Logo Koaci
 
 
 
GABON : Les étudiants et l’assurance maladie au Gabon
 
GABON - LIBREVILLE LE 13 JUIN 2012 - KOACINAUTE - Cette prestation de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) qui, au départ, ne prenait pas en compte les étudiants, devrait, selon les autorités gabonaises, leur permettre d’accéder aux soins de santé. Elle permet en effet aux immatriculés et aux détenteurs de la carte d’assuré de bénéficier de la prise en charge tant au niveau des médicaments, des hôpitaux que des pharmacies agréés par la CNAMGS.

Ainsi, un an après l’annonce de cette mesure, même s’il y a de nombreux problèmes qui émaillent le fonctionnement des universités gabonaises, notamment au niveau académique, il reste néanmoins que la CNAMGS Search CNAMGS continue de répondre à son obligation.

Selon, les étudiants rencontrés, l’immatriculation leur a permis de se sentir «mieux considérer de ce côté». On note que pour l’élargissement de ce système de protection sociale, le gouvernement avait annoncé qu’«afin d’avoir des ressources humaines compétentes, il est important que les jeunes gabonais puissent étudier dans les meilleures conditions possibles (…) Cette mesure permettra dorénavant à tout étudiant Search étudiant gabonais boursier, au Gabon comme à l’étranger, de bénéficier équitablement d’une assurance maladie obligatoire et ainsi d’accéder aux soins de santé».

«C’est vrai que l’université à ses problèmes. Mais si tu es immatriculé à la CNAMGS Search CNAMGS et que tu es malade, tes frais de soins sont pris en charge. Franchement c’est quelque chose qui a considérablement amélioré ma vie particulièrement. Je n’ai plus peur d’aller me faire consulter à cause des factures. Les difficultés de santé ne constituent plus un problème », a témoigné un jeune étudiant Search étudiant du département d’anthropologie de l’Université Omar Bongo.

La carte d’assurance maladie prend directement en charge tous les actes de médecine générale, de spécialités médicales et chirurgicales, les actes infirmiers (…), les médicaments, produits pharmaceutiques et consommables administrés pendant les soins.

«Lorsque je me rends à la pharmacie pour certains médicaments, je n’ai pas à payer trop cher alors que sans la carte de la CNAMGS, ça aurait été très difficile », explique une étudiante du département de lettres modernes, qui dit souffrir des maux de tête récurrents.

Dans l’ensemble, même si la crise qui secoue l’université Omar Bongo n’a pas encore trouvé d’issue jusqu’ici, il est clair que la CNAMGS, elle fait son bonhomme de chemin. Et les apprenants des universités et grandes écoles gabonaises aimeraient que cette sérénité affichée par cette structure qui s’occupe également des couches sociales économiquement faibles, gagne les autres services qui œuvrent en faveur des étudiants.
 
 
4569 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login