Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Malgré les mauvais résultats, les responsables de Air Côte d'Ivoire rassurent leurs passagers que la Compagnie ne déposera pas le bilan
 
Decurey, Coulibaly et Loukou mercredi en conférence de presse à Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com - Jeudi 4 Octobre 2018 – Créée le 15 mai 2012, la compagnie aérienne nationale Air Côte d’Ivoire a démarré ses activités commerciales le 15 janvier 2013.

Après plus de quatre ans d’activité, elle connait un développement continue pour le réseau domestique et a enregistré 850 mille passagers en 2017 sur le territoire national y compris en Afrique de l’ouest et du centre.

Malheureusement Air Côte d’Ivoire rencontre des problèmes qui ne sont pas liés à la gestion de ses dirigeants, mais à la répartition des charges d’exploitation.

Le Directeur général, René Decurey Search René Decurey a affirmé mercredi à la presse qu’environ 71% des charges de la compagnie aérienne échappent à son contrôle comme relevé sur place par KOACI.

Selon lui, les efforts de réduction des coûts s’appliquent à 29% des charges de la compagnie aérienne sur lesquelles elle a une influence directe.

Il reconnait que l’évolution du résultat de la compagnie n’est pas ce qui est souhaité par les responsables.

De 2013 à 2017, la compagnie a enregistré un budget de 60,250 milliards sur un réel de 65,539 soit une perte de 5,289 milliards de FCFA.

Le DG a également mentionné que le poids des taxes et redevances est énorme dans le chiffre d’affaire de la compagnie.

«Les taxes et redevances représentent en moyenne 36% de la valeur du billet d’avion. Les centres de coûts en lien direct avec les principaux acteurs aéroportuaires en Afrique de l’ouest et du centre pèsent lourd sur les compagnies de la région,» a déploré René Decurey.

Pour justifier ces pertes énormes, le Directeur général a pris l’exemple du coût du billet Abidjan-Dakar-Abidjan.

Selon lui, en aller et retour, Air Côte d’Ivoire perd par passager la somme de 19128 FCFA due aux taxes et redevances.

Le Directeur général adjoint, Laurent Loukou Search Laurent Loukou a soutenu que la compagnie a payé plus de 30 milliards de FCFA en taxes et redevances de janvier à septembre pour une réalisation de plus de 83 milliards de FCFA.

Il a affirmé qu’en Europe les taxes et redevances sont estimées à 10% et souhaitent que celles de l’Afrique connaissent une baisse pour une survie des compagnies nationales.

C’est une quarantaine de compagnies aériennes nationales qui ont connu faillite durant ces deux dernières décennies.

Le DGA rassure ses passagers que Air Côte d’Ivoire ne connaitra pas le même sort.

« Air Côte d’Ivoire ne déposera pas le bilan aujourd’hui, demain et après demain, »a insisté Laurent Loukou.

Il invite néanmoins, les autorités à mettre fin aux situations de monopoles, sinon, il va toujours se poser les problèmes de viabilité des Compagnies aériennes nationales.

Laurent Loukou a enfin indiqué qu’il doit avoir une synergie entre les compagnies aériennes nationales, car il sera difficile de réussir seul.

C’est dans cette logique, que le Président du conseil d’administration, le Général, Adama Coulibaly a annoncé que Air Côte d’Ivoire a noué des partenariaux commerciaux avec Ethiopian Airlines et Air Sénégal et d’autres sont à venir avec Air France, MEA, Kenya Airways.

Les perspectives de la compagnie aérienne sont énormes. Air Côte d’Ivoire envisage de se lancer dans les longs courriers et créer un centre de maintenance.

Les dirigeants souhaitent enfin une redistribution des richesses entre les acteurs aéroportuaires.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
8673 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 04/10/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Ce qui est arrivé au défunt "Air Afrique" pourrait arriver á "Air Cote d'Ivoire"... des boss et leurs agents faisaient passer des weekend á Paris, leurs familles et nombreuses maîtresses sous le défunt "Air Afrique".. Ma tante faisait des vas-et-viens chaque weekend sur Paris. S...
Ce qui est arrivé au défunt "Air Afrique" pourrait arriver á "Air Cote d'Ivoire"... des boss et leurs agents faisaient passer des weekend á Paris, leurs familles et nombreuses maîtresses sous le défunt "Air Afrique".. Ma tante faisait des vas-et-viens chaque weekend sur Paris. Son billet d'avion était gratuit. Les mêmes conneries se produisent avec "Air Cote d'Ivoire".
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Avec plus du tiers du cout du billet allant aux taxes et redevances, il n'est pas étonnant que nos compagnies aériennes connaissent ces difficultés. Voyons ! Ce qui est le plus insensé est que l'on impose ce genre de taxe et redevance dans un environnement ou pour commencer le ma...
Avec plus du tiers du cout du billet allant aux taxes et redevances, il n'est pas étonnant que nos compagnies aériennes connaissent ces difficultés. Voyons ! Ce qui est le plus insensé est que l'on impose ce genre de taxe et redevance dans un environnement ou pour commencer le marche est relativement très faible, sous développé avec une faible demande. Le cout du billet Abidjan-Dakar-Abidjan est a quelques dollars près equivalent au billet Dakar-cote est américaine-Dakar. C'est une abomination. Comment dans ces conditions peut-on espérer des performances qui ne laissent pas a desirer ? On devrait tout au moins aligner nos taxes et redevances sur les 10% en Europe, et pourquoi pas moins ? Avec un taux au rabais, la demande augmentera et rendra ce moyen abordable pour bien de nos concitoyens, ce qui par ricochet créera plus d'opportunités. Dans les conditions actuelles, meme si le PDG de Air France ou Lufthansa dirigeait Air CIV, les résultats ne pourraient être différents. Que des stupidités africaines ! En tant qu'observateur, je n'accuse pas les dirigeants mais plutôt nos politiques aériennes stupides et incohérentes, oui stupides.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@Peace..je viens de te donner ceratines causes. Il n'a pas une bonne suivie .il y a aussi la corruption et les détournements. Meme dans nos banques et autres structures financières , on sait á qui on doit accorder un crédit. Pourquoi la CE(Caisse d'Epargne) a failli être en faill...
@Peace..je viens de te donner ceratines causes. Il n'a pas une bonne suivie .il y a aussi la corruption et les détournements. Meme dans nos banques et autres structures financières , on sait á qui on doit accorder un crédit. Pourquoi la CE(Caisse d'Epargne) a failli être en faillite dernièrement ? ce n'est pas evident qu'un baron du RDR et ses proches paient leurs billets d'avion de "Air- DRAMANE"(ou Air-Cote- d'Ivoire). J'ai été dans ce milieu. J'en sais quelque chose.
 
 
Read more
See his contributions Mesmin Konin
 
Les taxes de l aeroport d Abidjan sont un veritable probleme, en son temps Air France l avait decrie , le gouvernement Ivoirien avait prevu revoir ca avec Aeria semble t il mais jusque la .....L etat ne peut pas revoir de facon unilateral un contrat passe avec Aeria en 2010 qui c...
Les taxes de l aeroport d Abidjan sont un veritable probleme, en son temps Air France l avait decrie , le gouvernement Ivoirien avait prevu revoir ca avec Aeria semble t il mais jusque la .....L etat ne peut pas revoir de facon unilateral un contrat passe avec Aeria en 2010 qui court jusqu a 2030 , Aeria qui aussi se doit de penser a son chiffre d affaire et son cahier de charges. Pourvu qu Air Ivoire maintienne le cap, l integration sous regionale est menee par le Nigeria qui n a aucune flotte nationale et la Cote d Ivoire. Parvenir dans un premier temps a consolider des bases en Afrique francophone et essayer dans le moyen terme de conquerir le geant Africain sera la cle du succes d ici 10-15 ans. La concurrence sur le long courrier est trop grande et concede peu de marge beneficaire donc trop de risques (Ghana Airways)
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
@SRIKA BLAH... La platitude de tes réflexions parfois peuvent déboussoler plus d'uns. Il y'a un problème systémique fondamental concernant le fait que le cout du billet est à plus d'un tiers, soit 36% compose, de taxes et redevances, toi tu viens nous emmerder et distraire avec l...
@SRIKA BLAH... La platitude de tes réflexions parfois peuvent déboussoler plus d'uns. Il y'a un problème systémique fondamental concernant le fait que le cout du billet est à plus d'un tiers, soit 36% compose, de taxes et redevances, toi tu viens nous emmerder et distraire avec les details de je ne sais quoi, ta tante... Tu n'as certainement pas été brillant dans ta vie...
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
Dans nos états aujourd'hui, prendre l'avion est un luxe. Cela est inacceptable 19 ans après le début du 21ème siècle. Le citoyen lambda devrait être capable de contempler un vol juste comme il contemple prendre le car pour aller à San Pedro, Korhogo, Bouaké ou Man. Et, par la loi...
Dans nos états aujourd'hui, prendre l'avion est un luxe. Cela est inacceptable 19 ans après le début du 21ème siècle. Le citoyen lambda devrait être capable de contempler un vol juste comme il contemple prendre le car pour aller à San Pedro, Korhogo, Bouaké ou Man. Et, par la loi des grands nombres cela rendra cette industrie viable dans les moyens et long-termes. Par ailleurs, et non des moindres, au-délà des bénéfices écologiques évidents (car relativement moins de voitures sur nos autoroutes et d'émissions), l'avion est beaucoup plus sécurisant que la route/voitures/cars dont nous dénombrons quotidiennement des accidents, et cela partout dans le monde, pas seulement en CIV. Yes, l'environnement que nous devons preserver pour les generations futures gagnerait d'une politique de vulgarisation et accessibilité accrue des populations à l'avion.
 
 
Read more
See his contributions manokasso
 
Bla bla bla...... Et puis quoi encore ? Si vous offrez des milliards à Air France juste pour une maintenant comme si vous n'aviez pas de mécaniciens, c'est sûr que le dépôt de bilan est proche.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login