Logo Koaci
 
 
 
GHANA 2012: Une prière d’Atta Mills crée l’insomnie dans l’opposition
 
John Atta Mills (ph ) ACTUALITÉ INFO NEWS GHANA:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU GHANA :: ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE GHANA 2012::

©koaci.com - Certains membres du Nouveau Parti Patriotique (NPP), principal parti de l’opposition au Ghana, ont condamné avec véhémence le souhait émis la semaine dernière par le Président Atta Mills de rendre le pouvoir en 2017. Pour ces responsables, cette déclaration est une indication claire que le candidat du parti au pouvoir ne va pas seulement s’imposer par tous les moyens, mais aussi essayera de rééditer l’exemple de son ex homologue ivoirien, Laurent Gbagbo, qui bien que débouté par l’électorat a refusé de plier bagages.

L’opposition ghanéenne et plus particulièrement le NPP Search NPP qui ont appelé de tous leurs vœux les autorités afin qu’elles donnent des gages quant à l’organisation des élections régulières dans le pays sont plus que jamais amers. En effet, le NPP Search NPP a eu une réponse appropriée mais les termes de cette assurance créent une certaine levée de boucliers dans le parti.

On se rappelle que la semaine dernière, en marge de la 3e Assemblée Générale de l'Eglise Evangélique Presbytérienne du Ghana à Ho, la capitale de la région de la Volta, le Président Atta Mills a promis que les élections de 2012 seront libres, équitables et démocratiques. En forme de prière, il a affirmé être sûr que les Ghanéens vont lui renouveler son mandat en 2012 et que sur la base de cette donnée future, il rendra les clés d’une nation paisible à son successeur en 2017. Pour cette dernière promesse, Atta Mills explique qu’il a hérité d’un pays pacifique et stable en 2009 et qu’il est de son devoir de rendre dans les mêmes conditions le Ghana à son successeur.
Dans une analyse minutieuse de cette déclaration, certains cadres du NPP Search NPP dont Kwadwo Owusu Afriyie, le Secrétaire Général du NPP, Nyaho Nyaho-Tamakloe, ancien ambassadeur du Ghana en Serbie et Boakye Agyarko, coordinateur de l’équipe de campagne du candidat Nana Akufo Addo Search Nana Akufo Addo ont déclaré à l’unanimité que les propos d’Atta Mills sont d’une arrogance flagrante et un mépris total pour les électeurs ghanéens qui seuls peuvent décider de confier les destinées du pays à qui ils veulent. Déjà, ils se font menaçant en martelant que « ils ne doivent pas penser que nous sommes des lâches qui vont s'asseoir et les voir accomplir leur forfait ». Mais de façon nuancée, Boakye Agyarko, ajoute pour sa part que le Président Atta Mills ne doit pas oublier que le verdict électoral de 2012 sera l'apanage exclusif des électeurs et de ce fait il ne peut pas prétendre que sa réélection est du ressort du peuple.

Dans la société civile, certaines personnes pensent qu’Atta Mills a seulement émis un souhait, une prière, étant donné qu’il s’est exprimé sur une question politique pendant la précampagne électorale. D’autres par contre se montrent sceptiques en soutenant qu’en raison des rivalités internes au sein du NDC, Atta Mills ne peut prétendre être sûr de sa réélection à moins d’un miracle. Dans le NPP, la question continue de traumatiser les inconditionnels du parti qui appellent déjà la communauté internationale à être aux aguets.

Mensah, KOACI ACCRA, copyright©koaci.com
 
 
6722 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/08/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login