Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Locales 2018 à Fresco, comment Lobognon aurait perdu les municipales
 
Alain Lobognon 

© koaci.com - Lundi 15 Octobre 2018 -La stratégie mise en place et orchestrée ce samedi 13 octobre 2018 dans le Gbôklè et notamment à Fresco a été goupillée de la plus savante manière. Même la CEI locale n’en était informée : Une investigation a permis de comprendre l’absence de stickers, les pannes de machines à voter, la lenteur dans le vote et la présence des commandos dans la petite ville côtière.

Lenteur du vote et panne des machines à voter :

Lors des élections passées, le représentant de chaque candidat avait de façon consensuelle (en accord avec tous les candidats) et ce, grâce à son mandat, la possibilité de voter dans le bureau de vote où il a été désigné pour suivre le processus(vote). Mais cette fois, ce dernier devait attendre l’ouverture du bureau de vote (8 h00mn) , voter et se rendre dans la localité à lui assignée. Chose curieuse ce jour du vote, de nombreux dysfonctionnements sont venus perturber le déroulement normal du processus : pannes de machines à voter, lenteur du vote et absence de stickers sur les bulletins ont provoqué la colère des votants et des représentants des différents candidats devant se rendre à leurs postes. La reprise n’a été effective que deux heures plus tard. Arrivés sur les lieux, il était pratiquement 11h voir 12 h. Pour un processus devant débuter à 8 heures précises. Cette absence prolongée desdits représentants a ainsi permis toute manipulation par les candidats RHDP dont l’achat de conscience.

Absence de stickers sur les bulletins :

Contrairement au coût élevé des stickers comme prétexte avancé par un agent de la CEI le jour du vote, l’on s’est rendu bien plus tard d’un fait.

Et cette stratégie a également bien fonctionné : tôt le matin, les candidats RHDP transportant les électeurs dans des véhicules sur les lieux de vote, leur remettait des bulletins non stcikés et déjà cochés à l’effigie du candidat RHDP, moyennant 5 000 FCFA voir 10 000 FCFA avec en prime des consignes claires : Glisser le bulletin dûment coché et garder discrètement celui remis par les agents de la CEI présents dans les bureaux de vote(BV). Stratégie qui a été mise à nue et dévoilée par le camp adverse principalement dans les villages et campements.

Selon, un proche du candidat Lobognon réagissant sur les réseaux sociaux, « C'est à Fresco qu'une liste est élue aux municipales malgré le fait que ses partisans déclarent sans honte bue qu'ils ont gagné parce qu'ils avaient des bulletins parallèles émanant d'un réseau et ont remis au moins cinq voire dix mille à chaque électeur dans les campements comme Petit Bondoukou, Balibon, Dalizelie.

Heureusement qu'à Fresco ville les adversaires du Député Alain Lobognon n'ont gagné que dans 02/09 Bureaux de vote. Mieux sur l'ensemble de l'espace communal le Ministre Alain Lobognon a remporté le scrutin dans 12/26 BV alors que celui déclaré vainqueur l'a été dans 09/26 BV. »

Le rôle de l’armée :


L’armée composée de commandos marins, gendarmes et FACI s’est montrée discrète, quasiment absente dans les lieux de vote où deux agents de police étaient en poste.

Ce n’est qu’à la fin notamment pendant le décompte que la gendarmerie locale est venue sécuriser les lieux.
Une protestation du candidat Lobognon provoquait aussitôt la sortie des ‘’casernes’’ des commandos diligentés à cet effet. Chose qu’il évita : en effet, l’homme a écrit sur les réseaux sociaux qu’il reconnaissait la victoire de son principal adversaire. Mais malgré cet acte, certains de ses partisans ont affirmé avoir reçu des jets de pierre du camp adverse. Acte qui a créé un climat de méfiance entre les populations jusqu’au soir du dimanche. Joint ce matin au téléphone, un habitant a fait savoir que le calme était revenu.

La décision du candidat vaincu a été appréciée par son mentor le Président de l’assemblée Nationale Guillaume Soro . Car le contraire aurait à coup sûr plongé Fresco dans une violence sans pareille.

KOUAME  pour KOACI
 
 
12490 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 15/10/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Encore un autre perdant...Bon, on connait le disque par coeur maintenant. Les experts en détection de fraude frontistes et consrots viendront dire fraude... Riresss... Que des rigolos... Donc, pour eux c'est on gagne ou on gagne... Rigolotiquement parlant...Vive la démocratie...O...
Encore un autre perdant...Bon, on connait le disque par coeur maintenant. Les experts en détection de fraude frontistes et consrots viendront dire fraude... Riresss... Que des rigolos... Donc, pour eux c'est on gagne ou on gagne... Rigolotiquement parlant...
Vive la démocratie...On avannnnnnceeeeeeee..... Prochaine étape 2020... Ou bien ? Qui a peur ?
 
 
Read more
See his contributions Ziegler
 
Et vient de naître en RCI, Simon Templar ou Roger Moore spécialiste du décryptage des défaites des élections municipales. Tout flatteur vit au dépens de celui qui l'écoute.
 
 
 
See his contributions koje
 
Les dés étaient pipés d'avance pour votre désaccord avec le RHDP .vous auriez du le savoir et prendre vos précautions . bon s'est fait courage a vous
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Peace quand pdvi gagne cei parfaite mais l inverse lol ca se nomme mauvais perdant looooool ovajab
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login