.

Il a rappelé que la convention de reboisement avec son partenaire constitue en réalité tout un programme pilote de 40 hectares repartis dans six forêts classées situées dans des Centres de gestion différents.

Il s’agit de la FC Béki dans le Centre de gestion d’Abengourou, de la FC Bamoro dans le Centre de gestion de Bouaké, de la FC Pallakas dans le Centre de gestion de Korhogo, de la FC Sangouiné dans le Centre de gestion de Man, de la FC Rapides-Grah dans le Centre de gestion de Sna-Pedro et de la FC Anguédédou dans le Centre de gestion d’Abidjan.

Le site de la forêt classée de l’Anguédédou est particulièrement vulnérable comme l’a indiqué le DG malgré son caractère périurbain en raison des menaces liées à l’urbanisation galopante autour d’Abidjan, à la surpopulation et à la pollution.

Mamadou Sangaré a évoqué la situation de cette forêt classée en raison de l’importance de son potentiel écologique.
Selon lui, elle sert de zone tampon au parc national du Banco et joue un rôle éminent de protection de la nappe aquifère principale qui selon les spécialistes de la gestion intégrée des ressources en eau, pourvoit à 70% des besoins en eau potable de la ville d’Abidjan.


Wassimagnon, Abidjan 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

 
 
31063 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 08/06/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
L'ivoirien ne voit pas l'énorme utilité du flore et de la faune dans la vie d'un pays. Plus de la moitié des forets détruites en Cote d'Ivoire sont faites par nous les Baoulés. Nous sommes partout, pret á affronter n'importe quel gros arbre qui se dresse devant nous. Il serait mi...
L'ivoirien ne voit pas l'énorme utilité du flore et de la faune dans la vie d'un pays. Plus de la moitié des forets détruites en Cote d'Ivoire sont faites par nous les Baoulés. Nous sommes partout, pret á affronter n'importe quel gros arbre qui se dresse devant nous. Il serait mieux d'envoyer les paysans Baoulés dans les forets de l'Amazonie. Baoulé n'a pas besoin de Caterpilar. Juste une machette et du feu
 
 
Read more
See his contributions Bremer
 
Que font nos autorités en charge de la flore ? Que de la comédie. Les forêts classées et parcs nationaux sont truffés de plantations. Ces plantations ne sont pas tombées du ciel. Les plantations sont créées sous leurs yeux sans que rien ne soit fait. Il faut attendre qu’elles gra...
Que font nos autorités en charge de la flore ? Que de la comédie. Les forêts classées et parcs nationaux sont truffés de plantations. Ces plantations ne sont pas tombées du ciel. Les plantations sont créées sous leurs yeux sans que rien ne soit fait. Il faut attendre qu’elles grandissent avant que « ces autorités » se réveillent. Il y a des forêts classées ou parcs nations qui regorgent de gros villages électrifiés avec des écoles « avec la complicité des mêmes autorité ». Il faut toujours couper le mal à la racine.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Les chasseurs et pecheurs doivent etre "éduqués" ou sensibilisés de ne pas pecher les alevins et les petits poissons d'une part et abattre les petits des animaux d'autre part. Malheureusement on nomme des ministres pour faire plaisir
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login