Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Le Gabon à la recherche de la transparence électorale
 
:: Article de la rédaction de Koaci.com au Gabon::

Après des multiples élections Search élections aux résultats controversés, à l’image de la présidentielle anticipée du 30 août 2009, le Gabon Search Gabon tente de torde le cou au cycle de scrutins politiques pipés par l’insertion de la biométrie dans le processus électorale. Des discussions impliquant les forces vives de la nation autour du président Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba sur cette question ont débuté ce jeudi au palais présidentiel, après que la classe politique dans son ensemble et un pan de la société civile aient convenu de l’organisation des prochaines élections Search élections politiques, dont les législatives à venir sur la base des données à caractères biométriques.

Chacune des parties impliquées à ces discussions, a eu le temps de s’expliquer sur les tenants et aboutissants de cette préoccupation partagée, qui permettra au pays d’être à l’abri de bien de crises post électorales qui font beaucoup de tord à la croissance économique et à la cohésion sociale, au profit des balkanisations ethniques et politiques qui dépeignent sur l’unité nationale.

Les bonnes intentions exprimées par l’ensemble des parties, semblent achopper au niveau du coup financier et des procédures juridiques liés à la réalisation de cette révolution électorale. Un cabinet conseil international à l’expertise avérée qui a été associé aux discussions du palais présidentiel, à estimé à 30 milliards de francs cfa le coup financier relatif à la réalisation de cette opération électorale new deal, tout en se montrant disposé à amorcer le travail souhaité si au moins 24 milliards de francs sollicités étaient disponibles. Au plan juridique, la matérialisation de cette révolution électorale bute sur l’absence des dispositions y afférentes dans la loi électorale actuelle, mieux, même dans la nouvelle loi électorale encore en cours d’élaboration et présente sur la table des techniciens de la commission électorale nationale autonome et permanente depuis plusieurs semaines. Même si les fonds venaient à être disponibles, le refus tacite de l’insertion de la biométrie dans la loi électorale nouvelle dont la monture émane pourtant du ministère de l’intérieur, ressemble à vouloir une chose et son contraire. Et comme la mise en musique de toutes ces composantes du puzzle nécessitera du temps, c’est donc naturellement vers un report des élections Search élections législatives en principe prévues cette année que l’on s’achemine. Et pour ne pas cracher le morceau tout de suite, l’on verse dans une sorte de prise à témoin de la communauté nationale d’un scénario visiblement dessiné d’avance. Le prochain round des discussions est prévu pour le 9 mai prochain, toujours au palais présidentiel.

Ça c’est de la politique, puisque les profanes n’y voient que du feu. Le report simplement retardé de ces élections Search élections législatives à venir, aura le mérite d’entre autre permettre au gouvernement d’organiser loin des risques de violences post électorales nées des contestations des résultats issus des urnes, la prochaine CAN de foot ball qui sera co-organisée dès janvier 2012 avec la Guinée Equatoriale.

Deleau, Koaci.com Libreville
 
 
5604 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 29/04/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login