Logo Koaci
 
 
 
Ghana : Polémique sur le corps électoral ghanéen en Côte d’Ivoire et à l’étranger
 
- Ghana – Aflao le 16 février 2013 © koaci.com –
Suite à la présidentielle de décembre 2012 au Ghana et son cortège de protestations et la non reconnaissance de la victoire du Président John Mahama Search John Mahama par l’opposition NPP, les soupçons de fraudes portent désormais sur les électeurs ghanéens de la diaspora.

Dans leur plainte à la Cour Suprême ghanéenne pour annulation des résultats officiels du vote publiés par la Commission Electorale Search Commission Electorale (CE), les plaignants à savoir Nana Akufo Addo, le candidat présidentiel du NPP, Mahamudu Bawumia, le candidat à la vice-présidence et Jake Obetsebi-Lamptey, le président du parti, ont demandé que soit révélé le nombre des électeurs ghanéens qui se sont inscrits en dehors du pays.

Initialement le NPP a accusé la Commission d’avoir frauduleusement inséré plus de 200.000 électeurs inscrits à l'étranger dans le décompte final du vote. Selon le NP, le nombre total des électeurs internes qui était de 13.917.366 est revu à la hausse à 14.158.890 soit un surplus de 241.524.

Pour répondre aux plaignants et pour lever l’équivoque dans les esprits quant aux éventuels soupçons de fraudes, la lumière vient d’être faite sur le nombre des électeurs enregistrés dans la sous région ouest africaine et dans le monde.

Selon le ministère des Affaires Etrangères sur le total des potentiels électeurs soumis à savoir le personnel des ambassades, les étudiants, le personnel des services de sécurité, seuls 705 électeurs ont été enregistrés entre les mois de septembre et octobre 2012. La répartition des électeurs inscrits se présente comme suit.

En Afrique de l'Ouest :
Abidjan (Cote d’Ivoire) 13 ; Dakar (Sénégal) 21 ; Monrovia (Liberia) 27 ; Lomé (Togo) 7 ; Abuja (Nigeria) 30 ; Bamako (Mali) 11

En Afrique de l’Est et du Sud :
Addis-Abeba (Ethiopie) 36 ; Pretoria (Afrique du Sud) 43

En Afrique du Nord:
Rabat (Maroc) 45; Alger (Algérie) 28, Le Caire (Egypte) 20

En Europe: Londres (Grande Bretagne), 49, La Haye (Pays Bas) 27; Moscou (Russie) 34; Berlin (Allemagne) 27, Genève (Suisse) 26 ; Rome (Italie) 16; Espagne 3

En Amérique:
Cuba 15; Washington DC (USA) 23 ; New York (USA) 55; Brésil 13. En Asie: Chine 20; Séoul (Corée du Sud) 22; Inde 17; Dubaï 19 ; Malaisie 13

A la lumière de ces chiffres, il s’avère qu’en Cote d’Ivoire et surtout au Togo voisins où vivent bon nombre de ghanéens, le nombre des inscrits est largement en dessous des attentes pour espérer qu’ils changent le résultat final du vote.

En plus de ces chiffres, la Commission Electorale Search Commission Electorale révèle avoir informé le NDC et le NPP de la tenue de ces opérations et qu’au delà aucuns des 705 ghanéens vivant dans la diaspora n’a pris part au vote.

Au moment du dépôt de la plainte du NPP, ce parti a menacé de dévoiler les noms et les adresses de ceux qui ont voté à l’étranger mais avec les révélations de la Commission, un défi est lancé a quiconque qui a voté à l’extérieur du Ghana de faire valoir ses preuves.

Enfin, à la Cour Suprême, le contentieux électoral qui oppose le NPP à trois parties à savoir le Président John Mahama, la Commission Électorale et le NDC se poursuit. Le plaignant va-t-il sortir la tête haute ou se noyer ? Nous ferons connaitre bientôt la position de John Mahama Search John Mahama qui n’a pas exclu l’éventualité d’une démission à certaines conditions. Affaire à suivre…

Mensah
 
 
6515 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login