Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Sécurité alimentaire, Irié Lou annonce la construction de 2 usines dans le Gbêkê, qui vont générer 3 millions d'emplois
 
Irié Lou ce mercredi à Bouaké Rechercher Bouaké (Ph KOACI.COM)-

© Koaci.com- Mercredi 05 Octobre 2016 – « Dans le Gbêkê Rechercher Gbêkê seront construits deux usines Rechercher usines et ces usines Rechercher usines vont permettre de créer au moins 3 millions d’emplois. Une usine de transformation de manioc d'une valeur d'environ 2 milliards à Djebonoua et une autre usine de transformation de tomates dans le village d'Assuakro à Bouaké, estimée à 3 milliards 500 millions de francs CFA. Le tout d'une valeur de 3 milliards 500 millions CFA qui seront injectées dans le Gbêkê. Pour que nous puissions réussir mes sœurs je vous exhorte au rassemblement, à l'Union et surtout à l'Entente. Je veux pas de palabres à Bouaké Rechercher Bouaké ».

Ces propos sont de la présidente d'administration de la Fédération Nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d'Ivoire (FENASCOVICI), madame Irié Lou Colette, tenus ce mercredi au palais du carnaval de Bouaké, comme constaté sur place par KOACI.COM.

La présidente Irié Lou Colette Rechercher Irié Lou Colette et sa délégation sont venues à Bouaké Rechercher Bouaké pour parler de la sécurité alimentaire dans le but de lutter contre la pauvreté et la cherté de la vie.

La fenascovici est représentée dans le Gbêkê Rechercher Gbêkê par l'Union des sociétés coopératives du vivriers et d'élevage de Gbêkê Rechercher Gbêkê (USOCOVIEG), dirigée par madame Camara Assétou.

Pour sa part madame Assétou Camara, l'implantation de ces usines Rechercher usines est la bienvenue dans cette région qui a été secouée par la crise militari politique de 2002.

« Aujourd'hui nous sommes heureuses parce que ce que nous avons demandé a Dieu, c'est-à-dire sortir de l'informel et transformer nos produits est en train de se réaliser. Mes sœurs mettons-nous ensemble pour travailler afin de sortir notre région de la pauvreté et être autosuffisant en produits vivriers et surtout éradiquer le chômage dans le Gbêkê Rechercher Gbêkê », s'est exprimée Camara Assétou.

Le sous-préfet central de Bouaké Rechercher Bouaké Djandé Lorgn et madame N'Guéssan Jacqueline, 3ième adjoint au maire de Bouaké, ont réaffirmé le soutien de leur structure dans l'accompagnement et la réalisation de ce projet.

La cérémonie de sensibilisation de la population de Gbêkê Rechercher Gbêkê sur le Programme d’Appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (PAPAV-SA) , s’est achevée par la visite du site devant abriter la construction de l’usine de tomates à Bouaké.

Donatien Kautcha, Abidjan et Correspondant à Bouaké

Joindre la rédaction centrale du Média panafricain KOACI.COM au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
6650 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 05/10/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter