Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Mont Péko, des experts recommandent des audiences foraines pour les déguerpis
 
Des experts Search experts ivoiro-burkinabè en compagnie de Mariatou Koné (ph W. KOACI.COM)

© koaci.com – Lundi 20 Février 2017 –Huit mois après le déguerpissement des populations du parc national du Mont Péko, une mission conjointe d’experts ivoiro-burkinabè a séjourné dans le Guémon du 13 au 19 février en vue d’évaluer la situation sur le terrain.

Les experts Search experts ont présenté dimanche au ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, leur rapport de mission en présence des membres du corps préfectoral de la région du Guémon ainsi que de nombreux chefs traditionnels.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire:  Mont Péko, des experts recommandent des audiences foraines pour les déguerpis
Dans ce rapport, les experts Search experts recommandent aux Gouvernements Ivoiriens et Burkinabés, la mobilisation des ressources adéquates pour le retour volontaire et la réinsertion dans les meilleurs délais des déguerpis.

Ils proposent la mobilisation des ressources adéquates pour l’assistance alimentaire et l’accès aux services sociaux de bases (eau, assainissement, hygiène, santé, éducation, nutrition etc.) ; l’organisation des audiences foraines Search audiences foraines pour la délivrance des documents d’état civil et administratifs.

Ces experts Search experts encouragent également les deux Gouvernements à veiller au fonctionnement régulier des organes de suivi de l’évacuation du parc, notamment le comité mixte ivoiro-burkinabé, le comité de gestion local comme indiqué par leur porte-parole, Michel Séka.

La Ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité a à l’occasion rappelé que l’opération d’évacuation du Mont Péko Search Mont Péko s’est faite dans le calme puisque les occupants clandestins ont accepté volontairement de sortir du parc.

Selon Mariatou Koné, les conclusions de ce rapport vont servir de boussole pour les décisions à prendre pour la préservation du Mont Peko, patrimoine écologique de la Côte d’Ivoire.

Elle a promis le soumettre au gouvernement Ivoirien en liaison avec son homologue du Burkina.

Membre du comité des experts Search experts burkinabè, le consul du Burkina, Maxime Yabré s’est réjoui de la bonne cohabitation entre les ex-infiltrés composés pour la plupart de ses compatriotes et les populations d’accueils.

Il a salué le soutien des autorités ivoiriennes pour la prise en charge des ex-infiltrés dans tous les domaines.

Pour mémoire, cette mission d’experts dans le Guemon s’inscrit dans le cadre du respect du traité d’amitié et de coopération Ivoiro-Burkinabé tenu à Yamousoukro en juillet 2016.

Wassimagnon, Abidjan 
 
 
8388 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 20/02/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions baryond
 
Cote d'ivoire yako.Des burkinabe viennent occuper illégalement une forêt classée on se retrouve à leur demander pardon , à payer des compensations , à les réinsérer alors qu'ils auraient dû être rapatrier chez eux menu militari.Imaginons l'inverse, le Burkina Faso n'aurait pas f...
Cote d'ivoire yako.
Des burkinabe viennent occuper illégalement une forêt classée on se retrouve à leur demander pardon , à payer des compensations , à les réinsérer alors qu'ils auraient dû être rapatrier chez eux menu militari.
Imaginons l'inverse, le Burkina Faso n'aurait pas fait tous ces salamaleks pour rapatrier des ivoiriens dans une même situation.
Yako
 
 
Read more
See his contributions dramani
 
C'est en CI que l'on voit ça, jusqu'à à organiser des ''audiences foraines'', et pour ça, il y'a des spécialistes!!!??? Mais diantre, déclarez ces bouki sans papiers comme des ''apatrides'' et donnez-leur la nationalité ivoirienne pendant que nous y sommes ou bien reconduisez-les...
C'est en CI que l'on voit ça, jusqu'à à organiser des ''audiences foraines'', et pour ça, il y'a des spécialistes!!!??? Mais diantre, déclarez ces bouki sans papiers comme des ''apatrides'' et donnez-leur la nationalité ivoirienne pendant que nous y sommes ou bien reconduisez-les chez eux. On en a dejà assez chez nous où bien ce sont des réfugiés économiques ? La CI ne peut pas accueillir toute la misère de la sous-région et mettre continuellement à mal son équilibre socioculturel avec un taux de présence d'étrangers dépassant les 10% (sociologiquement supportable pour éviter de violents chocs culturels et surtout des crises inter communautaires. Depuis 1990 et la crise militaro-politique que nous avons connue, ce grave problème se pose). Il y'a un moment, où on deviendra soit nationaliste soit on la fera à la Donald Trump.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login