Logo Koaci
 
 
 
GHANA 2012 : Le PLD de Yao Obed Asamoah se rallie au NDC de John Atta Mills
 
Yao Obed Asamoah (ph) rejoint le NDC et John Atta Mills Search John Atta Mills dans une alliance pour la présidentielle de 2012 au Ghana

:: ACTUALITÉ INFO NEWS DU GHANA:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU GHANA:: ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 AU GHANA::

Le leader du Parti pour la Liberté Démocratique (PLD), Yao Obed Asamoah, a annoncé que sa formation politique va retourner au sein du parti au pouvoir, le Congrès National Démocratique (NDC). Ce ralliement a pour finalité de fusionner le PLD d’avec le NDC. Les leaders de ce parti d’opposition ont pris leur décision après l’élection du président Atta Mills comme candidat du NDC à la présidentielle de 2012 à une majorité écrasante lors du Congrès de Sunyani.

Le raz-de-marée électoral qu’a enregistré le président Atta Mills le samedi dernier à Sunyani commence par avoir des retombées dans la classe politique ghanéenne. Son appel à l’unité de toutes les composantes du parti NDC est entrain non seulement de recevoir un écho favorable auprès des militants et sympathisants mais aussi suscite des remous dans le paysage politique. La première réponse, favorable, est venue de Yao Obed Asamoah, président du LPD, une formation politique dissidente du parti au pouvoir qui révèle en exclusivité « j'ai eu des discussions avec le président Atta Mills et nous sommes convenus de passer l’éponge sur le passé afin de créer un mécanisme de discussions entre les deux parties pour travailler ensemble dans le futur ».

Justifiant les raisons de l’initiative prise par les cadres du parti PLD, Obed Asamoah explique « si pour une raison quelqu'un décide d'oublier le passé, vous ne pouvez pas continuer de nourrir votre grief contre ce dernier. Il nous faut donc oublier le passé et nous essayons de travailler ensemble quant à l'avenir. Je pense qu'il est naturel que l'on envisage une telle situation. Des discussions sont en cours pour finaliser notre démarche » Quant à ce qui concerne la durée que prendra ces discussions, le leader du PLD répond que « je ne veux pas vous fixer un temps, je crois que ce ne serait pas trop longtemps avant que les choses ne se concrétisent ».

Maintenant que ce parti annonce son retour à la case départ pour s’abriter sous le parapluie protecteur du NDC (emblème), c’est tout naturellement qu’il reviendra avec ses principaux lieutenants et avec ses atouts au profit du NDC. Mais comme les faits sont têtus, attendons de voir si le mot d’ordre de ralliement au NDC sera suivi à la lettre par les militants du PLD. Du moins, c’est sur cet argument que se cantonne le principal parti de l’opposition, le NPP, pour rassurer l’opinion publique quant à ses chances de victoire en 2012.

Rappelons que Yao Obed Asamoah, le fondateur du PLD, a servi dans le passé comme président du parti au pouvoir le NDC. Mais au terme du congrès de Koforidua 2006 pour la désignation du candidat du NDC à la présidentielle de 2008, l’intéressé avait pris ses distances vis-à-vis du NDC pour créer sa propre formation politique. Dans la foulée, plusieurs membres mécontents du NDC l’on rejoint à l’époque.

Mesnah, KOACI ACCRA

 
 
5500 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/07/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login