Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Port-Bouët, l'Ambassade des USA et des ONG locales apportent leur soutien aux 6872 déguerpis de l'abattoir
 
© koaci.com - Mardi 24 Juillet 2018 -Depuis le 3 juillet 2018, 6872 personnes installées dit-on sur des zones à risque ont déguerpies puis réparties dans 429 foyers de Port-Bouët Search Port-Bouët Abattoir.

Grâce à l’Ambassade des USA, ces sinistrés ont bénéficié de nombreux dons le 21 juillet dernier collectés par des familles américaines et l’ONG Playdoo Côte d’Ivoire en présence du Directeur de la communication de l’Ambassade, Daniel Langenkamp.

Le Diplomate américain a à l’occasion annoncé que ces dons sont l’œuvre de certaines familles américaines qui ont été touchées par la situation des déguerpis de Port-Bouët Search Port-Bouët Abattoir.

« Ces dons ne sont pas le fait du gouvernement américain, mais des familles américaines qui ont entendu votre malheur,» a précisé Daniel Langenkamp.

Ces dons étaient composés de cartons d’huiles, de savons, d’eau, des sacs de riz, des habits, de l’argent etc.

«Votre situation nous a touché profondément. C’est ainsi que grâce à l’ambassade des Etats unis à Abidjan, l’ONG Playdoo et des ONG sœurs nous avons pu rassembler ces dons pour vous,» a déclaré Dr Marie Paule Kodjo, présidente de l’ONG Playdoo Côte d’Ivoire.

Le président du Collectif des déguerpis de Port-Bouët Search Port-Bouët Abattoir, Bandé Soumahoro, a dénoncé l’attitude des autorités qui veulent selon lui, les spolier de leur terrains car les déguerpis ne sont pas installés de façon anarchique et n’occupent pas un site à risque comme on veut faire croire.

Il a affirmé que, tous les occupants possèdent des documents provisoires communaux de propriété.

En dépit de ce fait, M. Soumahoro a mentionné que les familles ont été déguerpies sans mise en demeure, contrairement à ce que le District veut faire croire.

«Pour nous ce déguerpissement est une forfaiture et un abus de pouvoir. Et c’est l’objet de notre combat. Nous ne voulons pas faire pitié et nous ne demandons rien à l’Etat comme dédommagement. Nous voulons regagner notre site,» a dénoncé le président du Collectif.


Wassimagnon, Abidjan
 
 
9337 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 24/07/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Tino0101
 
Merci à vous, cela fait plus de deux semaines cette situation, où sont passés children of africa et servir?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login