Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Enfin un Noël sans menace...
 
L'entrée du pont Charles de Gaulle éclairée d'un slogan altruiste ce samedi soir de réveillon de Noël à Abidjan (ph LD)

ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D'IVOIRE ::


© koaci.com - Outre la menace de nous même, les habitants de Côte d'Ivoire passeront une fête de Noël sans menace pesante ou autre ultimatum sécuritaire, laissant loin derrière les ombres de l'année dernière.

Hier à pareille époque c'était dans la crainte de tout que le rien devenait compagnon d'infortune d'un sapin de noël aux aiguilles sensiblement confondues aux balles arbitraires des kalachnikovs réservés à nos frères alors que les anguilles du pouvoir ne souhaitaient se soustraire.

24 décembre 2010, 24 décembre 2011, deux années, deux contrastes, deux mondes mais un seul peuple qui ne souhaite plus que la Côte d'Ivoire gronde.

Hier vidée et meurtri, aujourd'hui illuminée et guéri, Abidjan revit, les sourires resurgissent et les ivoiriens mettent en évidence la panoplie des comportements léger en espérant épouser la dynamique de la croissance annoncée pour les années à venir, prévision qui au passage sera une des rares seule non affectée jusqu'à ce jour par l'analyse de Christine Lagarde la boss du FMI (voir article koacinaute) en berne du ralentissement économique mondial.

C'était y'a un an mais ça semble déjà loin, la capacité, non de versatilité mais d'adaptation et d'oubli, est l'une des constante sociale ivoirienne des plus époustouflante.

Certes la crise sociale pèse en touchant un grand nombre mais il semble que tout s'embraye progressivement; l'attention quant aux richesses bien partagées dans la dynamique d'un Etat juste et transparent, soucieux de l’intérêt commun, prédomine jusqu'aux diatribes restrictives politico politicienne qui sans conscience d'un besoin de lifting rapide pourraient se voir ridiculiser jusqu'à l'isolement. Au regard de l'évolution de la situation, les ivoiriens semblent notoirement tourner, en tout cas pour l'heure, le dos aux agitateurs mal intentionnés pour conjuguer leur éveil et conscience à l'observation de l'évolution d'un système naissant et à critiquer utilement.

Ce samedi soir de réveillon en Côte d'Ivoire sans canon ni démon, sera sans nul doute l'occasion, ouvertement ou intimement, d'un temps soit peu, des souvenirs aux finalités de comparaisons positives avec le présent. Les force de l'ordre sont ce soir à pied d'œuvre et à leur place, les militaires sagement en caserne, place à la fête qui s'annonce déjà pour un bon nombre de vivant en Côte d'Ivoire comme une séance de rattrapage.

Se dire que ce qui est arrivé appartient à un passé révolu tout en tirant les enseignements pour l'avenir pourrait s’avérer être le meilleur cadeau collectif de ce Noël d'union et de transition.

Par ailleurs, je profite au nom de la rédaction de KOACI pour vous souhaitez, vous nos fidèles lecteurs qui depuis 2008 nous suivez et soutenez, un joyeux Noël en associant mon souhait de bonheur pour vous tous.

Laurent Despas, directeur de KOACI, Abidjan
 
 
8408 Visit(s)    13 Comment(s)   Add : 24/12/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions PASSION
 
Je ressens plus que jamais la fierté d'être ivoirien.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Il fallait vraisemblablement très peu pour te convaincre. Et l’on doutera définitivement de tes qualités morales ou de ton état psychologique. OUI, il existe bien un certain satisfecit de la faction qui supporte ADO, doublé d’un espoir infiniment grand de le voir stabiliser le pa...
Il fallait vraisemblablement très peu pour te convaincre. Et l’on doutera définitivement de tes qualités morales ou de ton état psychologique. OUI, il existe bien un certain satisfecit de la faction qui supporte ADO, doublé d’un espoir infiniment grand de le voir stabiliser le pays, se dépêtrer des problèmes qu’il a lui même créés (l’insécurité) et enfin celui de voir disparaître tout contestation ou opposition, même si elle se sera cristallisée dans la majorité de la population, rendant l’image et la présence virtuelle de SEM Laurent GBAGBO éternelle, ses idées, son combat !! NON, PASSION, il sera difficile de trouver des ivoiriens qui seront fiers de l’être, dans l’état actuel, d’autant plus qu’il existe des références solides auxquelles l’on pourra se rapporter. L’ère HOUPHOUET, BEDIE, GUEI, GBAGBO et maintenant ADO. A part les nombreuses lumières qui inonderont la ville et transporterons les ivoiriens, qui les admireront, dans un monde illusoire (c’est bien leur fonction et le motif de l’action), les réalités sociales et économiques seront bien présentes. Les réalités politiques encore plus. Sur ce plan, il sera difficile d’éprouver un quelconque sentiment de fierté quand on est obligé de tricher, frauder pour gagner. La falsification devient courante et même les compagnons de combat seront laissés pour compte. Il y aura donc un très petit pourcentage (puisqu’il faudra le dire) qui sera fier d’être ivoirien en ce moment, fier de ses actes, fier de ce qu’il est (le mot rebelle est définitivement anobli, le meurtre massif et stochastique à dessein aussi, récompensé). Tu en feras partie. La satisfaction face au manque de menaces, présenté dans cet article, tranchera manifestement avec la réalité, car la menace de coup militaire plane toujours sur la ville d’Abidjan, confirmée par toutes les cellules de défense Françaises et Onusiennes / FRCI, qui auront augmenté leur patrouilles pour l’occasion (aucune menace n’est prise à la légère. L’atmosphère lumineuse de la ville est bien lourde ! Le pouvoir se sent comme toujours en danger ! Ce n’est pas KOACI qui vous consolera, il suffira de sortir et de se laisser porter par la vague de la rumeur et des secrets sous table pour en avoir la confirmation. Certains journaux de la place feront une fuite en avant, en annonçant les risques de violence et la période probable (avant le 5 janvier). Il sera difficile de l’ignorer, mais l’on souhaitera joyeux noël à tous, aux fiers, comme aux moins fiers ! Le combat continue et l’on ira jusqu’au bout !!
 
 
Read more
See his contributions cyb_boby
 
joyeux Noël à vous Mr. Despas et à toute l'équipe de KOACI
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
@DABAKALA....Tout est et sera toujours MAUVAIS pour toi tant que Ouattara sera au pouvoir.Ton Gbagbo a probablement effectue un "voyage-sans-retour" quelque soit ce qui arrivera au PR-Ouattara.@DABAKALA.... je crois qu'il y a un autre fameux "prophete" qui a predit la mort de Oua...
@DABAKALA....
Tout est et sera toujours MAUVAIS pour toi tant que Ouattara sera au pouvoir.
Ton Gbagbo a probablement effectue un "voyage-sans-retour" quelque soit ce qui arrivera au PR-Ouattara.
@DABAKALA.... je crois qu'il y a un autre fameux "prophete" qui a predit la mort de Ouattara entre le 11 et le 17 Decembre.....nous sommes au 25 aujourd'hui.
Bizarement, AUCUN prophete n'a prevu l'affectation de SEM Koudou Gbagbo a la CPI via Korhogo..
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
"Seigneur Prend pitié de moi car mon âme est troublé, la haine coule dans mes veines, mon cœur est de pierre. Seigneur ouvre moi grand les yeux et les oreilles car je n'entend et ne vois plus que moi même". Cher ami (oui, toi!!! toi qui sais tout, qui a la science infuse, oui toi...
"Seigneur Prend pitié de moi car mon âme est troublé, la haine coule dans mes veines, mon cœur est de pierre. Seigneur ouvre moi grand les yeux et les oreilles car je n'entend et ne vois plus que moi même". Cher ami (oui, toi!!! toi qui sais tout, qui a la science infuse, oui toi @Dabakala), tu viens de faire une prière qui va te sauver en cette fin d'année. Non mais tu est graaaaaaave!!! Non la fierté d'être ivoirien n'est pas un mal congénital encore moi un trouble psychologique. Je suis fier de moi, fier de ma patrie, fier aujourd'hui plus qu'hier. Si ça te fais autant mal alors je crois que tu es sérieusement un "LOSER"
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@PASSION…je ne t’insulterai pas sur le coup, car je n’en ai pas besoin. Sois fière, comme tu le veux ou le peux, cela ne jouera aucune espèce d’importance, d’autant plus que ma stabilité spirituelle et psychologique n’est pas du tout compromise en ces jours de fêtes. La fierté qu...
@PASSION…je ne t’insulterai pas sur le coup, car je n’en ai pas besoin. Sois fière, comme tu le veux ou le peux, cela ne jouera aucune espèce d’importance, d’autant plus que ma stabilité spirituelle et psychologique n’est pas du tout compromise en ces jours de fêtes. La fierté que tu affiches sera toute relative, c’est bien ce que je relève ici par mon intervention. Il y a de nombreux ivoiriens qui n’éprouveront pas la fierté dont tu parles. Pas surtout dans le cadre actuel. Ils seront de toute façon fiers, mais autrement, dans le combat, la résistance, l’espoir, la survie, surtout face à l’oppression du nouveau pouvoir, qui use de la force à tout va, qui se permet toute dérive et balkanise le pays de toute part, tribalise tout ce qu’il touche, détruit tout ce qui aura un rapport avec l’ancien régime, même si ce lien est pratiquement apolitique, tant SEM Laurent GBAGBO, sur certains plans, représentait ce qui est naturel aux yeux de tout ivoiriens. On restera donc LOSER pour l’occasion, tout en y tirant une certaine fierté, jusqu’à ce que la donne change et l’on inversera les rôles. C’est bien là une règle de la nature !! Par contre, je ne prierai pas pour toi, tu sembles le faire si bien à mon sujet. Fais le au tien !!! (chère amie, toi qui ne sait rien, qui a la sciène diffuse, oui toi @PASSION !! tchrrr… Quel complexe !!)
 
 
Read more
See his contributions Le Dadi blanc
 
Dabakala ou l'incapacité au bonheur!
 
 
 
See his contributions LE Gle
 
 “Esprit de haine, djasso!”, « Narcissisme, I cou ta !», “Satan, sort de ce corps”. Hummm, Passion, ce sont plusieurs séances d’exorcisme qu’il faut pour délivrer le frère : Ils sont collés dans lui comme chewingum Tarzan. Courage Dabakala, on va y arriver un jour. Joyeux noël....
 “Esprit de haine, djasso!”, « Narcissisme, I cou ta !», “Satan, sort de ce corps”. Hummm, Passion, ce sont plusieurs séances d’exorcisme qu’il faut pour délivrer le frère : Ils sont collés dans lui comme chewingum Tarzan. Courage Dabakala, on va y arriver un jour. Joyeux noël.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
N y a t il pas plus important a faire ? Serais je au centre de vos obsessions spirituelles les plus sombres. Et pourtant dieu ne vous aura donne aucun mandat du genre. Mais je considere tout ceci comme des compliments et que mon combat local porte. Merci donc a tous de votre atte...
N y a t il pas plus important a faire ? Serais je au centre de vos obsessions spirituelles les plus sombres. Et pourtant dieu ne vous aura donne aucun mandat du genre. Mais je considere tout ceci comme des compliments et que mon combat local porte. Merci donc a tous de votre attention. Amen
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
Je suis encore plus fier de te lire le frère @Dabakala. Parce que je sens que ma prière pour toi porte quelques résultats. Tu commence à prendre l'habitude de la CONCISION. Et c'est une bonne chose.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Lorsqu’il n’y a rien à dire, ou plutôt, personne de valeur à convaincre, l’on ne dira rien. Mais ta prière n’aura pas l’effet escompté ici (lire mes interventions sur Sikensi). Il sera donc légitime de douter de la portée de tes prières qui manqueront d’effet, d’autant plus que l...
Lorsqu’il n’y a rien à dire, ou plutôt, personne de valeur à convaincre, l’on ne dira rien. Mais ta prière n’aura pas l’effet escompté ici (lire mes interventions sur Sikensi). Il sera donc légitime de douter de la portée de tes prières qui manqueront d’effet, d’autant plus que la porteuse manquera aussi de foi. On peut aussi bien être concis dans le verbe, que dans le silence. Me concernant, te parler ne représente aucun enjeu particulier ! Faire donc la simple causette sera à l’ordre du jour ! En retour, je prierai pour ton équilibre mental, moral et psychologique, que je sais faible, sinon vacillant. Amicalement !! (Ne t’inquiète pas pour moi ! je resterai volubile, tant qu’il y aura de la puissance dans mes doigts, tant que mon clavier le supportera et tant que mon intellect politique sera sollicité, ici ou ailleurs !)
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login