Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : La Sorbonne de retour dans les bus !
 
Archive (ph)

Côte d'Ivoire - Abidjan le 30 novembre 2012 - A peine ce rush incroyable, impitoyable, coups de pieds, de coudes et de genoux toujours pour lutter pour sa place dans le bus, que commencent les grands débats, les conjectures et les interprétations des différents enjeux.
C'est le retour de la Sorbonne Search Sorbonne et des sorbonnards dans les bus.

Voici en effet un fait constaté depuis un moment dans les bus ici à Abidjan la capitale économique quand après le démarrage et cette brusque accélération du bus on engage aussitôt les débats. Pour juger les faits, l'actualité politique.
Et si ce tas de ferraille qui rejette en arrière des personnes en ramenant certains contre d'autres occasionne le stress et le silence au cours voyage, il en serait pas de même pour ces sorbonnards. Car les turbulences font partir des moindre détails.Ils ne peuvent pas empêcher tout antagonistes de se confondre.

Ils sont essentiellement de composer d'une ribambelle de personne assise toujours à l'arrière des bus. Ils se connaissent en même temps qu'ils ne se connaissent pas. Ils ont tous en commun la même passion. Ils parlent et crient à la fois.

Et ici on débat sur tout. Bien évidemment Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. La formation du nouveau gouvernement ainsi que les retombés du PPTE. La grande tournée dans l'Est. ''Les sorties intempestives du président''. disent-ils .

Au constat les sorbonnards ont du métier. Malgré ces années leur expérience des débats demeure. Et tant bien même qu'on est rayé de la carte leur siège social au Plateau, cette passion et cette envie d’éclaircir les ivoiriens rayonnent toujours. Et pour ce fait, ils ont maintenant délocalisé leur ''synagogue'' dans les bus.
Ainsi malgré cette atmosphère surchauffée d'ambiance et de chaleur dans cette boite de sardine véritablement pleine, où des troufions viennent même à piétiner des personnes avec leur godasse tout en balançant des ''pardons !'' à contrecœur mêlés d'insultes et de murmures, ces sophistes, ces sorbonnards ne manqueraient à aucun moment de passer à revue toute l'actualité, africaine et mondiale tout en les liant à la fin à la ''situation désespérée de la cote d'ivoire''. Nous apprennent t-ils dans leur débat en conclusion.

Très souvent, des conducteurs dans le bus et très intéressés par les débats viennent à oublier de marquer les arrêts. Des clients plus compréhensifs excusent certains. Mais certains ne manqueraient pas de les rembarrer avec des insultes. Comme quoi, le retour des sorbonnards a aussi ses inconvénients.


Adriel
 
 
13735 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 30/11/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
comme quoi la nouvelle CIV n'est pas l'afganistan que certains tente de nous décrire tous les jours.du temps de la civ rattachée au royaume du KOUDOUSTAN, ou regnait seplou 1er digne fils de BOKASSA , si tu parlais tu finissais ta soirée avec le gpp,le cecos ou la fesci.hum je su...
comme quoi la nouvelle CIV n'est pas l'afganistan que certains tente de nous décrire tous les jours.
du temps de la civ rattachée au royaume du KOUDOUSTAN, ou regnait seplou 1er digne fils de BOKASSA , si tu parlais tu finissais ta soirée avec le gpp,le cecos ou la fesci.

hum je suis content de voir que même les malachiste apprecient la democratie de notre douce terre de cote d'ivoire .

allez maintenant fini la parlotte faut allez travailler messieurs, car en echange de la democratie ADO donne pas d'argent cadeau :) tu te leves tu travail c'est le mérite pas la promotion RAV4.
 
 
Read more
See his contributions Pangloss
 
Le meilleur titre de cet article pouvait bien être :" Les ivoiriens croquent l'actualité dans les bus."Peut être pour ne considérer que la liberté d'expression, même sous tendue inévitablement par un parti pris.Dans le même espace d'autres opinions peuvent aussi s'exprimer sans q...
Le meilleur titre de cet article pouvait bien être
:" Les ivoiriens croquent l'actualité dans les bus."

Peut être pour ne considérer que la liberté d'expression, même sous tendue inévitablement par un parti pris.

Dans le même espace d'autres opinions peuvent aussi s'exprimer sans que l'on arrive à s'entretuer.
On peut considérer qu'il est avantageux de débattre en lieu et place de se battre.
Il est heureux que les ivoiriens s'expriment sur des questions les concernant , en débattent et confrontent leurs arguments , il est naturel que les gens s'expriment sans qu'il leur soit collée une étiquette.
 
 
Read more
See his contributions Toruk
 
Comme si tout le monde était content que les sorbonnards gueulent dans les bus. Le principe même de la liberté d'expression est de partager des points de vue. Ils n'ont jamais accecpté autre chose que leurs propres points de vue et leurs propres version des faits. L'actualité a t...
Comme si tout le monde était content que les sorbonnards gueulent dans les bus.

Le principe même de la liberté d'expression est de partager des points de vue. Ils n'ont jamais accecpté autre chose que leurs propres points de vue et leurs propres version des faits. L'actualité a toujours été déformée selon ce qui leur convenait. Et bien évidemment, le bus ne les empêche pas de hurler.

On peut imaginer là que les travailleurs, déjà fatigués par la châleur et par le boulot, soient fatigués de devoir supporter les théories diverses et variées de ces gens qui veulent juste se rendre intéressants.

Le bus sert à se transporter d'un point A à un point B, c'est tout. Ces sorbonnards qui n'ont rien d'autre à faire de leur vie peuvent aller voir ailleurs... s'ils se sont pas déjà fait chopper par un agent de police (ce serait trop beau).
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login