Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Un usurpateur et une bande de cybercriminels interpellés
 
Abidjan le 23 novembre 2013 - Quatre individus ont été interpellés ce Mercredi 20 Novembre 2013 par une équipe de fonctionnaires de Police de la PLCC, dans le quartier de Yopougon Search Yopougon Niangon. Subséquente à la réception de plaintes et à l'exploitation de sources d'informations anonymes, les cyberdélinquants ont été interpellés alors qu'ils s'adonnaient à leur activité illicite. Faux comptes e-mails, faux profils de réseaux sociaux, faux documents, photos et identités usurpées, sont entre autres les éléments qui ont permis aux enquêteurs de la PLCC Search PLCC d'établir les liens entre les individus et les actes illicites poursuivis.

L'exploitation technique des différents comptes et matériels informatiques saisis ont révélé que ces 4 délinquants interpellés constituaient un gang cybercriminel, spécialisé dans les escroqueries de type « arnaque aux faux sentiments » et « arnaque à la vidéo ».

Ainsi les nommés KOULOU AKA BILE FRANCIS, DOHO JEAN JACQUES, NEGBRE LIONEL FULTON ALKHALY et TETIA WILFRIED JOEL, ont été déférés devant le parquet d'Abidjan-Plateau aux fins de droit.


Faisant suite à plainte transmise par la Direction de la Police Criminelle (DPC) à la DITT, les enquêteurs de la PLCC Search PLCC ont mis aux arrêts un individu répondant au nom de KOFFI CHOAIB ABDERAHMANE. L'arrestation du cybercriminel est venue clôturer de longs mois d'enquête menés par les enquêteurs de la PLCC. Le cybercriminel usurpait l'identité de sa victime – un tradi-praticien – et avait réussi à escroquer de fortes sommes d'argents aux proches de sa victime. En effet, usant de subterfuges divers, le cyberescroc se faisait remettre illicitement de l'argent en usurpant l'image et la qualité de sa victime.

Un cyberescroc usurpateur mis aux arrêts

L'individu interpellé était sur le point de vendre à une de ses victimes et au nom du tradi-praticien, ce qui était prétendument de la « salive de cadavre ». Interrogé sur son implication dans les faits sus-mentionnés, l'individu a affirmé agir au sein de ce réseau criminel en qualité de coursier. Les recherches se poursuivent toujours afin de mettre aux arrêts les complices et autres membres de ce réseau d cybercriminels.

Par ailleurs le cyberescroc vendeur de salive de cadavre, a été déféré devant le parquet d'Abidjan-Plateau aux fins de droit.
 
 
17393 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 23/11/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tanguiguy
 
la jeunesse ivoirienne et la culture de l'argent facile... J'accuse la politique ivoirienne dont le seul but est de s'enrichir et vite au lieu d'encourager le travail et la liberté qu'il proccure.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
on voit la volonté du pouvoir on a jamaid autant arrété de brouteur dans notre pays si les ethno patronimologue veulent bien venir nous faire une etude @dramani@over@kanawallé lol sinon nous la ça nous interesse pas ce qu'on veut c'est que les ivoiriens travaille pour gagner leur...
on voit la volonté du pouvoir on a jamaid autant arrété de brouteur dans notre pays si les ethno patronimologue veulent bien venir nous faire une etude @dramani@over@kanawallé lol sinon nous la ça nous interesse pas ce qu'on veut c'est que les ivoiriens travaille pour gagner leur vie et pas ce genre de chose qui gatte le nom du pays!!!
merci et felicitation au PLCC!!!!
@khauney tu es ou ?
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
PENDEZ les DISCRETEMENT...!Saluons ces agents qui ,malgre leurs maigres moyens combattent un fleau qui parait "indestructible" comparable a la mafia Sicilienne.......@Tanguiguy......... Les brouteurs existent en masse en Europe et aux USA. Nos freres Camerounais, Zairois, Nigeri...
PENDEZ les DISCRETEMENT...!
Saluons ces agents qui ,malgre leurs maigres moyens combattent un fleau qui parait "indestructible" comparable a la mafia Sicilienne.......
@Tanguiguy......... Les brouteurs existent en masse en Europe et aux USA. Nos freres Camerounais, Zairois, Nigerians, Ghaneens et autres africains continuent d'utiliser le broutage pour voler,extorquer des enormes fonds aux blancs en Europe........... @Srika connait tres bien ce fleau en Europe et ailleurs............. C'est pas facile pour un pays africain comme le notre face a ce terrible fleau.....
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
@Jordan! A l'autre epoque on ne pouvait pas arrêter autant de brouteurs dans la mesure où ceux qui etaient censés les traquer, les protegeaient affirmant qu'ils "encaissaient dette coloniale"... Fini le temps des faineants...
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@khauney ça c'est clair j'ai meme lu des blakoros parler lier dieu et broutage ! non ce temps est fini tôt ou tard on va finir avec eux qui gattent le nom de la RCI mais qui semble etre des 100% pour certain qui les critique jamais suffit de regarder le post lol
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login