Logo Koaci
 
 
 
Gabon: Après 10 jours en cellule pour enquête sur un rapport, le docteur Nkonghe Mbo recouvre la liberté
 
Nkonghe Mbo

© Koaci.com – Dimanche 16 Octobre 2016 – Interpelée le 5 octobre dernier à l’hôpital d’Instruction des armées de Libreville pour soupçon de diffusion de fausses informations dans un rapport lié à la "mini crise" post éléctorale, le Dr Sylvie Nkoghe-Mbot a recouvré samedi la liberté, apprend KOACI.COM du ministère de l'interieur.

Avant de passer 10 jours de détention préventive dans les locaux de la contre-ingérence (B2), la présidente du Syndicat Hypocrites, proche du candidat malheureux de la dernière présidentielle, Jean Ping, avait, selon les autorités, été surprise entrain de photographier des blessés des violences post-électorales internés dans cet hôpital.

Le rapport, à charge contre le candidat heureux et qui sert au camp Ping dans la procédure en cours à la CPI, publié quelques jours après son arrestation, présentait des photos et témoignages visant à accuser le camp Ali Bongo de violences le jour de la proclamation des résultats provisoires (31 aout dernier, ndlr) et son lendemain.

La médecin pourrait être poursuivie pour atteinte à la sureté de l'Etat.

Sylvain Moussavou, Libreville
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
7325 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/10/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login