Logo Koaci
 
 
 
GABON: Un ex-ministre sous les verrous
 
GABON - LIBREVILLE LE 18 JUILLET 2012 - Après avoir perdu son immunité parlementaire suite à la cuisante défaite que lui a infligée le candidat du PDG en décembre dernier, Bilié-bi-Nzé a été « repris de justesse » par Ali Bongo qui en a fait son perroquet personnel. Ce qui, entre autre, a permis à ce repris de justice d’échapper à de nouvelles procédures que s’apprêtaient à lui servir quelques créanciers bilieux. Pour mémoire, nous vous invitons à (re)découvrir cette « Une » du journal « L’Union » daté du 09/01/08.

« L’ancien ministre délégué Alain-Claude Bilié-bi-Nzé a été écroué hier à la mi-journée à la maison d’arrêt de Libreville après qu’il eut été condamné à un mois d’emprisonnement ferme par le tribunal de première instance. L’ex-membre du gouvernement est accusé d’émission de chèques sans provision consécutive à des engagements contractés entre 2006 et 2007 auprès de tiers pour achats de véhicules, à titre personnel. Le jugement du tribunal est intervenu après plusieurs audiences auxquelles M. Bilié-bi-Nzé n’aurait pas daigné répondre. Son avocat a décidé d’interjeter appel. A noter qu’après sa sortie du gouvernement, l’ex-ministre devait intégrer l’Assemblée nationale, actuellement en intersession. Il est en effet élu du canton Ntang-Louli, dans le département de l’Ivindo. Un statut qui aurait dû lui garantir l’immunité pour autant qu’il ait commencé à siéger. Encore que sur cette question règne un certain flou. Nous y reviendrons. »
Avec un tel CV, quand on le voit parader à la télé toutes les semaines pour tenter de justifier les errements de l’usurpateur du palais Rénovation, on est tenté de croire que c’est pour lui que Chateaubriand avait écrit : « En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. »
 
 
12615 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 18/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter