Logo Koaci
 
 
 
GABON : Avec Yayi Boni, Ali Bongo vante la «nouvelle» Afrique et propose la création d’une compagnie aérienne panafricaine
 
Yayi Boni à la tribune du New York Forum Africa de Libreville

GABON - LIBREVILLE LE 13 JUIN 2012 - KOACINAUTE - Le chef de l’Etat gabonais pouvait-il trouver meilleur tribune internationale pour promouvoir la politique du Gabon émergent qu’il mène depuis son accession au pouvoir ? Sans doute.
N’empêche, le premier forum organisé en Afrique, particulièrement à Libreville, par ‘’The New York Forum’’ aura été la tribune idéale pour l’ensemble des acteurs multidisciplinaires qui sont intervenus, d’échanger leurs points de vue sur ‘’la nouvelle Afrique qui gagne’’.

A commencer par le président Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba, qui a dévoilé une fois encore les nouvelles ambitions qu’il nourrit pour le Gabon, à travers le Plan stratégique du Gabon émergent qu’il met en œuvre.
‘’ Le Gabon par ma voix réaffirme solennellement son engagement à mettre en ouvre l’intégration africaine. A cet effet, nous mettons les moyens d’atteindre la concrétisation de notre objectif qui est la croissance à deux chiffres’’ a dit le chef de l’Etat, réitérant la volonté du Gabon de développer un partenariat gagnant –gagnant avec tous les investisseurs, dont les Américains.
’’ Nous encourageons les Américains à venir en Afrique, le gouvernement américain doit faire un effort pour investir en Afrique, pas seulement les entreprises privées ; que les Américains ne se contentent pas de nous demander pourquoi nous recevons les Chinois ‘’ a indiqué le chef de l’Etat.
Ali Bongo Ondimba a rappelé que son engagement en faveur de la promotion de sa politique pour un Gabon émergent à l’horizon 2025 n’est pas une simple vue de l’esprit.
‘’Mes promesses ne sont pas des vœux pieux, ni génériques. Elles s’appuient sur les quatre fondements que sont le capital humain, les infrastructures, l’accès aux marchés et aux services, la croissance accélérée. Ces objectifs sont à notre portée’’ a réaffirmé le chef de l’Etat gabonais, soulignant que malgré la crise qui secoue le monde, son pays est resté debout simplement parce que le Gabon sait savoir compter sur sa jeunesse. Pour le chef de l’Etat gabonais cependant, l’Afrique n’a pas suffisamment investi dans la formation de sa jeunesse.
‘’ Ce qui serait intéressant pour moi c’est que, de retour au USA, après un séjour à Libreville, vous disiez ce que vous avez vu ‘’, a conclu le chef de l’Etat gabonais.
L’un des invité de marque à ce sommet, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU Andrew Young, a répondu en disant que les compagnies américaines, tels Coco Cola et les compagnies pétrolières, sont déjà présentes dans le continent.
‘’Vous avez raison quant vous nous demandez de venir faire des affaires en Afrique. Par le passé, nous n’avons pas toujours fait de bonnes choses, c’était à l’époque de Henry Kissinger, mais actuellement, nous avons sur le continent les entreprises pétrolières, elles font beaucoup d’affaires en Afrique et il y a Coca Cola qui est le plus gros employeur en Afrique. C’est peut –être le gouvernement américain qui à abandonné l’Afrique, pas le secteur priv钒 à réagi l’ancien diplomate, reconnaissant néanmoins que l’administration du président républicain Georges W. Bush s’est investie dans la lutte contre le Sida, une pandémie qui sévit fortement en Afrique, à hauteur de plusieurs milliards de dollars.
‘’ Je suis démocrate, mais je dois avouer que le Président Bush a contribué à la lutte contre le Sida en Afrique ‘’ a-t-il déclaré, ajoutant que la corruption encore présente dans beaucoup de pays africains constitue un frein à la venue d’investisseurs en Afrique.
Pour sa part le chef de l’Etat béninois Thomas Yayi Bony, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, a décliné la nouvelle ambition de la ‘’nouvelle Afrique’’.
‘’ Notre rôle est de vous rassurer, vous qui venez des quatre coins du monde pour prendre part à ce sommet ; aujourd’hui le Gabon est en pleine expansion, à en juger par les grandes réformes initiées par le chef de l’Etat Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba. Pour nous lorsque le Gabon va bien, c’est l’Afrique qui se porte bien’’, a affirmé le président de l’Union africaine pour qui tous les dirigeants africains sont déterminés à aller vite en économie et en développement.
Selon Thomas Yayi Bony, tous ses pairs africains sont d’accord pour défendre la paix, la stabilité, la sécurité, la bonne gouvernance. Il a indiqué la volonté des dirigeants africains à promouvoir la bonne gouvernance, les infrastructures de toutes sortes, la renaissance agricole, l’accès à l’eau et aux intrants, le développement durable, l’éducation, surtout l’adéquation formation- emploi, la fin de l’impunité.

Ali Bongo Ondimba propose la création d’une compagnie aérienne panafricaine

Le président gabonais Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba a proposé la création d’une compagnie aérienne panafricaine, à la clôture, dimanche à Libreville, du New York Forum Africa, un rendez-vous d’affaires, le premier du genre sur le continent, qui a rassemblé dans la capitale gabonaise quelque 800 décideurs du monde des affaires, de l’économie et de la culture, pour de larges discussions sur l’Afrique.
Selon le chef de l’Etat gabonais, une compagnie aérienne panafricaine servirait de lien entre l’Afrique et le reste du monde et faciliterait les échanges avec les occidentaux.

Il a ensuite plaidé pour la création de marchés alimentaires compétitifs dans la plupart des pays africains, avec l’aval de l’Union africaine (UA) dont la mission serait d’amener les Etats membres à alléger les barrières fiscales.

Ali Bongo Ondimba a loué un forum dont le mérite est d’avoir réussi le pari de réunir des spécialistes pour discuter des enjeux du changement économique en Afrique.

Le chef de l’Etat gabonais s’est réjoui de la signature, en trente heures, de nombreux contrats avec des investisseurs, notamment dans des secteurs clés tels que le logement, les mines, la Finance et l’agriculture.
 
 
4450 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login