Logo Koaci
 
 
 
GABON: Plus de 52 millions de mise en demeure de payer, contre le PDG au pouvoir
 
Paulette Oyane Ondo (ph médaillon)

:: Article de la rédaction de Koaci.com au Gabon

La lourde ardoise à payer, a été transmise via huissier de justice au président du groupe parlementaire Search groupe parlementaire du parti démocratique gabonais au pouvoir, PDG, à l’assemblée nationale, Luc Marat Abyla, par la jeune député issue des rang de ce parti, Maître Paulette Oyane Ondo, sous sanctions disciplinaires et dont la possibilité de défendre les couleurs de cette formation politique lors de prochaines législatives est quasiment impossible.

Le député PDG Search PDG du Canton Woleu dans le nord du pays, payerai le fait de s’est portée partie défense dans une plainte des populations de la ville de Moanda, dans le sud-est du pays, contre la filiale du groupe français Eramet, pour avoir pendant plus de 50 surexploité le manganèse en dehors des normes de d’hygiène, santé, et environnement. Surexploitations sans retour sur investissement notamment au niveau du développement social de la contrée, qui hérite plutôt d’une pollution sans pareil, de sa terre, ses cours d’eaux et de sa verdure. Une situation qui expose la population à des risques constants de radioactivité qui a déjà fait de nombreux morts, et continue de faire fragiliser la santé des populations encore en vie.

Mise au banc du parti par sa hiérarchie pour avoir répondu à des préoccupations purement professionnelles, bien que mettant à mal un partenaire véreux de l’Etat, poursuivable même pour crime économique et crime contre l’humanité, Maître Oyane, acculée, décide de passer à la contre attaque. Selon des explications fournies, la somme mise en demeure de payer Search mise en demeure de payer correspond aux 25 millions que chaque député du parti au pouvoir reçoit chaque année, et qu’elle n’a pas perçu en 2009 et 2010, pour soit 50 000 000 francs cfa pour ces deux années. Cette somme associée aux dommages et intérêts s’élèverait désormais à 52 500 000 francs cfa que le député Paulette Oyane Ondo Search Paulette Oyane Ondo demande instamment à percevoir, en se disant victime d’une discrimination et violation de ses droits fondamentaux.

Elle menace en sa qualité d’homme de loi à la base, de trainer son parti devant les tribunaux si rien n’était fait d’ici là pour lui permettre de rentrer dans ses droits. Le comité des droits de l’homme des parlementaires de l’union interparlementaire, ainsi que d’autres juridictions pourraient également être saisi. Reste à savoir si le président du groupe parlementaire Search groupe parlementaire PDG à l’assemblée nationale, entendra, Luc Marat Abyla, entendra raison.


Deleau, Koaci.com Libreville
 
 
7374 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 30/04/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login