Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Neuf mois après leur mutinerie, la hiérarchie des Forces Spéciales avouent avoir fauté par manque de maitrise des plus jeunes
 
Hamed Bakayoko et les forces Spéciales jeudi à Adiaké Search Adiaké (Ph KOACI)

© koaci.com- Jeudi 9 Novembre 2017 - Dans le cadre de sa prise de compte avec les hommes sous sa responsabilité, le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité Hamed Bakayoko Search Hamed Bakayoko était ce jeudi au camp des Forces Spéciales Search Forces Spéciales à la base navale de la marine à Adiaké Search Adiaké (Sud-est), comme constaté sur place par KOACI.

Après la pose de la première pierre du réfectoire et la démonstration technique des éléments de cette unité d’élite de l’armée ivoirienne place a été réservée aux différents discours.

C’est le commandant en second des forces spéciales Tibet Bi, qui au nom du général Lassina Doumbia Search Lassina Doumbia a fait observer que depuis la création de ce corps c’est la première fois que leur ministre de tutelle leur rendait visite.

« Cela démontre l’importance que vous accordez à vos hommes. Nous exprimons notre fierté », a –t-il indiqué, avant de revenir sur la mutinerie survenue au sein du camp en février dernier pour des questions de primes selon des sources non officielles.

« Nous avons fauté une première fois par manque de maitrise des plus jeunes », a avoué ce dernier, avant d’ajouter: « Il s’agit d’une crise de croissance pour la jeune unité. Elle est aujourd’hui derrière nous. »

Il a aussi relevé les conditions de vie et de travail des soldats qui ne sont pas meilleures alors qu’ils ont la lourde tâche de sécuriser le pays contre toutes éventualités.

Suivre l'actualité ivoirienne en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Quant au ministre Hamed Bakayoko, il n’a manqué d’exprimer toute son admiration pour les forces spéciales , reconnaissant les difficultés qu’elles rencontrent dans l’accomplissement de leur mission.

Revenant sur leur mutinerie, il leur a demandé de tourner la page pour s’inscrire dans une nouvelle dynamique.

« Je ne reviendrai pas sur le passé. On veut tourner la page pour ouvrir une nouvelle page », a-t-il déclaré, avant d’inviter les forces spéciales à lui faire confiance tout en leur promettant d’améliorer leurs conditions de vie et de travail.

« Je suis un grand fan des Forces spéciales », a révélé Hamed Bakayoko, avant de poursuivre. « Il vous faut des conditions de vie et de travail spécial. Je vais établir une connexion avec vous. Je peux compter sur vous, on est ensemble », a conclu Hamed Bakayoko.

Les forces spéciales ont été créées en novembre 2011 et sont présentées comme l'unité d'élite par excellence des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Elles se sont signalées lors de l’attentat terroriste de mars 2016 où elles ont réussi à neutraliser les djihadistes néanmoins en perdant trois de leurs éléments. Cette unité d'élite sous la responsabilité du général Lassina Doumbia Search Lassina Doumbia également chef d’Etat-major adjoint des armées.

Donatien Kautcha, Adiaké
 
 
28018 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 09/11/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions dramani
 
Un discours d'un ministre de la défense vraiment adapté aux ''jeunes forces spéciales'' irresponsables qui ne savaient pas ce qu'ils faisaient au moment de leur mutinerie. Surtout après que leur ''crise de croissance'' a profité à tous y compris aux ''vieilles forces spéciales''....
Un discours d'un ministre de la défense vraiment adapté aux ''jeunes forces spéciales'' irresponsables qui ne savaient pas ce qu'ils faisaient au moment de leur mutinerie. Surtout après que leur ''crise de croissance'' a profité à tous y compris aux ''vieilles forces spéciales''. Lol
 
 
Read more
See his contributions LICOUL2000
 
regarder l'image qu'il donne des forces spéciales. La Côte d'Ivoire est devenu un pays dans lequel un Hamed Bakayoko peut devenir ministre de la défense, vous comprenez pourquoi on est numéro 1 sur les cotes italiennes
 
 
 
See his contributions kliner
 
Ke pouvait til dir d'autre Ces vendu devant leur patron kil les nourri or budget avec l'argent du contribuable ivoirien....
 
 
 
See his contributions fa fro de retour
 
Kliner ils ont chasse tes frayalistes du pouvoir qu ils ont voulu voler au peuple de cote d ivoire .mouton
 
 
 
See his contributions fa fro de retour
 
Licoul2000 a 2010/,sinon on a les différents résultats des peuples qui s y rendent laba .sur 100 africains ,il y a que 1 ivoire .alors de 2000 a 2010 sur 100 y avait 40 ivoirien ,je suis de cette vague d immigrants ,idio
 
 
 
See his contributions fa fro de retour
 
Dramani l âne ,calme toi,les forces spéciales n ont pas manifeste pour le blé .ok lit bien l article. Idio .
 
 
 
See his contributions couly
 
je viens de finir de lire l'article, purée on est mal tombé bien bas, le type raconte n'importe quoi, on dirait un touriste tout content de venir faire photo avec militaires
 
 
 
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
@fa foro bienvenue, ns som en République du Dramanistan.... après ton échec pr l'italie, je cmprd ta rage envers Gbagbo. tu dois être ds 1 bidonville d'abj et tu penses et repenses aux côtes de l'italie... la vie l'autre coté, rien à voir avec ton Dramanistan. tu vois GBAGBO KAF...
@fa foro bienvenue, ns som en République du Dramanistan.... après ton échec pr l'italie, je cmprd ta rage envers Gbagbo. tu dois être ds 1 bidonville d'abj et tu penses et repenses aux côtes de l'italie... la vie l'autre coté, rien à voir avec ton Dramanistan. tu vois GBAGBO KAFISSA
 
 
Read more
See his contributions Jean serge
 
@Licoul2000 et @Couly,on peut l'aimer ou pas,mais Ahmed Bakayoko a un parcours.Il n'est pas arrivé là où il est en prenant les armes ou en s'auto-proclamant "général de la rue". Il a été journaliste,puis fondateur et patron de presse(Le Patriote),ensuite patron d'une grande chaîn...
@Licoul2000 et @Couly,on peut l'aimer ou pas,mais Ahmed Bakayoko a un parcours.Il n'est pas arrivé là où il est en prenant les armes ou en s'auto-proclamant "général de la rue". Il a été journaliste,puis fondateur et patron de presse(Le Patriote),ensuite patron d'une grande chaîne de radio(Nostalgie) avant de se lancer en politique.Vous parlez de lui comme d'un vulgaire personnage,un peu de respect
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login