Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Entrée en vigueur de la répression douanière, les parcs auto pris d'assaut par les forces de l'ordre
 
Forces de l'ordre en action dimanche sur un parc auto d'Abidjan

©koaci.com - Dimanche 1er Juillet 2018 – Comme annoncé le 19 juin dernier par le DG de la douane, ce 1er juillet sonne comme le top départ d'une traque aux véhicules neufs mal dédouanés ou non dédouanés sur les parcs auto et chez des particuliers, particulièrement à Abidjan, comme constaté sur place par KOACI.

Des brigades mobiles s'activent depuis ce dimanche matin à saisir, après contrôle, des véhicules parqués dans les espaces de vente.

Aucune information à cette heure, quant à la destination et le devenir des véhicules saisis.

A travers un communiqué, le 19 juin dernier, le DG de la douane Search douane annonçait un plan de répression, jusqu'à la diffusion dans la presse des noms, à l'encontre de propriétaires de voiture Search voiture qui aurait été mal ou non dédouanées.

Une annonce qui avait levé un vent de révolte auprès des particuliers qui dénonçaient un "brigandage d'Etat" (voir article) et pour cause, un particulier n'est jamais en rapport avec la douane Search douane au moment de l'acquisition d'un véhicule, le dédouanement est du seul ressort des transitaires agrées.

A ce soucis, certaines voix s'élèvent publiquement à l'image de celle du célèbre avocat, Maitre Rodrigue Dadjé.

Il rappelle qu'en Côte d'Ivoire, "les droits de douanes des véhicules neufs commandés par des personnes individuelles, sont fixés par la douane Search douane ivoirienne et perçue directement dans les caisses de la douane Search douane ivoirienne."

"La douane Search douane fixe et encaisse seule les droits de douane. Lorsque le véhicule individuel arrive au Guichet unique, il dispose déjà de son CMC (Certificat de Mise en Circulation) délivré par la douane Search douane et qui atteste que les droits de douanes ont déjà été perçu. Les transitaires disposent d'une ligne de crédit auprès de la douane Search douane pour les droits de douane." poursuit l'avocat qui s'interroge: "La douane Search douane devrait nous expliquer comment elle fait pour ne pas demander des comptes financiers aux transitaires et vient réclamer les droits de douane Search douane aux usagers sur des véhicules ayant été dédouanés via des transitaires agréés par la douane Search douane et disposant auprès d'elle d'une ligne de crédit. L'État de Côte d'Ivoire devrait sur le plan administratif, suspendre tous les hauts responsables de la douane Search douane et leur demander des comptes sur la fraude s'étant faite en son sein et par ses agents en collaboration avec les transitaires véreux hormis l'enquête judiciaire en cours."

KOACI
Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Entrée en vigueur de la répression douanière, les parcs auto pris d'assaut par les forces de l'ordre
 
 
30259 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 01/07/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login