Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: On s'attend au pire donc on reste à la maison, Abidjan au ralenti, les banques ferment leurs portes
 
Vue d'ensemble du Plateau Search Plateau lundi à 8HTU (ph KOACI)

©Koaci.com - Lundi 15 mai 2017 -  Les résonances des mouvements dans les casernes du pays effraient autant les habitants de Bouaké Search Bouaké que d'Abidjan, comme constaté sur place par KOACI.

Si à Bouaké Search Bouaké on reste chez soi depuis vendredi, à Abidjan Search Abidjan où les tirs à l'arme lourde surgissent sporadiquement, c'est depuis ce matin.

Conséquence directe, avec des salariés ou des chefs d'entreprises gagnés par la peur d'un nouveau coup d'Etat à venir, les activités de la capitale économique sont au ralenti. On ne compte plus les entreprises ou autres commerces qui à 8HTU n'avaient pas encore ouvert leurs portes ou leurs activités.

Le peu qui a pris son courage à deux mains pour aller au travail est bien souvent contraint de rentrer à la maison.

Au Plateau, les barrages érigés et levés vendredi ont réapparu. Les automobilistes en provenance de l'axe d'Adjamé sont priés de faire demi-tour par les militaires.

Un soldat approché expliquera ne pas vouloir renoncer à l'argent promis et fera mention du paradoxe inacceptable à leurs yeux d'une classe politique très riche qui aujourd'hui leur demande à eux "petits soldats" de faire des efforts financiers. «Ils (les politiciens, ndlr) sont tous milliardaires grâce à nous et c'est nous qu'ils veulent distraire maintenant? » dénoncera kalach à la main, le soldat interrogé non loin des locaux du ministère de la défense au Plateau. Son camarade, lui aussi armé d'une kalach, ajoutera «C'est bizarre les mêmes qui nous encensaient en 2011  tentent aujourd'hui de nous faire passer pour des soldats moins que rien à la limite pour des barbares, pourquoi? pour une affaire d'argent qu'ils veulent garder pour eux?».

Par ailleurs et tel un symbole fort, les banques ont toutes fermées à l'appel d'un mort d'ordre de l'Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers de Côte d'Ivoire (APBEF-CI) comme constaté. Voulant nous rendre à un guichet d'une banque au Plateau, les gardiens nous indiqueront qu'ordre a été donné de fermer et de demander aux salariés de rester chez eux.

Après et malgré un avertissement de sanction de l'Etat Major dimanche soir et une médiation d'anciens "com zone", au delà d'Abidjan, à Bouaké Search Bouaké les soldats qui réclament le paiement du restant (7 millions, ndlr) de leur prime de 12 millions qui devait être mensuellement payé depuis février, ont à nouveau exprimé par les armes lundi matin leur colère. Situation similaire à Korhogo, Daloa et Bondoukou.

Enfin, devant le constat de non effet pour l'heure des menaces de "sévères" sanctions de l'Etat Major, l'opinion du pays a les yeux tourné vers sa classe politique en espérant que cette dernière trouve rapidement une solution pour calmer les militaires.

Amy Touré, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)

Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)
 
 
61602 Visit(s)    12 Comment(s)   Add : 15/05/2017
  11 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
la réalité du terrain et de la société rattrape la communication des publicitaires du pays...
 
 
 
See his contributions dramani
 
Même 10 après et enfin au pouvoir, le rdr de dramane Ouattara continue de semer la psychose et la chienlit dans ce pays.
 
 
 
See his contributions alikeita
 
Echec et mat ! le mystificateur a lamentablement échoué !
 
 
 
See his contributions FMK
 
ils sont milliardaires et à l'aise et demandent à des gens qui n'ont quasi rien de renoncer à de l'argent qui aurait du leur être versé depuis 2007, je comprends la révolte des militaires. Ce qui me fait rire c'est que les rfi et autres tentent aujourd’hui de les faire passer pou...
ils sont milliardaires et à l'aise et demandent à des gens qui n'ont quasi rien de renoncer à de l'argent qui aurait du leur être versé depuis 2007, je comprends la révolte des militaires. Ce qui me fait rire c'est que les rfi et autres tentent aujourd’hui de les faire passer pour des moins que rien, des rebelles sanguinaires sans formation et j'en passe. Pourquoi ils ne disaient pas ça en 2002 ou en 2011... à méditer
 
 
Read more
See his contributions Bande de Gaza
 
On peut savoir maintenant qui a introduit les armes dans la politique en Cote d'Ivoire ? Chers mutins, on veut bien comprendre votre révendication, mais au dela il est temps de nous dire toute la vérité.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Pitié pour notre pays . Oú sont les forces speciales de Ouattara ? Ouattara a eu tort de mettre dans les placards les hommes experimentés(ex-FDS et FANCI) qui constituaient une vraie armée nationale. Il croyait bien faire en se faisant entourer uniquement par des rebelles nordis...
Pitié pour notre pays . Oú sont les forces speciales de Ouattara ? Ouattara a eu tort de mettre dans les placards les hommes experimentés(ex-FDS et FANCI) qui constituaient une vraie armée nationale. Il croyait bien faire en se faisant entourer uniquement par des rebelles nordistes.
 
 
Read more
See his contributions ROKY
 
@fmk au fond vs avez raison, cest une affaire d'humain. Faut dire aussi que le pouvoir fait tt pour ennerver les gars, montage à la rti sur des morts ou blessés à bouaké alors quil en est rien, juste pour salir les types, il a raison le soldat qui dit que subitement le systeme qu...
@fmk au fond vs avez raison, cest une affaire d'humain. Faut dire aussi que le pouvoir fait tt pour ennerver les gars, montage à la rti sur des morts ou blessés à bouaké alors quil en est rien, juste pour salir les types, il a raison le soldat qui dit que subitement le systeme qui protège ses acquis organise une intox pour les faire passer pour des tocards
 
 
Read more
See his contributions Massdi
 
Srika bla, de quels hommes expérimentés tu parles même ? Ceux qui en une seule nuit ont fait perdre à l'État le contrôle de plus de la moitié du pays face à une poignée de rebelles en 2002?
 
 
 
See his contributions yao262@yahoo.fr
 
Chers amis merci infiniment pour vos commentaires! Nous qui vivons en COTE D'IVOIRE depuis 1999, nous voyons la puissance de Dieu! Dieu est vraiment Dieu et n'est jamais en retard! Dieu bénisse la COTE D'IVOIRE!
 
 
 
See his contributions gobelin
 
comme à leur habitude, ils font lire des communiqués par des gens pris en otage et font croire que tout est réglé. c'est le procédé adopté par les terroristes. Eh! j'ai oublié que ce sont les rebelles qui sont au pouvoir. merde!
 
 
 
See his contributions gobelin
 
tu n'es pas au pouvoir, tu rends le pays ingouvernable avec tes rebelles. tu es au pouvoir, tu rends le pays ingouvernable avec tes rebelles. ah tchè!
 
 
 
See his contributions SATAN DIABLE DEMON
 
pour l'argent ta tuer des gens, voila ado mouton l'enfarineur ta doublé
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login