Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gambie: Après l'avoir «envoyé en enfer», Yahya Jammeh refuse de prendre Ban Ki-Moon au téléphone
 
Yahya Jammeh

©koaci.com–Samedi 31 Décembre 2016-Décidément Yahya Jammeh Search Yahya Jammeh est l'un des plus imprévisibles au monde. Le « dictateur » Gambien qui pourtant, comme nous l’écrivions hier, est en pleine négociation avec la communauté internationale pour une loi d’amnistie a refusé de prendre le Secrétaire général des Nations Unies au téléphone.

En effet selon un communiqué des services de communication de l'Onu, à quelques heures de son départ de son poste de Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon Search Ban Ki-Moon  a tenté de joindre, en vain, le président Gambien, Yaya Jammeh . Mais seulement renseigne le document le Babili mansa n’a pas voulu répondre au coup de fil du sud-coréen.

« le Secrétaire général des Nations-Unies a plusieurs fois essayé d'entrer en contact au téléphone avec le président Yahya Jammeh Search Yahya Jammeh sans succès. Le Secrétaire général Ban Ki-Moon Search Ban Ki-Moon voulait inviter Jammeh à accepter sa défaite et transférer le pouvoir au président élu, Adama Barrow Search Adama Barrow » lit-on sur la note référencée.

Toutefois, précise le document, Ban Ki-Moon Search Ban Ki-Moon a appelé Adama Barrow Search Adama Barrow pour lui adresser ses félicitations pour sa victoire à la Présidentielle. Il a exhorté le président élu à inviter ses militants et sympathisants à rester calmes pour épargner le pays de toute violence. Ban Ki-Moon Search Ban Ki-Moon a réitéré le soutien des Nations Unies à la décision de la Cedeao Search Cedeao .

« …Le souhait du secrétaire général des Nations Unies est la passation pacifique du pouvoir le 19 janvier, conformément aux dispositions de la Constitution » ajoute le communiqué traité par nos confrères du journal l’As.

Mi-Décembre Yahya Jammeh Search Yahya Jammeh avait fait part de sa désolation du mutisme de la communauté internationale sur son geste démocratique, consistant à appeler Adama Barrow Search Adama Barrow pour le féliciter, après la proclamation des résultats.

« Personne, dans la communauté internationale ne m’a adressé des mots d’encouragement ou de félicitations pour ce geste démocratique et républicain », avait-il regretté.

En 14 juin 2016, au plus fort du Conflit frontalier avec le Sénégal, Excellency Sheikh Professor Alhaji Doctor Yahya Abdul-Azziz Jemus Junkung Jammeh Nasirul Deen Babili Mansa (son nom complet) avait envoyé le secrétaire de l’Onu en enfer.

« Ban Ki-Moon Search Ban Ki-Moon et Amnesty International peuvent aller en enfer ! Qui sont-ils pour exiger cela ? Pourquoi ne demandent-ils pas aux États-Unis d’ouvrir des enquêtes sur tous ces Noirs qui sont tués par la police ? Il y a là deux poids, deux mesures, et je ne l’accepte pas », méprisait-il.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à Dakar! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
29353 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 31/12/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions legeneraldegaule
 
yahya a mon soutien total. barrow n'est pas un vrai homme d'état. surtout pas de guerre en gambie. négocions seulement
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Ton soutient se compte en MIR refondus 22 ans c est pas assez pour toi quand on sait qu il a lui meme reconnu sa defaite......vraiment la liberte dvexpression souffre avec certains
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login