Logo Koaci
 
 
 
Côte d'ivoire : Mauvaises qualités des réseaux, voici les raisons avancées par les téléphones mobiles, ce qu'envisage l'ARTCI
 
© koaci.com – Mardi 27 Novembre 2018 - Il est constaté ces derniers temps les mauvaises qualités des réseaux Search réseaux de téléphonie mobile.

Les raisons avancées par les opérateurs selon l’Autorité de Régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), elle seraient liées, aux travaux de mise à niveau en cours sur les équipements des opérateurs devenus obsolètes en raison de l’évolution technologique , à la dégradation de la qualité due aux actes de vandalisme répétés sur les infrastructures de réseaux Search réseaux (coupures de fibre optique, vols de câbles et batteries, …) , à la mauvaise qualité de l’énergie primaire (coupures d’électricité et fluctuations de tension) et enfin aux travaux de génie civil sur les routes qui endommagent parfois les infrastructures techniques .

En dépit de toutes ces actions entreprises, la qualité de service continue de se dégrader, voilà pourquoi l’ARTCI a décidé de renforcer ses mesures :

Elle indique que, un audit de la qualité de service est en cours, et que en cas de nouveaux manquements constatés, les sanctions seront beaucoup plus sévères et pourraient aller de la réduction de la durée des licences jusqu’à leur retrait définitif.

« Les contrôles inopinés seront plus rapprochés et les résultats seront publiés de manière à faciliter le choix des réseaux Search réseaux par les consommateurs », annonce l’ARTCI.

Les usagers auront la possibilité de suivre la qualité de service vécue à partir de leurs propres témoignages, au travers de l’application mobile qui sera mise à leur disposition par l’ARTCI à compter du 1er trimestre 2019 .

Les campagnes de sensibilisation seront accentuées à l’endroit des populations sur le respect de l’intégrité des infrastructures techniques d’utilité publique. Les investigations menées par la police dans ce sens pourraient exposer les auteurs reconnus de tels actes à des sanctions civiles voire pénales .

Un audit/bilan sur le respect des investissements à faire dans le cadre des engagements de couverture prévus au cahier des charges des opérateurs sera publié au 1er trimestre 2019.

En ce qui concerne les opérateurs, l’ARTCI veillera au strict respect des dispositions suivantes :

Pendant les travaux de mise à niveau de leurs réseaux, les opérateurs devront mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour garantir la permanence et la qualité de service ; Les opérateurs sont tenus d’informer le grand public en cas de travaux, incidents ou avaries de nature à dégrader la qualité de service de leur réseau ; Les opérateurs doivent renforcer la sécurisation de leurs infrastructures pour minimiser l’impact des actes de vandalisme ; Les opérateurs devront respecter leurs engagements d’investissement dans le réseau pour tenir compte de l’extension des villes et de la croissance en consommation des services numériques ; Les opérateurs doivent renforcer la sécurisation de l’énergie sur tous leurs sites en ayant recours à des sources alternatives (groupes électrogènes, panneaux solaires, batteries, …) .

Pour appuyer ces actions de l’ARTCI, un cadre de concertation élargi a été mis en place par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste pour adresser cette préoccupation.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
16055 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/11/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login