Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Locales 2018 J-1, fraude possible avec autant d'observateurs 2.0 ?
 
Dans un bureau de vote en 2013 à Abidjan

© koaci.com – Vendredi 12 Octobre 2018 – Les temps changent et certaines avancées technologiques permettent de passer d'un monde à un autre.

Si par habitudes passées certains ont le reflex systématique de suspecter par défaut la fraude massive en faveur du plus fort, de nos jours cela apparait beaucoup moins évident qu'hier.

En effet, internet Search internet et ses mobiles connectés permettent de recevoir quasi en direct des dépouillements, les résultats des élections bureau de vote par bureau de vote.

On se rappelle de la défaite en 2013 du tout puissant Cissé Bacongo, pourtant homme lige du président Ouattara, battu à la municipale de Koumassi. Au préalable les observateurs du dépouillement de différents partis nous avaient transmis les résultats concordants qui donnaient le candidat du RDR perdant et celui du PDCI gagnant. Conclusion qui, le lendemain, sera officiellement confirmée par la Commission électorale indépendante (CEI) pourtant, peut être à tort mais à l'évidence avec le passif de la crise post-électorale, tant décriée par des perdants principalement.

Les candidats l'ont bien compris et ont déployé des composantes de leurs équipes dans les centres de vote de leurs communes respectives comme constaté dans les état-major des uns et des autres, d'Abobo, Cocody à Vavoua en passant par Lakota Search Lakota ou Bouaké. Tout candidat qui se respecte, se doit, de fait des suspicions nées des travers du jeu politique, de déployer telle logistique.

A moins d'une suspension du réseau internet Search internet ordonnée par le pouvoir, comme parfois observé dans certains pays en pareilles circonstances (présidentielle au Gabon en 2016, ndlr), les bureaux de vote apparaissent comme quadrillés par une surveillance 2.0 en relation avec certains organes de presse indépendants, tels le notre, ou médias sociaux américains, chargés par la suite de relayer les informations.

Au delà de possibles violences dans les bureaux de vote, comme celles observées jadis à Yopougon, y aurait il alors d'autres stratagèmes de fraude Search fraude organisés en amont du vote comme l'affirment certains? Difficile à cette heure d'en attester au regard de nos tentatives de vérifications d'informations en ce sens qui, toutes, ce sont, jusqu'à cette heure, révélées vaines.

Les électeurs du pays, connectés ou pas, sont appelés ce samedi à élire leurs maires et conseillers régionaux lors des locales 2018 .

KOACI
 
 
11206 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 12/10/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Seplou1er
 
Quand on s'est qu'on va perdre une élection. On cris déjà à la fraude. N'allez pas voter vos candidats hein. Restée là à crier à la fraude samedi 13 c'est demain.
 
 
 
See his contributions FMK
 
Eh oui les temps changent comme vous le dites sauf pour ceux qui vivent encore dans l'ancien temps... super article qui brille d'ojectivité...
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
quand adjoumani dit venez on va se peser au lieu de chialer tout est claire on aurait pu parler de koudou et son couvre feu sans meme en parler a ADO en 2010 c'etait pour mieux tricher ahaha tout est clair allons y les boycotteur c'est les affaire on sait qui triche !!!
 
 
 
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
qd toi #se1fou 1er, tu sais que tu peux pas gagner une élection, alors la violence et la fraude st tes solutions. vos frères d'hier ( pdci & soroïste ) cnaissent bien vos méthodes. à demain!!!
 
 
 
See his contributions Peace101
 
Merci à @Koaci pour cet article. Ce sont exactement les arguments que nous avons avancés tantôt pour expliquer aux cafards boycotteurs endurcis de frontistes, qu'aujourd'hui, il est (quasiment) IMPOSSIBLE de tricher, spécialement à cause des NTICs pour tout candidat sérieux. Et q...
Merci à @Koaci pour cet article. Ce sont exactement les arguments que nous avons avancés tantôt pour expliquer aux cafards boycotteurs endurcis de frontistes, qu'aujourd'hui, il est (quasiment) IMPOSSIBLE de tricher, spécialement à cause des NTICs pour tout candidat sérieux. Et que quelque soit qui est président de la CEI, les résultats ne peuvent être inverser. On n'a meme vu le protege de Bédié perdre sans que rien ne puisse être fait. On n'est plus dans les années 1990 ou 1980. Donc, les peureux frontistes qui sont finit en CIV se cachent derriere cet argument fallacieux de CEI ceci ou CEI cela... on le sait. On les connait et on se connait dans notre pays. Ils ont peur des elections car on va leur rappeler leur bilan miserable et piètre de 2000 a 2011... Donc, on avance...

Merci au passage pour l'utilisation de l'expression "2.0" vulgarisée par un certain observateur @Peace101 pour caractériser la nouvelle Simone de la paix et de reconciliation, Simone "2.0." Vous avez dit "2.0." ? On observe seulement...
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Ding dong ding dong... Le compte à rebours a commencé... Le peuple ira voter au grand dam de la meute enragée et assimilée appelée la bétépack, ces peureux....Ces couards... Et il n'y aura RIEN de rien malgré leurs danses de gbégbé de sorcières....Ding dong ding dong... Dimanche ...
Ding dong ding dong... Le compte à rebours a commencé... Le peuple ira voter au grand dam de la meute enragée et assimilée appelée la bétépack, ces peureux....Ces couards... Et il n'y aura RIEN de rien malgré leurs danses de gbégbé de sorcières....Ding dong ding dong... Dimanche est déjà là... Allezzzzzz...On avance...Vive la deémocratie...👏👏👏
 
 
Read more
See his contributions Mesmin Konin
 
Humm interessant, merci pour l effort Koaci. Nous autres avions deja dit que la fraude bien que plausible etait difficilement possible et de plus tout candidat serieux se devrait d anticiper afin de l eliminer dans sa circonscription le jour du vote. Ceci etant si Koaci est d avi...
Humm interessant, merci pour l effort Koaci. Nous autres avions deja dit que la fraude bien que plausible etait difficilement possible et de plus tout candidat serieux se devrait d anticiper afin de l eliminer dans sa circonscription le jour du vote.
Ceci etant si Koaci est d avis qu il est bien difficile de frauder de nos jours, nous devons aussi conclure que la question de la composition de la CEI est un faux debat. On recompeserait la CEI de facon consensuelle (chose qui est quasi inevidente vue les divergences terribles de notre classe politique) que les mauvais perdants trouveront toujours a redire. Demandons parfois plus de nos dirigeants, un peu plus d ingeniosite s ils n arrivent pas a contre-carrer une fraude sur un jour avec listings electoraux, encre indelebile, representant par bureau de vote, utilisation du net et de logiciels performants, etc.... C est la corruption, le racket de tous les jours ils arriveront a endiguer?
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login