Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Elections locales, pas de consensus au sein du PDCI dans le Gbèkè, vers la perte de la région
 
Le PDCI Search PDCI à Bouaké

© koaci.com - Mardi 31 Juillet 2018 - Allons-nous allègrement vers la perte de la région de Gbêkê Search Gbêkê qui reste encore avant les élections locales de 2018, un bastion du parti septuagénaire le PDCI-RDA, après la perte de la ville de Bouaké?

En effet, la haute direction du PDCI-RDA a dépêché une délégation conduite par Suy Bi N'Guessan.

Pour trouver un consensus entre les trois responsables du PDCI-RDA qui ont sollicité le parrainage du PDCI-RDA pour les élections régionales à venir.

Après des heures d'échanges le dimanche 29 juillet 2018, au foyer Jeune Viateur de Bouaké, entre Jean Claude Kouassi Search Jean Claude Kouassi vice-président, Mangoua Jacques, vice-président et le président sortant Jean Kouassi Abonouan, membre du grand conseil du PDCI-RDA.

« L’objectif que nous visons c'est celui du rapprochement des trois pour en faire une candidature unique, solide pour le PDCI-RDA », a souhaité le chef de la mission Suy Bi N'Guessan, secrétaire exécutif du PDCI-RDA.

Comme la tradition le recommande c'est le plus jeune des candidats, le président du conseil régional de Gbêkê, Jean Kouassi Abonouan Search Jean Kouassi Abonouan qui a parlé au nom des trois candidats. Il a d'abord salué la sagesse du PDCI-RDA qui veut tout faire pour ne pas qu'il y ait de fractions entre ses fils, la sagesse du PDCI-RDA qui privilégié le dialogue et le consensus.

Les trois candidats ne sont pas parvenus à un consensus, ils ont pris l'engagement de respecter la décision du président du parti Henri Konan Bédié.

«On voulait rassurer le parterre des personnalités PDCI-RDA que nous avons convenu de maintenir notre fraternité quelque soit l'issue des concertations. On aurait bien espéré que ce processus se passa bien en amont, c'est-à-dire sous la conduite des aînés pour trouver un consensus. Mais aujourd'hui, force est de constater que nous les trois sommes allés un peu loin. Chaque candidat a '' commencé à battre campagne ''. Chacun de nous a ses partisans à qui sont autour de lui et qui attendent. Aller donc vers ses partisans et dire qu'on ne part plus, c'est impossible. Nous avons décidé de respecter la décision qui sera prise par la direction du parti», a promis le président du conseil régional Jean Kouassi Abonouan.

En sortant de la salle, l’unique question qui les délégués PDCI-RDA se posent est la suivante: Vont-ils vraiment respecter la décision de la direction du PDCI-RDA ?

Affaire à suivre...

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
15309 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 31/07/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions CD
 
Jean claude Kouassi c'est la sorcellerie. Tu es ministre sur les traces d'houphouet . Mais pourquoi emmerde tu les autres? TU es en mission de sabotage dans le Gbêke. C'est ce que vous avez fait et puis nous les autres baoulé se moquent de nous en disant que nous n'avons plus de ...
Jean claude Kouassi c'est la sorcellerie. Tu es ministre sur les traces d'houphouet . Mais pourquoi emmerde tu les autres? TU es en mission de sabotage dans le Gbêke. C'est ce que vous avez fait et puis nous les autres baoulé se moquent de nous en disant que nous n'avons plus de village. Tous les candidats maliens battent obligatoirement campagne à Bouaké à chaque élection ça ne vous interpelle pas. Vous êtes méchants vous les politiciens du Gbêké au pont de livrer notre région aux autres. Entendez vous les cris de douleurs de nos parents? Toi Jean claude qu'a tu réellement fait pour le Gbêkê. Même à Broukro chez toi même qui te connait?
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Entendez vous. Le politicien ivoirien met toujours son museau lá oú il y a l'odeur de l'argent et les honneurs politiques et en chiant sur le peuple comme un chien.Voler,detourner, s'enrichir vachement sans faire d'effort et se comparer au soi-disant "Dieu"..sont les objectifs in...
Entendez vous. Le politicien ivoirien met toujours son museau lá oú il y a l'odeur de l'argent et les honneurs politiques et en chiant sur le peuple comme un chien.Voler,detourner, s'enrichir vachement sans faire d'effort et se comparer au soi-disant "Dieu"..sont les objectifs inavoués de nos politiciens
 
 
Read more
See his contributions bkouffoue@gmail.com
 
Le sabotage sent à mille lieux. Sinon, dans le cas du Gbêkê, il n'y a pas à spéculer d'autant plus que le président sortant élu sous la bannière du PDCI-RDA a bien travaillé. Et ensuite, alors que certains élus(militants PDCI-RDA) s'emploient à diviser le PDCI-RDA, le président s...
Le sabotage sent à mille lieux. Sinon, dans le cas du Gbêkê, il n'y a pas à spéculer d'autant plus que le président sortant élu sous la bannière du PDCI-RDA a bien travaillé. Et ensuite, alors que certains élus(militants PDCI-RDA) s'emploient à diviser le PDCI-RDA, le président sortant est resté imperturbable. Mieux, il a affiché clairement son hostilité quand au RHDP unifié. La direction a donc intérêt à le désigner.
 
 
Read more
See his contributions baryond
 
Le cumul des postes tant nominatifs qu'electoraux devrait être interdit.Tu es ministre,président du conseil régional,député et maire en même temps,c'est comme s'il n'y avait aucune autre compétence dans la région.
 
 
 
See his contributions yavoedmond
 
Croyez moi tant que Bédié est là la question sera réglée. Le PDCI est quand même un parti extrêmement structuré.
 
 
 
See his contributions aze
 
Pire...on finira par ne plus être ! Si cela peut consoler !
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login