Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Mise sous tutelle de cinq mairies, pour le FOSCAO c'est mettre en péril des principes démocratiques
 
Le FOSCAO

© koaci.com – Mardi 08 Janvier 2019 -La mise sous tutelle Search tutelle des mairies Search mairies de Booko, Grand-Bassam, Plateau, Port-Bouët et Rubino constitue de faire réagir la classe socio-politique.

Une décision du Ministère de l’intérieur et de la sécurité qui passe difficilement et ce n’est le Forum de la Société Civile d'Afrique de l'Ouest (FOSCAO), section côte d’Ivoire qui nous dira le contraire.

Dans une déclaration dont KOACI s’est procuré copie, il fait observer que cette décision met en péril des principes démocratiques auxquels la Côte d’Ivoire s’est librement engagée.

Le FOSCAO rappelle que, la date d’expiration du mandat des conseillers municipaux et régionaux devrait prendre fin en avril 2018 et le 11 avril 2018 le gouvernement a adopté en Conseil des Ministres un décret prolongeant ainsi leur mandat jusqu’au 31 décembre 2018. Ces élections des conseillers régionaux et municipaux se sont tenus le 13 octobre 2018 puis des partielles ont eu lieu le 16 décembre 2018.

« Le FOSCAO Côte d’Ivoire dénonce la mise sous tutelle Search tutelle des communes car leur non installation n’est pas du fait des élus locaux nouvellement élus mais plutôt de l’administration », indique son représentant ivoirien, DRISSA Soulama, avant d’estimer que le gouvernement devrait prendre des décisions qui vont dans le sens de la cohésion sociale et la paix ainsi que du respect de la volonté des électeurs et électrices qui se sont rendus de façon démocratique aux urnes pour choisir leurs élus.

Le FOSCAOCI Search FOSCAOCI estime pour sa part que la démocratie et le développement sont des éléments inséparables et qu’il ne peut y avoir de développement sans une véritable démocratie; c’est pourquoi il invite le gouvernement à rétablir de façon urgente les élus locaux dans leur droit.

« Enfin, le FOSCAOCI Search FOSCAOCI appelle les populations des différentes communes au calme et à recourir aux voies légales pour faire valoir leur droit », a-t-il conclu.

Cette décision selon le Ministère de l'intérieur et de la sécurité, se fonde sur l’impossibilité de fonctionnement des nouveaux conseils élus après la date du 31 décembre 2018.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
7074 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 08/01/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
L'opposition doit laisser ces 5 mairies aux mains du RDR...... Koudou Gbagbo et le FPI avait un seul député et sans mairie.... mais ils ont lutté contre le GÉANT BAOBAB feu- Houphouet et son PDCI... David et Goliath
 
 
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
C'est parce que le pdci a gagné au plateau,à port bouet,à bassam,ces zones stratégiques que cette republique bananière avec sa justice aux ordres et son rdr-rhdp,parti insignifiant,violent,rebelle et barbare trouvent des subterfuges pour ne pas installer les conseils municipaux.C...
C'est parce que le pdci a gagné au plateau,à port bouet,à bassam,ces zones stratégiques que cette republique bananière avec sa justice aux ordres et son rdr-rhdp,parti insignifiant,violent,rebelle et barbare trouvent des subterfuges pour ne pas installer les conseils municipaux.C'est tout.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Dans un pays de jungle comme le nôtre, ce n'est pas le nombre majoritaire ARTIFICIEL de députés, de maires, de ministres, de hauts gradés dans l'armée, Police et Gendarmerie....qui fait la différence.
 
 
 
See his contributions Deku
 
La mise sous tutelle en elle même est légale, dénoncez plutôt les actions illégales du gouvernement qui ont mené à cela. Ce n'est pas sérieux.
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login