Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Évacuation du mont PEKO, l'Ambassadeur du Burkina invite ses compatriotes au respect des lois du pays d'accueil
 
Mariatou Koné et Mahamadou Zongo (ph W.KOACI) 

© koaci.com– Vendredi 25 Novembre 2016 – Une réunion du comité mixte ivoiro-burkinabé s’est tenue ce jour au cabinet du ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes.

Au centre des préoccupations, la situation humanitaire des personnes déplacées, la mise en place d’un comité technique et l’examen des dispositions pratiques de la mission mixte à venir.

La partie ivoirienne était composée de plusieurs ministères notamment celui de la défense, de l’intérieur et de la sécurité, des Eaux et Forets, des Affaires Etrangères, de l’Economie et des Finances, de la santé. 

L’Ambassadeur du Burkina Search Burkina Faso en Côte d’Ivoire, Mahamadou Zongo a à l’occasion remercié le gouvernement ivoirien pour les efforts mis en œuvre pour gérer de manière pacifique l’évacuation du parc national du mont PEKO. 

Il a néanmoins reconnu que cette situation remonte au début des années 2000 et beaucoup d’initiatives ont été développées, notamment des campagnes de sensibilisation, jusqu’à l’étape d’évacuer de manière pacifique du mont PEKO.

«Il y a un travail sérieux, souterrain qui a été fait pour que les milliers de personnes puissent quitter le parc sans affrontements, » a-t-il précisé.

Selon lui, il est question maintenant d’éviter une réoccupation du parc.

«C’est dans ce sens qu’une équipe est mise en place pour travailler afin de proposer un plan d’actions pour que les solutions soient durables, » a expliqué le diplomate burkinabé.

Il a par ailleurs indiqué que les informations qui lui parviennent ne sont pas de nature à créer des problèmes entre son pays et la Côte d’Ivoire.

C’est pourquoi, il demande à ses compatriotes Search compatriotes de respecter les lois Search lois du pays d’accueil.

«Les lois Search lois du pays d’accueil Search pays d’accueil doivent être respectées. Au Burkina Search Burkina Faso, on n’entre pas de manière illégale dans les forêts classées, »a martelé Zongo.

Le Professeur Mariatou Koné a fait l’état des lieux de la situation humanitaire des ex-infiltrés du mont PEKO.

Selon elle, la situation est en train d’être jugulée par le gouvernement ivoirien appuyé de ses partenaires.

Elle a rassuré le diplomate burkinabé d’autres activités sont menées et qui sont appréciées par les populations affectées.

Wassimagnon, Abidjan 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Évacuation du mont PEKO, l'Ambassadeur du Burkina invite ses compatriotes au respect des lois du pays d'accueil
 
 
8673 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 25/11/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions A-FREE-CA
 
«Les lois du pays d’accueil doivent être respectées. Au Burkina Faso, on n’entre pas de manière illégale dans les forêts classées, » a martelé Zongo.C EST A SORO ET ADO QU IL FAUT DIRE CA ... ce sont EUX qui ne respectent pas les loi de la CI et se sont servi de cette situation p...
«Les lois du pays d’accueil doivent être respectées. Au Burkina Faso, on n’entre pas de manière illégale dans les forêts classées, » a martelé Zongo.

C EST A SORO ET ADO QU IL FAUT DIRE CA ... ce sont EUX qui ne respectent pas les loi de la CI et se sont servi de cette situation pour arriver au pouvoir
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login