Logo Koaci
 
 
 
EXCLU: Cinquantenaire du Mali: l’ex-Président, le Général Moussa Traoré sera de la fête
 
::Koaci.com Bamako::l’ex-Président, le Général Moussa Traoré (ph) sera contre toute attente de la partie pour les festivités du cinquantenaire Search cinquantenaire à Bamako::

Selon nos informations (rédaction de koaci.com à Bamako), l’ex-président de la République du Mali, le général Moussa Traoré, dont le régime a chuté le 26 mars 1991 après une insurrection populaire, pourrait assister au grand défilé civil et militaire du 22 septembre à Bamako, aux côtés de l’ancien président Alpha Oumar Konaré, du président Amadou Toumani Touré et de Mme Kéita Mariam Trawélé, l’épouse du premier président du Mali indépendant, Modibo Keita.

De sources officielles, Moussa Traoré Search Moussa Traoré aurait également accepté d’accorder une grande interview à l’Office de radiotélévision du Mali (ORTM), à l’occasion de cet événement, la première depuis sa chute en mars 1991.

« Tout dépendra de la volonté des hautes autorités », selon un responsable des forces de sécurité, qui compte sur l’indulgence des Maliens. Le fait relève de la volonté du Président Amadou Toumani Touré, qui a parachevé l’action du mouvement démocratique en 1991. Certains observateurs pensent que le Général Moussa Traoré Search Moussa Traoré à 74 ans pourrait ravir la vedette du cinquantenaire Search cinquantenaire aux Présidents Amadou Toumani Touré et Alpha Oumar Konaré, tous deux artisans de ses libertés retrouvées. Si cette sortie publique du Général Moussa Traoré Search Moussa Traoré arrivait, ce serait à coup sûr une rampe de lancement pour son fils Cheick Boucadry Traoré, alias Bouga qui prépare son entrée politique à l’orée de l’élection présidentielle de 2012. N’eut été l’erreur politique du refus de l’ouverture démocratique revendiquée par « le mouvement démocratique » en 1991, Moussa Traoré Search Moussa Traoré n’aurait-t-il pas pu préparer son fils Bouga à prendre la relève au pouvoir. Comme c’est le cas des fils de Président Ali Bongo au Gabon, Faure Eyadema au Togo ?

Condamné à mort pour « crimes de sang » et « crimes économiques », le général Moussa Traoré, au pouvoir de 1968 à 1991, avait été gracié en 2002 par le président Alpha Oumar Konaré. Depuis sa libération, il passe l’essentiel de son temps entre les lieux de culte et les cérémonies sociales en se gardant de prendre position par rapport à la vie politique et socio-économique du pays.

Moussa Traoré a renversé le président Modibo Kéita le 19 novembre 1968. Le 26 mars 1991, il est à son tour renversé par un coup d’Etat militaire dirigé par le Lieutenant Colonel Amadou Toumani Touré, à la suite d’une insurrection populaire sous l’égide des forces démocratiques.

Ib

 
 
11922 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 02/09/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login