Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: La réinsertion de trente mille ex-combattants annoncée pour cette année
 
Abidjan le 11 avril 2013© koaci.com – KOACI.COM a été témoin ce jeudi de la signature d’un protocole d’accord entre le coordonnateur du Projet d’assistance post-conflit (PAPC) et le directeur de l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration des ex-combattants (ADDR) en présence du chef du gouvernement ivoirien et des partenaires de la Côte d’Ivoire.

Avec ce protocole d’accord, le PAPC Search PAPC entend apporter un appui à l’ADDR dans l’exécution de son mandat, notamment la réintégration des ex-combattants, des structures d’autodéfense.

« Cet accord permettra en outre de créer une synergie d’actions dans la conduite des activités liées à la réintégration des ex-combattants et d’optimiser ainsi les ressources et les moyens allouées par l’Etat de Côte d’Ivoire dans le cadre de la sortie de crise, » a indiqué le coordonnateur de la PAPC, Philippe Koffi.

Il a à l’occasion précisé que la PAPC Search PAPC financera plusieurs projets de l’ADDR, notamment la sensibilisation en faveur de l’acceptation des ex-combattants par les communautés d’accueil et les opérateurs économiques, potentiels employeurs, les activités de formation pour la réinsertion et la réintégration des ex-combattants, les activités et projets de réinsertion et de réintégration communautaires dans les zones de réinsertion et de réintégration des ex-combattant, l’appui à la coordination et au suivi des activités et programmes financés dans le cadre de l’accord etc…

Le directeur de l’ADDR, Fidèle Sarassoro Search Fidèle Sarassoro a salué cette signature de partenariat avec la PAPC, fruit d’un accord de don de la Banque mondiale à l’Etat de Côte d’Ivoire.
Il a par la suite annoncé que ce sont au total 30 mille ex-combattants qui seront pris en compte cette année et plus de 34 mille autres seront pris en compte les années précédentes soit au une soixantaine d’ex-combattants.

Le premier ministre ivoirien, tout comme le chargé principal des opérations de la Banque mondiale en Côte d’ivoire, ont exprimé leur encouragement aux responsables des deux structures ainsi qu’à leurs équipes.

«Il s’agit d’un acte d’humilité et d’un sens élevé de l’Etat qui ont fondé l’onction de la Banque mondiale à cette convention et à ce protocole qui vient d’être signé et qui est l’un jalon de la contribution de la Banque mondiale à la réalisation des missions de l’ADDR et à la poursuite des actions salutaires du PAPC,» a insisté le représentant de Madani Tall Search Madani Tall hors du pays, prévenant au passage que la Banque mondiale à elle seule ses ressources ne suffiraient pas à apporter le soutien nécessaire tant à besoin l’ADDR et le PAPC Search PAPC et encore moins le gouvernement de Côte d’Ivoire.

Wassimagnon
 
 
5323 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/04/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login