Logo Koaci
 
 
 
Ghana : John Mahama évoque l’éventualité d’une démission
 

John Mahama (ph)

- Ghana - Aflao le 18 février 2013 © koaci.com –
Le Président ghanéen John Mahama Search John Mahama a assuré ses concitoyens qu'il acceptera le verdict de la Cour Suprême Search Cour Suprême en ce qui concerne la saisine des trois leaders du principal parti de l’opposition, le Nouveau Parti Patriotique (NPP), qui ont demandé à la Haute Cour d’annuler les résultats de la présidentielle 2012.

John Mahama a fait cette révélation le mardi dernier au nouveau palais présidentiel Flag Staff House, Accra, à l’issue de la rencontre qu’il a eu avec les Chefs de la région Est du Ghana. Le Président a juré de respecter la Constitution ghanéenne et à se soumette au verdict à vernir quel que soit son issue. Il est annoncé qu’il rencontrera les Chefs de la région du Nord pour leur expliquer sa position.

A la suite de cette annonce, Osagyefo Amoatia Oforipanin, le président de la chambre royale de la région Est a appelé les parties concernées par le contentieux électoral de la présidentielle 2012 à savoir le NPP et son candidat Nana Akufo Addo, le NDC et son candidat John Mahama Search John Mahama et la Commission Electorale à éviter les insultes politiques mais aussi à se préparer pour accepter le verdict de la Cour Suprême Search Cour Suprême quand celui-ci sera rendu.

Des dessous de la déclaration de John Mahama, il s’avère qu’il a voulu freiner les ardeurs des militants du NDC au pouvoir qui, agacés par la fronde que mène l’opposition, n’hésitent plus à insulter ceux qui au vu des rapports des observateurs électoraux et des résultats officiels de la Commission Electorale refusent de reconnaitre leur défaite électorale.

En rapport avec cette affaire qui est pendante devant la Cour Suprême Search Cour Suprême et dont l’issue est très attendue de part et d’autre, KOACI.COM a appris que deux agents électoraux de la Commission Electorale dans le district de Savelugu Nanton, Nord Ghana, ont été arrêtés par la Police hier dimanche pour tentative de falsifier les procès verbaux de l’élection de décembre 2012.

Avant que les suspects ne soient appréhendés par la Police, ils ont été arrêtés par des militants du NPP pour malversations.

Alertée, la Commission Electorale par la voix de Christian Owusu Parry, le directeur des relations publiques, a déclaré ce lundi que la Commission est en train d'inviter à Accra ses représentants régionaux pour les entendre sur le pourquoi ils ont voulu faire signer certains procès verbaux.

Mensah
 
 
11717 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login