Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: RELIGION: Quand les prières relèvent de l'atrocité !
 
ACTUALITÉ INFO NEWS COTE D'IVOIRE::

© koaci.com - "Voici je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les démons, les serpents et les scorpions, et rien ne pourra vous nuire". Le bon Dieu venait ainsi de doter l'homme de toutes les puissances pour combattre et vaincre spirituellement et physiquement le mal à tous les niveaux.

Simplement, prononcer des paroles avec foi et conviction pour implorer l'aide de Dieu dans ce combat du bien contre le mal.

Et comme si ces indictions ne suffisaient pas, l'homme a rajouté des manières pour intensifier le combat du diable.

Ainsi et depuis toujours, les prières ont été façonnées et seraient même devenue d'une extrême atrocité pour luire.

A l'évidence d'intenses moments de prières dans les églises, on aurait parfois des compassions pour le diable. " Tu es maudit"; "Satan tu es anéanti"; "Le diable est terrassé"; "On te marche là dessus"; "Reçois du feu du 7ème degré pour toute ta descendance". Toutes ces paroles à la fois à haute voix et par
plusieurs personnes.

Parfois ce sont des cris qui accompagnent, des gémissements et des fracassements de bancs et soulèvement de sièges. Les jeunes filles, elles se déshabillent parce-qu’envahies par le diable ou remplies d'onction.

Très adeptes, les églises évangéliques Search églises évangéliques en ont fait une marque de fabrique. Le pasteur et le prophète remue l'église et les fidèles subissent les secousses.

De tels actes que semblent déprécier des personnes aux alentours des églises. Pour T.Jean " c'est de la folie".
Cependant, tentant de justifier ces actes, le pasteur Mathieu d'une église évangélique de la place nous explique en ces mots " tout émane des inspirations divines".

Plus gênants, ces prières n'auraient pas d'heure et ni de modération. ce seraient aux voisins d'en payer les frais.
S'ils arrivaient que les habitants s'en plaignent, ces critiques étaient considérées comme des persécutions par ces hommes de Dieu.


Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
8983 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 19/11/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Dabakala
 
DU CULTE ET DU CADRE----------------------------------------------------------------------------Petit essai, inoffensif et naïf d’Adriel, qui décrit biensûr un aspect de la culture religieuse ivoirienne, en terminant sur un fait de société récurrent : la gêne provoquée par les pr...
DU CULTE ET DU CADRE----------------------------------------------------------------------------Petit essai, inoffensif et naïf d’Adriel, qui décrit biensûr un aspect de la culture religieuse ivoirienne, en terminant sur un fait de société récurrent : la gêne provoquée par les prières à haute voix, quelque soit l’heure, aussi tardive soit elle. Mais il sera difficile de croire que la foi et son expression se limiteraient à la seule déclaration bruyante de domination sur l’ennemi (essentiellement SATAN) et les incantations que l’on fera pour combattre celui-ci, du fond du cœur. OUI, les expressions sont formatées, codifiées et peuvent choquer bien des gens à cause de la violence verbale caractérisée (l’équivalent existe bien dans les autres religions), mais l’on comprendra que tout sera en concordance avec l’ennemi que l’on veut combattre. Il ne s’agira pas ici de passer pour spécialiste en spiritualité ou christianisme, mais il sera utile de préciser à Adriel, dont on ne questionnera pas la foi (en ai-je le droit ???) que le culte protestant (catholique aussi) se caractérise également par des mouvements plus importants que celui décrit plus haut et dont aura limité le contenu à cet article. Il s’agira de la louange et de l’adoration. Phases de prière ayant pour but de proclamer et d’apprécier les bienfaits de DIEU, et enfin d’apprécier et d’honorer ce DIEU, pour ce qu’il est, pour ce qu’il vaut à nos yeux et à ceux du monde entier. Il s’agira donc ici d’acte d’amour intense et d’adoration sans limite (tout ceci en fonction de notre foi vacillante) Aucun autre acte d’adoration non spirituel ne peut se comparer à celui que l’on manifestera face au créateur (pour celui qui croit). OUI, un amour sans limite, sans fin pour ce DIEU à qui l’on devra tout, qui se manifestera à travers des préceptes et des principes, comme l’amour du prochain, le respect d’autrui etc. Actes induits de par la foi que l’on reconnaît pour ce DIEU, auquel personne ne saurait se comparer. A peu de différence prêt, il existe dans toutes les religions cette même constante de l’adoration de ce qui est parfait, de son respect, qui se manifeste par l’amour proclamé, chanté, médité. Bref, la partie du culte de DIEU dont Adriel aura fait l’omission ici et qui donne ce ton ironique particulier dans l’article plus haut. Et pour finir dans le même sens, la gêne que représenteront les prières sur le voisinage pourra aussi être une manifestation d’amour pour celui-ci (prières pour la paix en Côte d’ivoire). L’on comprendra qu’il sera difficile de le croire, surtout quand on a la tête fourrée dans l’oreiller et que l’on essaie de se reposer avant de reprendre son labeur quotidien, et que l’on entend à travers le mur voisin crié à tue tête : « La paix !! DIEU t’aime !! » Merci à Adriel !! ☺
 
 
Read more
See his contributions cydi
 
 chapeau dabakala chapeau!!!!!!!!!!!!!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login