Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire-Mali:Depuis Abidjan des partisans de IBK s'attaquant à Cissé et affirment qu'il n'y a pas de crise électorale au Mali
 
Aboubacar Sidibé samedi à Abidjan Search Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com - Dimanche 9 septembre 2018 -  En tournée africaine, le représentant des associations de soutien au candidat Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK Search IBK est a Abidjan Search Abidjan depuis vendredi.

Hier, Aboubacar Sidibé Search Aboubacar Sidibé s’est entretenu avec la presse, dont KOACI, sur la situation qui prévaut en ce moment dans son pays, le Mali.

Accompagné de son compatriote, Coulibaly Dramane, le représentant des associations de soutien au candidat IBK Search IBK a rassuré la diaspora malienne que son pays ne connaît pas de crise électorale, contrairement à ce qui se raconte sur réseaux et dans certains médias occidentaux.

«On parle de crise électorale au Mali. Il n’y en a pas. Ceux qui manifestent ont voté un candidat qui n’a pas gagné. Ils sont libres de manifester jusqu’à un moment et c’est quelque chose qui devient récurrent dans nos Etat africains, » a déclaré Aboubacar Sidibé.

Selon lui, il ne peut pas avoir de crise dans son pays d’autant plus que le président a été élu à travers des élections crédibles, transparentes et démocratiques.

«Il n’y a pas de crise au Mali. IBK Search IBK a été élu à près de 65%. L’Etat malien fonctionne normalement. Il y a des marches qui se font par l’opposition qui parle de bourrage d’urnes. Le nombre de manifestants diminue au fur et à mesure. Des ténors de l’opposition ont rejoint IBK Search IBK dans leur majorité,» a insisté le conférencier du jour.

Au cours de cette rencontre d’Abidjan, le représenter des associations de soutien au candidat IBK Search IBK a accusé le chef de fil de l’opposition malienne de mettre le feu aux poudres.

Selon lui, Soumaila Cissé n’a pas préparé les élections et il était dans une logique de déstabiliser le pays depuis 2017.

«Toutes les stratégies mises en place ont échoué. Aujourd’hui, il est en fin de carrière politique. Il fait le bruit. Si ces élections étaient à reprendre, il serait battu lamentablement même au 10ème tour, » a ajouté Sidibé.

Il soutient également que le chef de file de l’opposition s’agite parce qu’il sait qu’il ne pourra plus se présenter en 2023

Cela fait cinq jours que IBK Search IBK a prêté serment et il continue comme l’a mentionné le conférencier à parachever les actions qu’il a entamées depuis 2013.

Il appelle les maliens d’ici et du monde à l’unité car, ils n’ont pas le choix.

«Nous devons être unis, unis pour faire gagner le Mali. IBK Search IBK est le Président de tous les maliens. Il est urgent qu’on se mette ensemble pour participer à l’effort de construction du Mali, » a-t-il indiqué.

Aboubacar Sidibé a rendu hommage à la Côte d’Ivoire qui est le plus grand creuset au monde de la diaspora malienne pour l’aide apportée à son pays.

Le grand Mali prôné lors de la campagne par le Président IBK Search IBK se construira autour de cinq axes prioritaires.

Il s’agit de renforcer la cohésion nationale, la lutte contre le terrorisme et son pendant, la criminalité, de restaurer les valeurs, de réformer l’Etat pour le rendre plus efficace, de libérer l’initiative privée.

Selon le conférencier, le bilan du Président a contribué à sa réélection le 29 août dernier.

«Quand le président est arrivé en 2013, le Mali était un pays couché et il l’a géré de manière rigoureuse, » a poursuivi Sidibé.

Il a affirmé qu’en cinq ans, le président IBK Search IBK et son gouvernement ont financé 8327 projets de femmes et le pays est passé de 927 élues locales à 2830.

Le représentant a rappelé au titre des Infrastructures que 42 mille km de routes ont été renforcés, 684 km de routes bitumées et quatre ponts ont été construits malgré la crise.

Au niveau de la jeunesse, Sidibé a annoncé que 252313 emplois et auto emplois formels ont été créés, 35186 jeunes ont été formés, et 3382 projets ont été financés.

Sur le plan de la santé, 180 millions de vaccins infantiles ont été administrés et 417 formations sanitaires médicalisées ont été réalisées à travers le pays.

1396850 kits scolaires ont été distribués en cinq ans et 1250 classes construites.

En cinq ans, les salaires des fonctionnaires ont augmenté de 20%.

Le conférencier estime que les maliens ne s’attendaient pas à ces actes assez novateurs et le clou du bilan du président est au niveau de la Défense.

«Avant l’élection de 2013, l’armée malienne n’existait plus. La crise entre les bérets rouges et les bérets verts a fractionné complètement l’armée. Le président a reconstruit l’armée malienne entièrement. La loi d’orientation et de programmation militaire sur cinq un budget de 1230,563 milliards de FCFA, » a avoué le représentant des associations de soutien.

Même s’il reconnaît que des morts sont à déplorer dans l’armée malienne dans le nord du pays, il conclut qu’elle n’a jamais été dans de meilleures conditions depuis que IBK Search IBK est à la tête du Mali.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
9834 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/09/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login