Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Immatriculation de véhicules importés, la magouille au guichet unique
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 19 MARS 2012 © koaci.com - Les transitaires ivoiriens dénoncent une lenteur au guichet unique Search guichet unique dans l’immatriculation des véhicules importés, affirmant par ailleurs qu'il faut payer de l’argent pour être dans le délai de 72 heures.

L’immatriculation d’un véhicule importé se fait en 72 heures selon les indications du guichet unique. Ce délai bien connu des transitaires n’est plus respecté puisque le guichet unique Search guichet unique va souvent au-delà des trois jours prescrits. « Il faut une à deux semaines pour immatriculer un véhicule importé. Les responsables du guichet unique Search guichet unique veulent opposer les transitaires à leurs clients. Les véhicules font plus de deux semaines au Port autonome d’Abidjan (PAA), faute de places de stationnement, puisque le guichet unique Search guichet unique ne dispose pas de parkings, » a déclaré cette source. Face à cette situation les transitaires qui veulent vite entrer en possession de leurs véhicules sont obligés de payer des pots de vin. Les plus avantageux seraient les libanais qui exercent dans le secteur. « Des responsables du guichet unique Search guichet unique interviennent au PAA pour que les véhicules des libanais soient libérés dans les délais, moyennant de l’argent. Ces libanais sont connus de tous, ils leur prennent de l’argent pour leur faciliter la tache, » a insisté notre interlocuteur, dénonçant par ailleurs la magouille qui a lieu en ce moment au guichet unique. Quinze jours après, les propriétaires des véhicules non encore immatriculés sont soumis à des amendes pécuniaires. «A partir du 16 ème jour le transitaire paie des taxes supplémentaires liés à l’occupation du parking qui varient entre 2000 francs cfa et 12 mille francs cfa chaque deux jours, selon la puissance du véhicule, » a affirmé cette source. Fatigués de ces pratiques qui leur causent d’énormes préjudices, les transitaires souhaitent que l’on revienne à l’ancien système qui consiste à payer d’abord les taxes de l’Etat. « Quand un véhicule arrive, le transitaire après s’être muni de la carte grise, fait l’évaluation en douane, tire la déclaration et muni d’une assurance remet le véhicule à son client. En attendant qu’il soit programmé pour l’immatriculation au guichet unique, » a expliqué notre interlocuteur.

"Le guichet unique Search guichet unique n'est pas prêt à revenir sur ce système d’autant plus que des transitaires véreux avec la complicité de leurs clients se sont enfuis avec des véhicules, » a-t-on appris d’une autre source proche des transitaires.

Par ailleurs, les responsables du guichet unique Search guichet unique sont restés inaccessibles en dépit des démarches entreprises auprès d’eux. « Allez et revenez demain. Le patron est absent à son retour on vous appelle, » tel est le message que les vigiles n’ont cessé de véhiculer à chacune de nos rencontres.

Wassimagnon, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
24251 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login