Logo Koaci
 
 
 
GHANA : La Fédération de Football contredit Stevanovic et appelle la FIFA à témoins
 
Le feuilleton Goran Stevanovic,(ph) continue

GHANA - ACCRA LE 23 MARS 2012 © koaci.com - La Fédération Ghanéenne de Football (GFA) rejette les allégations de l’ex entraîneur des Black Stars, Goran Stevanovic, qui avait déclaré être choqué et inquiet pour sa sécurité au Ghana à la suite de son limogeage par la Fédération.

Cette mise au point intervient après que Zoran Anjic, l’avocat de Stevanovic, ait saisi d’urgence le lundi dernier la FIFA Search FIFA en prétextant que le Vice-président de la Fédération a affirmé que la GFA Search GFA ne pouvait plus garantir sécurité de Stevanovic et qu’il pourrait faire l’objet d’attaques de diverses natures qui ne sauraient être empêchées sur le territoire ghanéen.
Bon nombre de supporters des Black Stars qui s’attendaient depuis l’échec du Ghana à remporter la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012) au licenciement de l’entraîneur Stevanovic, ont été surpris le mardi dernier par l’alerte à la FIFA Search FIFA de l’ex entraîneur de leur équipe nationale.

Craignant donc pour sa sécurité, l’avocat de Stevanovic a demandé à l’instance mondiale du football, la FIFA, « d'exhorter la Fédération ghanéenne, le ministère de la Sécurité et le Président ghanéen pour garantir la sécurité de l’entraîneur, parce que ces choses sont contre toutes les lois et règlements de la FIFA Search FIFA ».
Réagissant contre cette prétendue menace, le principal accusé dans cette affaire, le Vice-président de la Fédération Jordan Anagblah, a avoué qu’au cours de la cordiale rencontre, laquelle a été sanctionnée par le limogeage de Stevanovic, aucun commentaire n’a été fait à son encontre comme le prétend son avocat. En ce sens, Anagblah a affirmé que « je n'ai fait aucun commentaire et je suis vraiment surpris par ce que j'entends. La réunion a été très cordiale, je ne sais pas pourquoi l'entraîneur va maintenant dire que je l'ai menacé ».

Evoquant le consensus trouvé, Anagblah a ajouté que « le procès-verbal de la réunion a été lu à Stevanovic et à son avocat et nous sommes tous tombé d'accord sur la décision prise. Nous sommes donc très surpris d'entendre ces menaces. Nous avions terminé notre relation d'une manière très conviviale et Stevanovic demeure notre ami ».

En tout état de cause estime Anagblah « la FIFA Search FIFA est un organisme ouvert et va sûrement demander à entendre l’autre partie dans cette affaire, donc je ne vois aucun problème là ».
Sur un autre plan cette fois-ci concernant les dommages et intérêts liés à l’interruption du contrat de Stevanovic par la Fédération, une nouvelle réunion se tient ce vendredi à Accra en vue de se pencher sur la question. Il reste à Stevanovic environ un an pour boucler son contrat.

A trois mois du début des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et de la CAN 2013 en septembre et en attendant que la Fédération nomme un nouvel entraîneur, la gestion des Black Stras est provisoirement confiée à l’entraineur adjoint, Akwasi Appiah.

::ACTUALITÉ INFO NEWS GHANA:: © koaci.com -
 
 
4192 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 23/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login