Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: A l'orée de 2018, Fulgence Assi de la FESCI, évoque les « plaies » de l'école Ivoirienne, plaide pour les étudiants exilés et encore incarcérés
 
©Koaci.com- Dimanche 31 décembre 2017- Le secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Fulgence Assi Search Fulgence Assi a adressé, comme il est de tradition à l’orée de chaque nouvelle année, un message de vœux pour l’année 2018.

Dans son adresse qui a plutôt des allures de revendications, le secrétaire général de la FESCI Search FESCI a ressassé des chantiers majeurs encore insatisfaits par les autorités pour l'Ecole Ivoirienne.

Ce sont notamment, la réhabilitation des Cités Universitaires du District Autonome d’Abidjan ; le très faible taux de boursiers avec une bourse qui n’augmente pas alors que les frais d’inscriptions et autres dépenses connaissent une hausse considérable ; la mauvaise application du système Licence - Master – Doctorat (LMD) ; le nombre pléthorique des élèves dans les salles de classes qui crée l’éternel problème de ratios Enseignants-Elèves.

Non sans oublier l’absence de la session de remplacement au BEPC et au BAC ; la construction de nouvelles cités Universitaires pour résoudre la question de l’inadéquation du nombre des Etudiants et des Infrastructures d’accueil ; le manque d’une réelle politique d’insertion des Jeunes diplômés ; la violation permanente des franchises Universitaires par les Forces de l’Ordre et autres groupes étrangers au monde universitaire ; les problèmes inhérents à l’avènement de l’Université Virtuelle ; le manque de la liberté d’expression et d’Association.

Déplorant les évènements qui ont secoué le milieu estudiantin particulièrement la FESCI Search FESCI l’année qui s’achève entre autres, la descente musclée des Forces de l’Ordre sur le Campus et les Cités Universitaires occasionnant la « brimade » et « l’humiliation » des étudiants, Fulgence Assi Search Fulgence Assi en a profité pour plaider pour des étudiants encore incarcérés et en exil.

« Aussi, voudrions-nous plaider auprès de vous : de créer toutes les conditions afin que tous les Elèves et Etudiants en exil dans la sous-région rentrent et prennent une part active dans le processus de développement de notre Nation ; de tout mettre en œuvre afin que tous les Elèves et Etudiants incarcérés pendant la crise post-électoral soient relaxés », a-t-il souhaité.

Casimir Boh, Abidjan

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad
 
 
10361 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 31/12/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login