Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Lancement des activités de la brigade de répressions des infractions au code minier (BRICM) contre les orpailleurs clandestins
 
© koaci.com – Jeudi 27 Décembre 2018 -Comme annoncé lors d’un conseil des ministres, les activités de la brigade Search brigade de répressions des infractions au code Search code minier (BRICM), ont été lancées mercredi à Abidjan, rapporte un media d’Etat.

Selon les informations rapportées, la BRICM a pour missions de réunir et de traiter des renseignements sur l’orpaillage clandestin, de constater les infractions au code Search code minier, en rassembler les preuves et rechercher leurs auteurs en vue de les traduire devant les juridictions compétentes, de fournir des renseignements actualisés et précis pour l’élaboration de politiques et de stratégies de lutte contre l’orpaillage clandestin, le trafic de minerais et de pierres précieuses, ainsi que l’exploitation illicite de substances de carrières.

Sur tout le territoire national, le ministère des Mines et de la Géologie a répertorié au moins 241 sites d’orpaillages clandestins, pour une population d’orpailleurs évaluée à 23 400 individus.

Il faut noter que, brigade Search brigade regroupe une trentaine de membres issus des ministères des mines et de la Géologie, de la Défense, des Eaux et Forêts et de l’Environnement et du Développement durable.

Il s’agit d’ingénieurs de mines, d’ingénieurs de techniques de mines, de personnel administratif, des éléments de la gendarmerie, de la marine et des Eaux et Forêts, indique-t-on.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
6922 Visit(s)    11 Comment(s)   Add : 27/12/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Yassouha Sran
 
il faut absolument qu'on mette ces étrangers qui pillent impunément nos sous sols hors de la côte d'Ivoire
 
 
 
See his contributions REQUIN
 
Nous applaudissons avec les 4 mains la venue de la brigade minière , la nouvelles équipe doit éviter des composer avec les anciens qui étaient sur le terrain car ces fonctions ont tous des trous sur ces sites d'orpaillage clandestins.
 
 
 
See his contributions KPAKPATO
 
Bravo c'est une très bonne nouvelle on espère que cette brigade viendra mettre fin à la corruption organisée et entretenue par des administrateurs( dd mines , prefets, sous prefet , Cb et autres agents véreux dans les 31 régions du pays ..
 
 
 
See his contributions Andyko
 
Laissez vos histoires d'ingénieur bla bla bla. Le personnel administratif va faire quoi chez des orpailleurs clandestins ? Mettez les moyens à disposition des gendarmes et autres agents des eaux et forêts ils vont nettoyer la côte d'Ivoire. Une trentaine de personnes pour quoi fa...
Laissez vos histoires d'ingénieur bla bla bla. Le personnel administratif va faire quoi chez des orpailleurs clandestins ? Mettez les moyens à disposition des gendarmes et autres agents des eaux et forêts ils vont nettoyer la côte d'Ivoire. Une trentaine de personnes pour quoi faire ? Vous savez combien sont ils ceux d'en face ?
 
 
Read more
See his contributions Andyko
 
On espère que c'est une véritable brigade et surtout armée. Parce que ces orpailleurs clandestins d'un autre siècle sont très très armés, d'ailleurs ils se payent des hommes armes traditionnellement appelés dozo pour surveiller leurs sites. Pour vous les futurs agents de ladite b...
On espère que c'est une véritable brigade et surtout armée. Parce que ces orpailleurs clandestins d'un autre siècle sont très très armés, d'ailleurs ils se payent des hommes armes traditionnellement appelés dozo pour surveiller leurs sites. Pour vous les futurs agents de ladite brigade n'allez pas sur les sites les mains nues. N'attendez jamais qu'ils vous tirent dessus. Soyez les premiers à les prendre à leurs jeux.
 
 
Read more
See his contributions XIX
 
Rien que du tapage, du tape à l’œil : La C.I a déjà tous les instruments pour lutter efficacement comme ce fléau, juste comme elle en a pour lutter contre les « microbes », mais la grande majorité des clandestins sont des Burkinabés et on va les laisser poursuivre tranquillement ...
Rien que du tapage, du tape à l’œil : La C.I a déjà tous les instruments pour lutter efficacement comme ce fléau, juste comme elle en a pour lutter contre les «
microbes », mais la grande majorité des clandestins sont des Burkinabés et on va les laisser poursuivre tranquillement leurs activités destructrices. Vous verrez que seuls quelques malheureux Ivoiriens seront présentés pour servir de boucs émissaires alors que les grands trafiquants seront protégés par le régime et ses démembrements (préfets , sous-préfets, etc…), comme c’est le cas dans ma région ou la préfète, proche du régime a vertement menacé les villageois qui se plaignaient des clandos détruisant leurs terres. Moi j’ai toujours des cas concrets pour soutenir mes affirmations. En fait, il chasseront les Ivoriens qui vont abandonner leurs sites et les étrangers les occuperont, et lorsque les étrangers vont les occuper, ils vont les laisser piller tranquillement. Dans 6 mois, un an, vous entendrez toujours parler de ces orpailleurs clandestins.
 
 
Read more
See his contributions lafouine
 
cette fois nous allons suivre de très prêt la brigade , elle aura toutes les informations qu'elle voudra,mais notre souhait était qu'il ai d'abord un mouvement préfectoral, il faut se dire la vérité si les mêmes ( CB , PRÉFETS , SOUS-PRÉFETS ) sont encore en poste dans leur local...
cette fois nous allons suivre de très prêt la brigade , elle aura toutes les informations qu'elle voudra,mais notre souhait était qu'il ai d'abord un mouvement préfectoral, il faut se dire la vérité si les mêmes ( CB , PRÉFETS , SOUS-PRÉFETS ) sont encore en poste dans leur localité la brigade ne pourra pas fonctionner parce qu’ils vont saboter ces actions .
Pour que la brigade travail tranquillement on devait changer les cb , préfets et sous préfets cité dans les scandales d'orpaillage
 
 
Read more
See his contributions Blanche neige
 
Prions Dieu que la brigade réussisse à mettre hors d’état de nuire les administrateurs mafieux qui ont finir de laisser filer pour des miettes nos ressources au mali et Burkina
 
 
 
See his contributions legrand
 
Bonne Année et bon arrivé à la Brigade de répression et au revoir aux cb clandos, préfets et sous-préfets orpailleurs.
 
 
 
See his contributions mandiant
 
Code minier Ivoirien : Chapitre II : autorisation d’exploitation minière artisanaleArticle 65 : l’autorisation d’exploitation minière artisanale est accordée par arrêté du Ministre chargé des Mines, sous réserve des droits antérieurs après consultation des autorités administrativ...
Code minier Ivoirien :
Chapitre II : autorisation d’exploitation minière artisanale
Article 65 : l’autorisation d’exploitation minière artisanale est accordée par arrêté du Ministre chargé des Mines, sous réserve des droits antérieurs après consultation des autorités administratives compétentes et des communes urbaines ou communautaires rurales concernées aux :
• Personnes physiques de nationalité ivoirienne.
• Sociétés coopératives à participation ivoirienne majoritaire.

Code minier Burkina Faso :
Section 2- autorisation d’exploitation artisanale traditionnelle
Article : 45- l’autorisation d’exploitation artisanale traditionnelle est accordée, sous réserve des droits antérieurs, par décision de l’administration des mines, après consultation des autorités administratives compétentes et des collectivités locales concernées, aux :
• Personnes physiques burkinabé :
• Coopératives à participation exclusivement burkinabé :
• Entreprises et sociétés de droit burkinabé dont le capital est à majorité burkinabé.

Code minier Mali
Section 1 – De l’exploitation artisanale
Article : 45- l’autorisation artisanale est attribuée à des personnes physiques de nationalité malienne, ou morale de droit malien.

Les 3 codes miniers sont clairs, l’activité est réservée exclusivement aux nationaux, donc on demande à la (BRICM) Brigade de Répression aux Infractions du Code Miner de commencer le nettoyage car tous nos régions sont infectées par les burkinabés et maliens qui partent chaque 15 jours avec des kilos d’or dans leur pays respectifs tout ça avec la complicité de quelques Préfets, sous-préfets, dd mine et Cb.
Il faut vite mettre fin à cet pillage organisé où c’est des individus qui profite et non l’état.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login