Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Suite à l'annonce de la ministre Kandia sur la reprise des cours dès lundi
 
Kandia

© koaci.com - Dimanche 10 Février 2019 -Les syndicats des enseignants dénoncent la manipulation des élèves et parents d’élèves.

« Ni le Ministère de tutelle, ni le conseil des sages ne nous ont approchés pour entamer des discussions pour une sortie de crise. Nous restons donc campés sur nos positions : la grève continue ! » Ainsi s’exclamait le secrétaire général national(SGN) du réseau des instituteurs de Côte d’Ivoire(RICI), M Kouamé Bertoni Search Kouamé Bertoni , joint au téléphone dès l’annonce de la reprise des cours , telle qu’annoncée par la ministre de l’Education nationale , Kandia Kamissoko Camarade depuis Agboville.

Le bras de fer engagé par les acteurs du monde éducatif bute toujours sur l’intransigeance de la ministre Kandia Camara et ses administrés d’ouvrir le dialogue afin de poser sur table les différentes revendications du corps enseignant. Lors du lancement du festival des arts et culture en milieu scolaire à Agboville, la ministre de tutelle avait déclaré que « dès lundi prochain, l’école va reprendre. » Propos qui ne semblent pas rencontrer l’assentiment des enseignants. Car, disent-ils, leur ministre de tutelle a engagé aucune discussion dans ce sens.

 Pour le SGN du RICI, « les enseignants ne sont ni de loin près, ni de loin concernés par la décision de la ministre ! Même le conseil des sages mis en place est incapable ne serait-ce que nous approcher pour en savoir davantage. »

Répondant aux propos du ministre Maurice Bandama accusant les enseignants grévistes de « poser des revendications sociales à relents politiques, nous le mettons au défi de ne serait que procéder à la revalorisation des indemnités de logement, il verra si nous posons des préoccupations à relents politiques ! » s’est –il indigné, renvoyant le ministre de la culture à ses tiraillements avec le BURIDA, la  maison des artistes musiciens en conflit avec le ministère de la culture.

Rappelons que la grève des enseignants décidée depuis la semaine passée, est illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

Kouamé
 
 
18295 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 10/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
Kandia n a plus rien a dire face aux grévistes certainement .On la connait pour ses frappes hors sujet .Ruposte sauvage .Cette fois elle a une carence de quotient intellectuel .trop tarée pour engager une discussion serieuse face a des enseignants qui sont pas des handballeurs Ka...
Kandia n a plus rien a dire face aux grévistes certainement .On la connait pour ses frappes hors sujet .
Ruposte sauvage .
Cette fois elle a une carence de quotient intellectuel .trop tarée pour engager une discussion serieuse face a des enseignants qui sont pas des handballeurs
Kandia est donc caduc
 
 
Read more
See his contributions Batuta
 
Comment peut-on confier ce ministère sensible à une femme aussi tarée que deux pieds gauches? A moins de vouloir vraiment voir l'école ivoirienne détruite à jamais.
 
 
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
Ce ministre qui accuse les grèvistes de"poser des revendications sociales à relents politiques"ne rend pas du tout service à leur président du rhdp.Qu'il prenne tous les tabourets des enseignants en grève et de tous les autres pour les remettre au rhdp,où il n'ya pas de grève mai...
Ce ministre qui accuse les grèvistes de"poser des revendications sociales à relents politiques"ne rend pas du tout service à leur président du rhdp.Qu'il prenne tous les tabourets des enseignants en grève et de tous les autres pour les remettre au rhdp,où il n'ya pas de grève mais où leur jeunesse fuit quand leur président ouvre la bouche pour eviter d'écouter d'autres mensonges encore.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login