Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Un «faux» Huissier de justice transféré à la MACA, plus de 2 millions escroqués à un DG pour loyer impayé
 
© koaci.com - Jeudi 5 avril 2018-  Il se faisait passer pour un Huissier de justice, alors qu’en réalité, il était un agent d’affaires judiciaires.

Gnepa Irré Boniface Nazy a usé de ce faux titre pour expulser à tort, le 23 Septembre 2016 un Directeur Général d’une société de la place de son domicile et de ses bureaux sis à la Riviera Faya dans la commune du Plateau.

En cavale, le «faussaire » a été arrêté par des agents de la police le mercredi 28 mars dernier, puis déféré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) le lendemain pour «usurpation de titre.» alors qu’il avait été relaxé pour la même affaire le 27 septembre 2017.

Le second procès de Gnepa Irré Boniface Nazy est prévu le lundi 9 avril 2018 au tribunal de Première Instance d’Abidjan Plateau.

Par ailleurs, selon des informations en notre possession, le faux Huissier de justice aurait soutiré au DG, la somme de 2,205 millions de FCFA pour loyer Search loyer impayé qu’il n’aurait pas reversée à ses mandants.

L’agence qui avait mandaté l’agent d’affaires judiciaires, Gnepa Boniface Search Gnepa Boniface a donc engagé des actions judiciaires contre le Directeur général.

Ce dernier sera expulsé de son domicile et de ses bureaux par Gnepa Boniface Search Gnepa Boniface accompagné de trois agents de police en service au district de police de Port-Bouët, alors qu’il était sensé reversé les 2,205 millions de FCFA à l’agence.

Le jour des faits, le 23 septembre 2016, Gnepa l’opération d’expulsion se serait produite dans la journée en présence d’une foule médusée qui ne comprenait pas ce qui arrivait au DG Search DG absent.

Le propriétaire des lieux aurait supplié au téléphone le faux Huissier et les policiers de Port-Bouët afin que ces derniers sursoient à leur opération d’expulsion, malheureusement, ces derniers auraient opposé un refus catégorique.

Curieusement, rentré chez lui, le DG Search DG constate des anomalies sur le procès-verbal d’expulsion qui n’a pas été signé par l’huissier instrumentaire, maitre Touré Mamadou.

Dans ses investigations, l’avocat de l’expulsé, maitre Minta Daouda découvre que la décision d’expulsion exécutée par Gnepa Boniface, agent d’Affaires Judiciaires n’était pas justifiée d’autant plus que son client était à jour de son loyer.

L’avocat va alors porter plainte contre le faussaire et les responsables de l’agence qui l’avait mandaté au commissariat du 18ème arrondissement de la Riviera 3.

Détenteur d’une fausse carte professionnelle d’huissier de justice, Gnepa Boniface Search Gnepa Boniface est mis aux arrêts et déféré au parquet du plateau le 19 septembre 2017 pour usurpation de titre faux et usage de faux, extorsion de fonds, vol et voies de faits.

Ces faits ont été requalifiés et Gnepa Boniface Search Gnepa Boniface sera jugé pour abus de confiance et faux en documents administratifs.

Le lundi 25 septembre 2017, il sera relaxé à l’audience pour délit non constitué par la juge Amea née Amon Martine.

Face à cette décision de justice jugée injuste, le plaignant a donc interjeté appel et a saisi l’Inspection Générale des Services Judiciaires qui au terme d’une enquête interne a décidé d’engager de nouvelles poursuites contre Gnepa Boniface.

C’est ce qui explique son arrestation le 28 mars dernier et son déferrement le lendemain à la MACA.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
13389 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/04/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login