Logo Koaci
 
 
 
Ghana : Hausse du prix du carburant, des avions commerciaux en panne sèche !
 

Une station d’essence (ph) déserte à Aflao

- Ghana - Aflao le 17 février 2013 © koaci.com –
Des passagers de taxis et des transports communs « trottro » à Accra ainsi que dans plusieurs autres villes du Ghana sont obligés de débourser plus avant de rallier leurs différentes destinations. A l’aéroport international Kotoka d’Accra, les vols internes sont perturbés et les passagers sont obligés de patienter ou de refaire un demi-tour à la maison.

Une déclaration signée par Alex Mould, le directeur de l’Autorité National du Pétrole (NPA) statut que « Le prix indicatif maximum pour un litre d'essence sera de 2,0496 Ghana cedis (9.22 Ghana cedis par gallon) et le prix indicatif maximum pour un litre de diesel sera de 2.0683 Ghana cedis (9 0,31 Ghana cedis par gallon) ». Le gallon équivaut a environ 4,5 litres. Le pétrole connait une augmentation de 15% et le prix du gaz butane est de 24.36 Ghana cedis pour la bouteille de 12,5 kg. Selon le NPA, la hausse est basée sur le nouveau prix du baril du pétrole brut qui se vend à 116 dollars US.

Le bruit qui courrait dans certains milieux à Accra sur une possible augmentation du prix du carburant de 15 à 20 % est donc effectif depuis ce dimanche 17 Février 2013.

Comme conséquence directe de cette hausse du prix à la pompe, le prix des produits pétroliers connait une augmentation. Les tarifs inter urbains et inter régions connaissent une augmentation.

Le prix des transports « trottro » qui a pris effet automatiquement dès ce dimanche matin, irrite un peu des passagers qui bavardent et qui ne comprennent pas toujours les raisons de cette augmentation. A la gare du rond point Kwame Nkrumah, à Kaneshie tout comme et au grand marché Makola et à Aflao, lieux d’où partent et reviennent les cars qui desservent les villes de l’intérieur du Ghana, le tarif connait une augmentation de 3 à 6 Ghana cedis selon la destination. Des passagers qui sont surpris par cette mesure ne cessent de se quereller avec les « mates », entendez les apprentis à bord des cars.

Faits majeurs à noter au niveau de l’aéroport international Kotoka d’Accra est que bien avant l’entrée en vigueur du nouveau prix du carburant, certaines compagnies aériennes domestiques à l’image de Antrak Air sont obligées d’annuler le programme de leurs vols en raison d’une pénurie de carburant. Cette pénurie va durer trois jours à en croire des officiels des compagnies aériennes concernées.

A ce niveau, les plaintes sont lésions. Pendant que certains se plaignent en voyant leur attente se prolonger dans le hall de l’aéroport, d’autres se demandent comment le Ghana qui est un pays producteur de pétrole est affecté par la pénurie de carburant.

Des raisons du désengagement du gouvernement à continuer par subventionner le prix du carburant, il a été révélé que l’Etat débourse chaque année environ 2,4 milliards de Ghana cedis pour l'essence, le diesel et le gaz butane et que la mesure ne peut plus perdurer.

Sans attendre, Manu Balado, un ex député de l’opposition NPP a déclaré que la décision du gouvernement de ne plus subventionner le carburant est une mesure qui vise à nuire aux consommateurs. Pour lui, l’augmentation du prix du carburant va entrainer l’augmenter du prix de tous les articles dans les marchés.

Mensah
 
 
7471 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 17/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Packetmoney
 
Le Ghana produit du petrole mais n a pas de raffinerie comme la CIV. Le Ghana vend du brute et rachete du raffiné. C est comme la CIV qui vend le cacao mais achete des produits à base de cacao dont les prix sont fixés par les usiniers de l europe. Les Africains doivent chercher à...
Le Ghana produit du petrole mais n a pas de raffinerie comme la CIV. Le Ghana vend du brute et rachete du raffiné. C est comme la CIV qui vend le cacao mais achete des produits à base de cacao dont les prix sont fixés par les usiniers de l europe. Les Africains doivent chercher à construire chez eux les infastructures de transformations pour être moins dépendants des autres.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login