Logo Koaci
 
 
 
GABON : Team Victory en pole-position au Grand Prix de Class 1 motonautique de Libreville
 
Essais libres de la Formule 1 des mers dans l'estuaire du Komo ce mercredi

GABON - LIBREVILLE LE 13 JUILLET 2012 - Les essais réalisés ce jeudi 12 juillet en présence du président de la République gabonaise, Ali Bongo Search Ali Bongo Ondimba, et de quelques membres du gouvernement gabonais, ont permis au Team Victory de Dubaï de partir en pole-position dans le cadre du Grand Prix Class 1 motonautique Search Grand Prix Class 1 motonautique qui se déroule à Libreville, du 12 au 14 juillet.

Cette première étape de la compétition internationale motonautique Class 1 offshore obéissait à un principe: déterminer l’équipe qui partira en pole-position lors de la course en vue du classement au championnat du monde. En d’autre terme, il s’agissait du championnat Edox de pole-position.

Chaque équipe a ainsi été jugée selon le meilleur chronomètre qu’il a effectué sur le parcours.

A l’issue de ce challenge, alors que le team Spirit of Gabon connaissait des problèmes techniques à répétition devant son public, c’est l’équipe Victory qui s’est mieux classée avec un chronomètre de 3 minutes, 08 secondes et 39 centièmes, devant Fendi Racing (3 minutes, 12 secondes, 04 centièmes) et Team Abu-Dhabi (3minutes, 14 secondes, 89 centièmes).
Pour le lancement du championnat vendredi 13 juillet, ce sera Laure Olga Gondjout, qui donnera le coup d’envoi sur le started-boat, selon un membre de l’organisation.

La course se déroule sur deux jours et le vainqueur est celui qui rempotera les 40 points, à raison de 20 points par jour pour chaque épreuve.

Pour l’étape de ce jour les trois premières équipes ont reçu des trophées originaux taillées dans la pierre de Mbigou pour couronner leurs efforts.

Rappelons qu’une douzaine de pilotes en provenance de Turquie, du Brésil, de la Norvège, d’Angleterre, d’Italie, du Qatar, d’Oman et des Émirats Arabe Unis prennent part à cette course nautique, qui se présente comme l’équivalent de la Formule 1 des bateaux à moteur.

Des bateaux bimoteurs dont des puissances vont jusqu’à 1700 chevaux, V8 et V12, et pouvant atteindre plus 250 km/h.
Enfin, en attendant l’issue de la compétition qui détermine également le Champion du Gabon, le pays devrait recevoir son statut de membre définitif à la prochaine assemblée générale de l’ l’Union internationale motonautique (UIM), prévue pour se tenir en octobre de cette année en Grèce. Il rejoindra donc officiellement les 56 Etats membres de l’UIM, organe reconnu par le Comité International Olympique.

Cette première étape de la compétition internationale motonautique Class 1 offshore obéissait à un principe: déterminer l’équipe qui partira en pole-position lors de la course en vue du classement au championnat du monde. Chaque équipe a ainsi été jugée selon le meilleur chronomètre qu’il a effectué sur le parcours durant ces essais.

A l’issue de ce challenge, alors que le team Spirit of Gabon connaissait des problèmes techniques à répétition devant son public, c’est l’équipe Victory qui s’est mieux classée avec un chronomètre de 3 minutes, 08 secondes et 39 centièmes, devant Fendi Racing (3 minutes, 12 secondes, 04 centièmes) et Team Abu-Dhabi (3minutes, 14 secondes, 89 centièmes).

Pour le lancement du championnat vendredi 13 juillet, ce sera Laure Olga Gondjout, qui donnera le coup d’envoi sur le started-boat, selon un membre de l’organisation.

La course se déroule sur deux jours et le vainqueur est celui qui rempotera les 40 points, à raison de 20 points par jour pour chaque épreuve.
Pour l’étape de ce jour les trois premières équipes ont reçu des trophées originaux taillées dans la pierre de Mbigou pour couronner leurs efforts.

Rappelons qu’une douzaine de pilotes en provenance de Turquie, du Brésil, de la Norvège, d’Angleterre, d’Italie, du Qatar, d’Oman et des Émirats Arabe Unis prennent part à cette course nautique, qui se présente comme l’équivalent de la Formule 1 pour les bateaux à moteur, des engins bimoteurs dont des puissances vont jusqu’à 1700 chevaux, V8 et V12, et pouvant atteindre plus 250 km/h.

Le Gabon devrait recevoir son statut de membre définitif à la prochaine assemblée générale de l’ l’Union internationale motonautique (UIM), prévue pour se tenir en octobre de cette année en Grèce. Il rejoindra donc officiellement les 56 États membres de l’UIM, organe reconnu par le Comité international olympique.
 
 
5301 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login