Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: La France annonce qu'elle porte avec le gouvernement le projet de création d'un HUB pour l'éducation à vocation régionale
 
La cérémonie d’ouverture du colloque ce lundi (Ph KOACI)-

© koaci.com – Lundi 8 Octobre 2018 -A l’occasion ce lundi de l’ouverture du colloque international sur l’Assurance Qualité dans l’enseignement supérieur et la recherche dans un hôtel de la capitale économique, la France Search France a annoncé avoir investi 97 millions d’euros soit plus de 63 milliards de FCFA dans le secteur.

Selon Mme Annick Diener, représentant l’ambassadeur de France Search France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, cet investissement a pour objet d’accompagner le pays dans ses grands projets de développement du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

« La France Search France accompagne également la mobilité des étudiants à travers un volet important de bourses, mais aussi par un service campus France Search France qui outre la sélection des candidats, assure des missions de conseil d’orientation », a indiqué la 1ère conseillère de l’ambassade de France, avant d’annoncer que la représentation diplomatique française en Côte d’Ivoire porte avec le gouvernement ivoirien, le projet de création d’HUB pour l’éducation à vocation régionale.

« Ce HUB permettra de développer l’offre de formation ivoirienne d’excellence en mettant à disposition l’expertise française au sien des établissements de formation et enseignement supérieur. Ces nouvelles formations bénéficieront de labels de qualité reconnus internationalement permettant aux étudiants ivoiriens et de la sous-région de bénéficier de diplômes reconnus, facilitant leur insertion sur le marché du travail. Ces formations concerneront des diplômes universitaires mais également le secteur de la formation professionnelle », a souligné la diplomate.

Bien avant Diener, Jean Sylvain Bonny, Directeur général de la qualité et des évaluations , au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a tenu à rappeler que la qualité de l’enseignement est au cœur des préoccupations des Etats pour permettre aux étudiants d’être compétitifs pour répondre aux insuffisances humaines sur le marché de l’emploi.

Evoquant les objectifs du colloque international sur l’Assurance Qualité dans l’enseignement supérieur et la recherche : évolutions récentes dans la sous-région Afrique de l’ouest , Afrique centrale et sahel, il a indiqué qu’il s’agit de : Identifier les grands principes et objectifs de l’assurance qualité externe dans le contexte de la sous-région ; Réaliser un état des lieux des initiatives continentales et régionales sur l’assurance qualité et leur complémentarité ; Réaliser un état des lieux du développement et de la maturité des démarches nationales d’assurance qualité externe dans différents pays de la sous-région (expérience, environnement règlementaire existant, projets ministériels en cours, etc.) ; Identifier avec les Ministères/agences les enjeux et les freins au développement de ces dynamiques dans le contexte national, identifier les invariants du développement de démarche d’assurance qualité externe (environnement légal sur l’indépendance, structuration organisationnelle pool d’experts, compétences périmètre et mission, formalisation d’un référentiel, etc.) et les modalités d’appui en termes de renforcement des capacités en fonction de la maturité des situations nationales ; Identifier les démarches complémentaires à l’assurance qualité externe (structuration de l’AQ interne, formation et professionnalisation au sein des établissements, etc…).

Quant au représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, le professeur Simplice Dion, il a rappelé les innovations faites depuis 2012 avec notamment la construction de nouvelles universités publiques et la réhabilitation des anciennes.

Selon le directeur de cabinet adjoint, toutes ces actions visent à respecter les normes internationales en adoptant l’assurance qualité dont l’objectif majeur est l’employabilité des jeunes.

« La Côte d’Ivoire est dans une phase dynamique pour la mise en place de l’assurance qualité .Nous prenons l’importance de l’ampleur des mesures de ce colloque », a –t-il déclaré avant d’annoncer l’ouverture du colloque qui prendra fin ce mardi à Abidjan.

Pour rappel, la Direction Générale de la qualité et des Evaluations (DGQE) du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été créé par décret No 2016-565 du 27 juillet 2016.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
7099 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 08/10/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Zott
 
La Côte d'Ivoire doit plutôt reformer son système de l'éducstion nationale et refuser qu'il ait deux classes de diplômes: les diplômes à rabais provenants des écoles Ivoiriennes et des diplômes de qualité provenants des écoles du HUB de français en Côte d'Ivoire... C'est une mauv...
La Côte d'Ivoire doit plutôt reformer son système de l'éducstion nationale et refuser qu'il ait deux classes de diplômes: les diplômes à rabais provenants des écoles Ivoiriennes et des diplômes de qualité provenants des écoles du HUB de français en Côte d'Ivoire... C'est une mauvaise idée. Et surtout que la scolarité dans ce hub sera chère et l'Ivoirien ordinaire ne pourra pas envoyer ses enfants dans ces écoles...
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
Zott mais pardon va parler a certain enseignants qui sont un pied dans le publique avec les grève pour leur badoo et un pied dans le privé que tu critique soyons sérieux mon petit un peu de quand même c est la même clinique privé et dr dans un chu on se connaît ici va parler au f...
Zott mais pardon va parler a certain enseignants qui sont un pied dans le publique avec les grève pour leur badoo et un pied dans le privé que tu critique soyons sérieux mon petit un peu de quand même c est la même clinique privé et dr dans un chu on se connaît ici va parler au fonctionnaires qui prennent en otages les bon fonctionnaires qui eux on pas d écoles privé ou clinique
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Belle initiative...On avance...
 
 
 
See his contributions aze
 
L'assistanat n'est pas de l'avancement.50 ans à toujours trainer derrière les gens.Il faut comprendre que tu es toujours dans un plan.Il est mieux de penser par soit même, et faire sois même ses choses.Il faut refuser d'accepter mentalement cette option de facilité qui met toujou...
L'assistanat n'est pas de l'avancement.
50 ans à toujours trainer derrière les gens.
Il faut comprendre que tu es toujours dans un plan.Il est mieux de penser par soit même, et faire sois même ses choses.
Il faut refuser d'accepter mentalement cette option de facilité qui met toujours les gens au second plan...on peut aussi apprendre de tes initiatives...On ne vas pas passer des siècles à se faire assister et dire qu'on avance.
A la fin, tu comprendras que toute une région a été orientée dans un autre décor, parce les nigauds ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Tu es libre, on doit te le rappeler.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login