Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gabon: La Cpi ouvre une enquête préliminaire, Jean Ping appelle à la «résistance active»
 
Jean Ping

© Koaci.com - Jeudi 29 Septembre 2016 - La demande déposée le 22 septembre dernier par la ministre de la justice gabonaise a été accepté jeudi par la Cour pénale internationale (Cpi), apprend KOACI.COM d'un communiqué.

La procureure Fatou Bensouda annonce l'ouverture d'une enquête préliminaire sur la situation au Gabon pour examiner "l'incitation à commettre le crime de génocide" et les "crimes contre l'humanité" dénoncés par les autorités gabonaises.

Le Gabon avait saisi la Cpi Search Cpi pour les violences survenues après la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 27 aout dernier en application de l’article 14 du statut de Rome, aux fins de dénoncer plusieurs crimes relevant de la compétence de la Cour, crimes commis dans le contexte des élections présidentielles par les partisans du candidat malheureux Jean Ping.

Ce dernier qui, dans une adresse diffusée ce jour, a une nouvelle fois annoncé, malgré le verdict de la Cour constitutionnelle et le recompte bureau de vote par bureau de vote supervisé par l'Union africaine, qu'il s'estimait toujours comme le président élu. "Président élu par vous, peuple gabonais, je réaffirme ubi et orbi que je ne reconnaîtrai pas le pouvoir d’Ali Bongo qui a les mains souillées du sang de nos compatriotes." a déclaré Jean Ping.

Le candidat malheureux a par ailleurs une nouvelle fois rejeté le dialogue politique proposé par le président Bongo et appelé à la la résistance. "A ses appels trompeurs à un dialogue de légitimation, nous disons non... J’appelle chaque Gabonaise et chaque Gabonais à une résistance active jusqu’à la fin de la forfaiture." s'est exprimé le candidat de 74 ans.

Enfin, celui qui est accusé d'avoir opté pour la violence après la proclamation des résultats provisoires, a appelé à un "un dialogue national inclusif" de son initiative, et à observer, le jeudi 6 octobre 2016, une "journée nationale de recueillement" pour les victimes de la min-crise post électorale qui a fait 6 morts selon un bilan officiel.

Sylvain Moussavou, Libreville
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
18407 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 29/09/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
oups "papy fait de la résistance" lol quel toccard ce vieux Ping qui va finir à la Cpi
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
La CPI veut amuser la galérie
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Il y a quelque chose qui cloche au Gabon qu'on réfuse de reveler au public
 
 
 
See his contributions dramani
 
Ce Ping Pong a certainement pris ses conseils auprès de dramane Ouattara : contester les résultats de la CC et semer le chaos. La fin justifie les moyens.
 
 
 
See his contributions LeFilsDuPeuple
 
Que veux M. Ping, tué d'autre Gabonnais? Simplement parcequil a envie de devenir lui aussi président? L'organe suprême a parlé. C'est bon. Laissez le travaillé. Si vous perturbé son mandat il dira qu'il n'a pas eu les mains libre et il aurai raison. SVP! M. Ping! Ça Suffit!...
Que veux M. Ping, tué d'autre Gabonnais? Simplement parcequil a envie de devenir lui aussi président? L'organe suprême a parlé. C'est bon. Laissez le travaillé. Si vous perturbé son mandat il dira qu'il n'a pas eu les mains libre et il aurai raison. SVP! M. Ping! Ça Suffit!
 
 
Read more
See his contributions soumassa
 
Bongo semble avoir échappé belle..Il est calme, inquièt et cela se comprend. Un président sortant qui passe au fil face à son adversaire amene à reflechir...Bongo travaille a sortir ton peuple de la misère....
 
 
 
See his contributions Catapilar
 
C'est curieux et incompréhensible que le gouvernement qui détient et contrôle la police, l'armée et la gendarmerie crie au génocide et appelle la CPI...Heureusement qu'on ne peut pas berné aussi facilement la CPI.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login