Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Election, l'exemple Ghanéen à suivre?
 
::Kwadwo Afari-Gyan::


Le 3 janvier 2009 dernier, le président de la Commission électorale, Kwadwo Afari-Gyan, a annoncé la victoire de M. Atta-Mills qui a remporté 50,23% des suffrages exprimés contre 49,77% à Nana Akufo-Addo.

Et depuis hier mercredi, John Atta-Mills est le nouveau président du Ghana. Il a prêté serment, mercredi 7 janvier, lors d'une cérémonie de passation de pouvoir avec le chef de l'Etat sortant, John Kufuor

L’homme clé de ce miracle ghanéen, c’est bien le président de la Commission électorale ghanéenne, Kwadwo Afari-Gyan Search Kwadwo Afari-Gyan à la tête depuis 15 ans de cette institution dont l’indépendance est saluée par tous.

Professeur de droit et expert fiscale, il fait parti du groupe d’expert nommé pour rédiger la constitution de 1992.Un an plus tard il sera choisi par le Search Search
SearchJerry Rawlings pour présider la toute nouvelle institution de la Commission électorale Ghanéenne.

Choisi par le NDC mais indépendant, Kwadwo Afari-Gyan Search Kwadwo Afari-Gyan est la preuve de la neutralité .A l’issu des élections présidentielles en 2000, il annonce la défaite du candidat du parti au pouvoir .John Atta Mills est battu par l’opposant John Kufuor et reconnaît sa défaite .L’alternance politique devient possible au Ghana. Encore 2004, Kwadwo Afari-Gyan Search Kwadwo Afari-Gyan réussit comme exploit à faire accepter à Searchqu’il se résolve à une deuxième défaite malgré les accusations de tricherie. Régulièrement menacé de mort - dira-t-il souvent-, le Search Search Searchde la Commission électorale a la réputation d’un homme doté d’un extrême sang froid, un calme qui n’est pas sans rappeler celui d’un autre ghanéen, l’ex secrétaire général des Nations-unies Koffi Annan.

La tache du Search Search Searchde la Commission électorale indépendante(CEI) ivoirienne M Beugré Mambé n’est guère similaire. Il est d’ailleurs plus complexe vu le contexte politique ivoirien. Cependant ce dernier devra privilégier la confiance que les ivoiriens ont placée en lui et afficher une neutralité absolue dans l’arbitrage des élections pour qu’elles ne soient nullement entachées d’irrégularités.

Pensez-vous que Beugré Mambé saura être à la hauteur de ce challenge ? Quelle est votre lecture de la mission que le professeur Kwadwo Afari-Gyan Search Kwadwo Afari-Gyan a exercée à la tête de la Commission électorale Ghanéenne ?

 
 
4856 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 08/01/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions oscar48
 
 Ce serait trop facile de comparer la situation ghanéenne à celle de notre pays.Le président de la commission électorale ghanéenne a été choisi par les ghanéens en toute indépendance à l'opposé de la nôtre qui nous a été imposée par l'ex-puissance coloniale qui a tout fait pour m...
 Ce serait trop facile de comparer la situation ghanéenne à celle de notre pays.Le président de la commission électorale ghanéenne a été choisi par les ghanéens en toute indépendance à l'opposé de la nôtre qui nous a été imposée par l'ex-puissance coloniale qui a tout fait pour mettre cette structure stratégique sous le contrôle de l'opposition.Donc, je suis en droit d'affirmer sans risque de me tromper que notre CEI, sans sa configuration actuelle a un agenda secret. Seule la vigilance des ivoiriens comme en 2000 pourrait contraindre le militant du PDCI qu'est Beugré Mambé à rendre de façon fidèle les résultats des urnes.
Le Ghana et la Côte d'Ivoire n'ont rien de comparable en matière électorale comme dans beaucoup d'autres domaines d'ailleurs.Chez nous, l'ex-puissance coloniale est partie sans partir car continuant de nous maintenir dans un honteux et léonin pacte colonial.
 
 
Read more
See his contributions angeblanc
 
 Dans les ex-colonies françaises, c'est toujours le chaos et encore le chaos. Les rebellions par-ci, les coups d'états par-là.Dans les ex-colonies anglaises par contre, comme la Ghana, les choses se passent bien. Et les premiers à s'en réjouir et à s'en féliciter, ce sont les tèl...
 Dans les ex-colonies françaises, c'est toujours le chaos et encore le chaos. Les rebellions par-ci, les coups d'états par-là.
Dans les ex-colonies anglaises par contre, comme la Ghana, les choses se passent bien. Et les premiers à s'en réjouir et à s'en féliciter, ce sont les tèlévisions françaises.
Au ghana, il n'y a pas de forces militaires anglaises qui occupent le pays comme l'a fait le 43eme BIMA en Cote d'Ivoire et la Licorne en ce moment. Ah! Pauvres colonies françaises.
 
 
Read more
See his contributions dougbo
 
Si la composition de la CEI est elle qu'est nous prendrons l'exemple de tous les bonnes enseignes on restera toujours dans cet'impasse car le president ne peut prendre aucune decision sans rendre compte aux partis qui le soutient. au faite quand on est independent c'est dans tou...
Si la composition de la CEI est elle qu'est nous prendrons l'exemple de tous les bonnes enseignes on restera toujours dans cet'impasse car le president ne peut prendre aucune decision sans rendre compte aux partis qui le soutient. au faite quand on est independent c'est dans tous les sens.
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
L'histoire politique du Ghana est très différente de celle de la Côte d'ivoire. Aussi, la commission électorale Ghanéenne au regard de son bilan est une commission indépendante. Elle est aussi différente de celle de notre pays dont l'indépendance est une simple caricature au rega...
L'histoire politique du Ghana est très différente de celle de la Côte d'ivoire. Aussi, la commission électorale Ghanéenne au regard de son bilan est une commission indépendante. Elle est aussi différente de celle de notre pays dont l'indépendance est une simple caricature au regard de sa constitution actuelle et de sa mission. Toutefois, les hommes comme Kwadwo Afari-Gyan, il en existe en Côte d'ivoire. M. Beugre Mambeu, président de la CEI ivoirienne peut bien réussir sa mission s'il agit comme son homologue du Ghana, en privilégiant l'intérêt de la nation, en ayant en esprit qu'au delà de sa mission, c'est un sacerdoce que de servir son pays à un tel poste de responsabilité. Le Chef de l'Etat ivoirien à son retour de l'investiture du nouveau président Ghanéen a soutenu que les élections ivoiriennes connaitrons une fin heureuse. Il faut donc y croire et prier pour que cela se réalise ainsi.
Enfin, nous pensons que même si les contextes ne sont pas les mêmes, la Côte d'ivoire au delà de la CEI doit suivre l'exemple Ghanéen. C'est un appel au peuple ivoirien.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login