Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Mangou au sujet de l'Onuci, «ils avaient peur donc ils tiraient sur les jeunes patriotes»
 
Mangou jeudi à la Haye

© koaci.com- Jeudi 05 Octobre 2017- La défense de Charles Blé Goudé Search Blé Goudé par la voix de maitre Ndri a interrogé ce jour « Monsieur Mangou », omniprésent dans les médias au moment de la crise, galvanisant la population à croire en la victoire de Laurent Gbagbo et désormais témoin à charge contre ce dernier, présenté comme « clé » par le bureau du procureur.

Elle l’a interpellé par une vidéo d’un de ses ordres de fouille « avec rigueur et fermeté » des véhicules frappés du sigle UN. Ce dernier rendu public à travers un communiqué lu le 20 janvier 2011 par le porte-parole de l’armée Gohourou, faisait suite à des informations de diversion dans les « zones CNO occupées par les forces armées des forces nouvelles » avec le maquillage de véhicules à Bouaké pour préparer une attaque.

Alors que selon lui depuis le 4 mars 2007 on ne parlait plus de forces nouvelles mais de forces républicaines de Côte d’Ivoire, la défense s’est alors interrogée de savoir pourquoi on en parlait dans le communiqué ? « C’était juste par habitude » a répondu Mangou.

Citant le communiqué quels sont ceux qui faut voir dans l’expression « soutien interne habituel » des forces armées des forces nouvelles ? «Pendant la crise, il y avait des jeep française et des instructeurs français mais qui ne prennent pas au combat, y’a aussi les supplétifs, ceux qui ne sont pas éléments des forces mais qui participent aux combats, qui s’ajoutent aux éléments combattants.» a expliqué Mangou.

Citant une nouvelle fois le communiqué, au sujet de l’ordre de fouille « avec rigueur et fermeté » des véhicules frappés du sigle UN, la défense a demandé si le témoin confirmait l’ordre donné à ses hommes de fouiller les véhicules, « oui l’ordre a été donné par le chef d’Etat-major des armées, ensuite, le lendemain, on a eu une rencontre avec les forces impartiales à l’Onuci et ils nous ont rappelé que compte tenu de l’accord avec la Côte d’Ivoire, ce n’était pas possible, donc ça n’a pas été fait ».

La défense a alors présenté une autre vidéo d’un communiqué sur le même sujet, la « suite du premier», dans lequel Mangou instruit la gendarmerie de fouiller des véhicules de l’Onu civils suspects dont les plaques avaient été identifiés pour changer de stratégie pour échapper aux contrôles.

« Monsieur Mangou, contrairement à ce que vous dites, vos patrouilles sont passées à l’action, les numéros des plaques nous ont été communiqué par un responsable de l’Onuci, je confirme qu’aucun véhicule n’a été fouillé ».

« Complicité établie avec les forces armées des forces nouvelles » « Ceux de l’Onuci qui ont sympathisé avec nous avaient informé et nous avaient transmis les numéros des plaques, ces numéros avaient été lu et communiqué dans la presse ivoirienne ».

Au sujet de la livraison de 3 avions de guerre Biélorusses, avions qui tombaient sous le coup de l’embargo à la Côte d’Ivoire, selon un rapport de l’Onuci « avez-vous été informé pendant la crise ivoirienne de ce rapport accusant la Biélorussie de violer l’embargo imposé à la Côte d’Ivoire? » a demandé Maitre Ndri, « j’ai eu connaissance de ce rapport » a répondu le Général.

Maitre Ndri a poursuivi « Avez-vous eu connaissance le 3 mars 2011, d’un démenti de l’Onu produit par Alain Leroy et d’une excuse à la Biélorussie pour rapport erroné en provenance de la mission ? », « Non j’ai pas eu cette information » a répondu le témoin.

La défense a ensuite diffusé une vidéo de la cérémonie de décoration posthume de 32 soldats du 4 fevrier 2011, Mangou a reconnu qu’il y avait parmi ces 32 FD, les 6 policiers tués au rond-point d’Abobo.

« Frères d’armes tués alors qu’ils n’étaient pas en guerre », La défense s’est interrogée de savoir si Mangou considérait que la situation revêtait d’une guérilla urbaine. « Oui c’était une guérilla urbaine commencé véritablement par des actions du commando invisible en janvier, entre le 11 janvier et le 23 février 2011 »

Les policiers victimes avait été dénombrés en décembre 2010, la défense s’est alors interrogé de savoir qu’elle situation prévalait à ce moment. « Avant le 11 janvier c’était encore des maintiens de l’ordre, n’empêche que l’armée a effectué des patrouilles pour rassurer la population ».

Le Général dont des vidéos par dizaines circulent sur les réseaux sociaux pour rappeler son degré d'implication et d’engagement pour galvaniser la population contre le camp Ouattara d'alors et en faveur du maintien au pouvoir de Laurent Gbagbo, a expliqué qu'en décembre 2010, l’Onuci a tiré avec des mitrailleuses 7 62 sur les jeunes patriotes pour pouvoir passer, pour Mangou: «ils avaient peur donc ils tiraient sur les jeunes patriotes»

Enfin, le témoin qui depuis le début de son audition à la Haye Search la Haye semble s’assoir sur une crédibilité qui viendrait du fait qu'il soit fils de pasteur, citant nombre de fois des paroles religieuses pour appuyer ses dires, s'est exprimé au sujet des soldats onusiens « frères d’armes » qui eurent à tirer sur des FDS alors qu’il n’y avait pas d’affrontement armé. La défense a qui Mangou a expliqué s'être entretenu à ce sujet avec les généraux de l'Onuci, s'est interrogée de savoir si sanction avait été prise à l'encontre de ceux qui, en tirant sur un convoi de FDS dans la zone de Sebroquo, en avaient tué un. « Aucune suite judiciaire n’a été donnée » a répondu le témoin.

Amy Touré, Abidjan
L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
20838 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 05/10/2017
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
Si y’en a bien un qui a motivé les gens à suivre aveuglement et comme des moutons cette affaire c’est bien Mangou, on ne voyait que lui à la télé, plus que Blé Goudé meme, et aujourd’hui il est libre et pas dans le box des accusés, étrange non ? par ailleurs merci koaci d'avoir r...
Si y’en a bien un qui a motivé les gens à suivre aveuglement et comme des moutons cette affaire c’est bien Mangou, on ne voyait que lui à la télé, plus que Blé Goudé meme, et aujourd’hui il est libre et pas dans le box des accusés, étrange non ? par ailleurs merci koaci d'avoir rapporté son affaire de "je suis fils de pasteur" comme si les pasteurs n'avaient pas d'enfants escrocs aussi ! c'est un signe de "pas clair" encore une fois...
 
 
Read more
See his contributions CD
 
Au fur et à mesure je me rends compte que la réponse que j'ai donnée aux jeunes ébriés sur l'axe Bingerville pour sortir à Bassam était bien inspirée. Le 9 avril devant les combats dans la zone de la Riviera 2 nous avons décidé de sorti d'abidjan. Sur l'axe indiqué il y a avait ...
Au fur et à mesure je me rends compte que la réponse que j'ai donnée aux jeunes ébriés sur l'axe Bingerville pour sortir à Bassam était bien inspirée. Le 9 avril devant les combats dans la zone de la Riviera 2 nous avons décidé de sorti d'abidjan. Sur l'axe indiqué il y a avait des jeunes sur la route dans les villages qui contrôlaient. Après avoir vu nos CNI il y a un qui a dit c'est vous les baoulés traites là. Vous avez vendu le pays. Ma réponse a été celle ci: "actuellement sur le front c'est le nom de qui on cité? N'est-ce commandant Konan? Et votre frère Mangou il est où? Tout est clair et j'avais eu la bonne inspiration. La fin nous situera.
 
 
Read more
See his contributions kabato
 
Ma crainte dans cette histoire est de savoir si à force de d'accuser l'ONUCI on ne mettrait pas en danger nos frères Ivoiriens qui ont travaillés aux côtés de l'ONUCI ?
 
 
 
See his contributions Sankara premier
 
Voici un mec qui jette le discrédit sur Gbagbo et Blé Goudé or il y a plus de vidéos de lui que de ces deux là. Les vidéos sont toujours là où il harangue la foule et promet feu et furie sur les rebelles. Il a même affirmé que Soro le père de la rébellion était un faux chrétien. ...
Voici un mec qui jette le discrédit sur Gbagbo et Blé Goudé or il y a plus de vidéos de lui que de ces deux là. Les vidéos sont toujours là où il harangue la foule et promet feu et furie sur les rebelles. Il a même affirmé que Soro le père de la rébellion était un faux chrétien. Et maintenant à la barre il dit ne plus connaitre Soro. MDR Okay on t'a compris, tu sauves ta peau car quand tu finiras ton témoignage le FPI ne sera pas là pour te protéger quand les éléments d'ADO te rendront une petite visite de courtoisie. MDR
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login