Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Malgré une baisse de production d'or, le secteur minier a généré un chiffre d'affaire de 582,3 milliards FCFA, + 8,02% par rapport à 2017
 
Ouattara à Korhogo en 2011

© koaci.com - Mercredi 10 Avril 2019 - La production industrielle de l’or pour l’année 2018 est de 24, 5 tonnes pour une prévision de 26,5 tonnes soit une baisse de 3,57 % par rapport à 2017.

Cette baisse est essentiellement due à l’arrêt de travail qu’il y a eu à la mine Search mine d’or de Tongon, située dans le département de M’Bengué.

Malgré cette légère contre-performance, la Côte d’Ivoire demeure au 7ème rang des pays producteurs d’or dans la zone Afrique et le bilan de la production des métaux de base, au 31 décembre 2018, est en hausse.

Par ailleurs, relativement à l’exploitation des substances de carrières, la production de matériaux concassés s’élève à 5,7 millions de tonnes en 2018 contre 3,7 millions de tonnes en 2017, soit une hausse de 59,77%.

La production déclarée de sable, s’élève à 368.179m3 contre 955.706 m3 en 2017. Cette production est en baisse de 61,48%, essentiellement du fait de l’interdiction de l’extraction du sable de lagune, dans certaines communes du district d’Abidjan.

Ainsi au 31 décembre 2018, le secteur minier a généré un chiffre d’affaire de 582,3 milliards FCFA, contre 539 milliards FCFA en 2017 soit une hausse de 8,02% pour un volume total d’investissement de 268 milliards FCFA.

Les recettes fiscales du secteur s’établissent à 65,84 milliards fcfa en 2018 contre 56,44 milliards FCFA en 2017, soit une hausse de 16,65%.

De même, le nombre d’emploi induit par le secteur est en hausse de 26,63% soit 13.327 emplois directs contre 10524 en 2017.

Pour l’année 2019, les prévisions de production des différentes commodités exploitées en Côte d’Ivoire sont favorables.

Concernant la production de l’or, il est prévu au premier semestre 2019, la mise en service de l’usine CIL de la mine Search mine d’or d’Ity et la finalisation de l’instruction de la demande de permis d’exploitation du gisement d’or de Yaoré dans le département de Bouaflé.

Par ailleurs, le bilan de la Brigade de répression des infractions au Code minier (BRICM), au 31 mars 2019 a été établi.

Au 31 mars 2019, suite à l’installation et au lancement des activités de la brigade, trois opérations de répression ont été menées.

Ce sont, l’opération 0 carrière illégale dans le District d’Abidjan et deux opérations de déguerpissement d’orpailleurs clandestins dans les départements d’Aboisso et de Yakassé-Atobrou.

L’opération 0 carrière illégale a permis d’identifier et de démanteler sur le périmètre du District d’Abidjan, 31 sites non autorisés d’exploitation de sable de lagune.

Des sanctions pécuniaires de l’ordre de 244 millions de FCFA ont été infligées aux contrevenants, conformément à la législation en vigueur en la matière.

Les opérations de déguerpissement des orpailleurs clandestins ont ciblé 12 sites, dont 6 à Aboisso et 6 à Yakassé-Atobrou.

Ces opérations ont abouti à la saisie et la mise sous séquestre du matériel d’exploitation, sans préjudice des poursuites pénales.

Le conseil a instruit le ministre des Mines et de la Géologie et l’ensemble des ministres concernés, à l’effet de poursuivre et d’intensifier les opérations de déguerpissement sur l’ensemble du territoire national.

Wassimagnon
 
 
3585 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 10/04/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Parce que la rci qui gagne c est ado
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login