Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Un taxi maître révèle la présence d'esprits sur le pont des victimes de l'accident du 06 août 2011 !
 
Embarqué dans un taxi ce mercredi à Abidjan Search Abidjan (ph Adriel)

- Cote d’Ivoire - Abidjan Search Abidjan le 20 mars 2013 © koaci.com - Et si vraiment les morts n'étaient jamais morts ? Ils sont peut être dans le bois qui frémit, dans l'eau qui coule ou dans le vent qui souffle sans poussée. Ils seraient même tout aussi près de nous qu'on l'ignore dans une situation obscure, ignorée. Et pour l'occasion certains morts auraient même décidé de veiller sur le pont FHB (Félix Houphouet Boigny) entre Plateau et Treichville deux quartiers d'Abidjan séparés par la lagune. Et tel est aussi le constat à en croire un conducteur de taxi intercommunal qui révèle avoir vu les victimes du vendredi 06 août 2011 sur le pont et exactement au lieu de l'accident.

En effet, on croyait avoir surmonté et même rangé dans nos archives cet évènement très douloureux survenu à la veille du 51e anniversaire de la cote d'ivoire ce vendredi 06 août 2011 sur le pont FHB que des révélations viennent encore remuer le passé pour inquiéter le présent. Celles en particulier d'un taximètre qui révèlent la présence constante des victimes de l'accident du bus de la SOTRA No19 englouti par une lagune ingrate ce vendredi 06 août 2011 aux environs de 6heures; pour rappeler les faits.

Et ce mercredi 20 mars à la gare de Bassam à Treichville en compagnie de ses collègues, au taximètre d'expliquer ''''''' ça fait bientôt 1 semaine que je les vois. Ils sont tous arrêtés sur le pont de l'autre côté du passage pour piéton et exactement au lieu de l'accident, avec derrière eux le bus qui balance toujours comme s'il allait à nouveau tomber dans l'eau.''''

A l'évidence notre taxi maître est un habitué des choses étranges '''''La première fois j'ai failli paniquer au volant avec derrière un client que je conduisais au plateau. Mais quand je me suis souvenu que ma tête voyait claire ( il est clairvoyant ) je me suis calmé pour ne pas inquiéter le client. Alors j'ai juste regardé encore puis j'ai continué comme si de rien était''''' raconte t-il .

''''' Le soir en rentrant j'ai même expliqué la scène à ma mère et elle a interprété que ces morts n'étaient pas contents de partir. Elle m'a même fait faire des sacrifices pour que je ne les croise plus. Mais de temps en temps je les voir à la même place.'''''' Continue le chauffeur de taxi très relaxe contrairement au grand étonnement des ses collègues.

''' En tout cas ils ne sont pas aussi heureux qu'on peut l’espérer '''' Précise t-il en réponse à un de ces collègues. '''' Mais je ne les ai jamais parler. je continue seulement ma route quelque soit le moment ( dans la journée ou la nuit ) ''''''.

A la fin, ces taxi maîtres faisaient le tour de plein d'autres situations similaires. Et semble t-il c'était juste un moment pour eux de s'expliquer certains mystères au cours des voyages.

Adriel
 
 
14509 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 20/03/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Toruk
 
Franchement, c'est nul de laisser passer un tel article ici. Rumeur, superstition... et sacrifice! Je suis désolé, mais ça devient dangereux. Faut arrêter de croire à n'importe quoi et de diffuser des aberrations comme ça. Cet article est exactement du même acabit que "la sauce g...
Franchement, c'est nul de laisser passer un tel article ici. Rumeur, superstition... et sacrifice! Je suis désolé, mais ça devient dangereux. Faut arrêter de croire à n'importe quoi et de diffuser des aberrations comme ça.

Cet article est exactement du même acabit que "la sauce graine" ou "le nuage miraculeux" de la RTI, lorsque celle-ci diffusait la propagande proGbagbo, lors de la dernière crise : nul.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login