Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Fermeture effective des radios et télés « rebelles».
 
::Article de la rédaction de Koaci.com en Côte d'Ivoire::

Le Premier Ministre SORO Guillaume lors de la réunion qu’il a eu le vendredi 01 octobre 2010 à la primature en présence des responsables des médias d’état, de ceux des organes de régulation et du Ministre de la Communication Mr Ibrahim Sy Savané Search Ibrahim Sy Savané a donné des directives.

De prime abord, ces directives sont différemment appréciées et commentées par les populations.
Ce qui nous a incités à faire un reportage dans la ville de Bouaké, Katiola Search Katiola et Korhogo Search Korhogo pour recueillir les avis des populations.

A Bouaké, nous avons rencontré Mr KRA Bernard, professeur de son Etat; dit que cette mesure est juste et ne souffre d’aucune ambiguïté : « Pour la simple raison que l’accord de Ouaga qui nous conduit vers la sortie de crise est formelle et recommande que pour cette période électorale, les médias d`Etat puissent s`étendre sur l`ensemble du territoire national ». 
Mme BAYI Snan Mélanie, secrétaire ; prétend qu’elle n’a de jugement particulier mais souhaite que les violons soient accordés pour une sortie crise heureuse.
Mlle YEO Silvy, étudiante ; averti : « il faut faire très attention, le sujet est délicat car les medias ont soutenu et ont fais la promotion de l’accord de Ouaga et tous les accords auparavant signés, donc les remercier de cette façon est injuste et peu créer des frustrés…»
KRAMBGE Serge, agent de sécurité ; ne décolère pas : « on parle de taux de chômage et on va encore mettre à la rue des jeunes qui ont tout donné pour égayer et informer les populations de 2002 à 2010, après huit ans d’expérience on veut les remercier de la sorte ; pendant qu’on case les jeunes patriotes à l’ENA et dans l’armée pour service rendu à la nation. Je dis non à l’injustice ».
Mr COULIBALY Mamadou, commerçant ; pense que : « On a pas le droit d’ avoir la mémoire courte, quand je pense que c’est grâce à TVNP que la population s’est familiarisé avec les rebelles devenus aujourd’hui les Forces Nouvelles, se sont-elles qui doivent défendre les médias des zones CNO, elles ont le devoir de ne pas être ingrates. Combien de personnes connaissaient Soro Guillaume, KONATE Sidiki, Chérif Ousmane, Wattao, Messamba Koné, Tuo Fosié et j’en passe…Chers frères des Medias concernés, si jamais on vous traites mal en prenez vous aux rebelles d’hier devenus Forces Nouvelles grâce à vos énormes contributions».
Mr KASONI Jacques, humanitaire affirme : « nous avons eu recourt à moult reprises aux medias des zones CNO dans le cadres de nos différentes missions, par ailleurs pour avoir séjourné dans cette zone j’ai apprécié à juste valeur ces medias ; même si souvent les programmes ne sont pas formidables à cause de la qualité des images et du son due au manque de matériel adéquats, je le dis sans me tromper ; ces jeunes gens ont parfois fait des prouesses, il faut le reconnaître. Aussi le manque de couverture de toute la zone CNO par la RTI et les difficultés pour y avoir accès sont des facteurs à prendre en compte. Pourtant tous les partis politiques et toutes les couches sociales on accès aux medias en zone CNO, le cas de l’émission ’’ma vie politique’’ est tangible. En ce sens le débat doit être ouvert»

A Katiola Search Katiola les points de vue sont aussi divergeant, Miss KAMATE Djénéba, étudiante en droit a dit : « Allons dans le sens de l’apaisement, c’est la nation ivoirienne qui doit sortir grandi après cette période électorale ; faisons de sorte que tout le monde y trouve son compte, se sont les hommes qui font la loi et non le contraire…»
Mr DIOMANDE Sériba, fonctionnaire à la retraite pense que : « Si c’est pour fermer juste pour la période électorale, ça doit pas créer de problème en principe par contre il faut respecter l’équilibre des temps d’antenne sur la RTI c’est très important »
Mr TUO Siradjan, commerçant d’anacarde ; nous a laissé attendre : « C’est tout ça la politique, le gouvernement veut endormir les populations des zone CNO pour servir l’intox, mais si les Forces nouvelles sont consentantes tant mieux. Nous on n’y peut absolument rien mais au moment opportun nous aviserons… »


Korhogo, la dernière étape de notre reportage se présente comme si : pendant que certaines personnes souhaitent garder le paysage de medias actuel d’autres personnes interrogées veulent que chaque personne utilise les medias de son choix. Parcourrons ainsi ses interventions :
COULIBALY Sogonan, commerçante ; affirme : « Que recherche le Premier Ministre à vouloir fermer les medias en zone CNO ? Qu’il fasse attention car les acteurs qui animent ces medias ont toujours été à ses côtés…»
OUATTARA Sirabana, enseignant ; « pour ma part je pense que la démocratie, c’est aussi la liberté de choisir et la libre expression ; on est libre de regarder la télé qu’on veut, d’écouter la radio qui nous plaît ou bien ? Pardonner laisser nous faire notre choix en matière de medias. Hors, c’est pour ça que depuis vous ne voulez pas libéraliser le paysage audio-visuel ?... »
TOURE Klotani, militaire à la retraite croit que : « C’est difficile d’y penser, mais si la Paix doit passer par là, il faut essayer ce médicament un peu amer pour nous et nos enfants qui travail dans ces medias, il faut aussi leur parler sans la force c’est beaucoup important…»
DION Elisabeth, employée d’ONG s’est exprimée ainsi : « Que le Premier Ministre explique bien cette décision, car il ya trop d’interprétations, les medias ferme définitivement ou pas ? Si c’est définitif que deviendront les employés de ces medias ? A-t-il un plan de sauvetage ? Franchement, je pense qu’il faut rassurer tout le monde avant quoi que se soit… »

Loin de nous, la prétention d’influencer les points de vue, nous avons voulu tout simplement retranscris les dires des uns et des autres.

Amy, envoyée spéciale de Koaci.com à Bouaké
 
 
4921 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/10/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login