Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: Présidentielle 2016, 4 candidatures validées, 13 autres rejetées, les premières raisons
 
Mme Charlotte Osei, la présidente de la CE

© koaci.com– Mardi 11 Octobre 2016 – La Commission Electorale (CE) au Ghana a validé 4 candidatures pour la présidentielle 2016. La CE, a après examen, rejeté les dossiers de 13 autres candidats qui sont amers et qui nourrissent déjà des actions judiciaires.

Les candidats dont les dossiers ont été jugés recevables sont hier lundi a Accra par la CE sont :

1. Nana Addo-Dankwa Akufo-Addo, du parti opposition New Patriotic Party (NPP)
2. John Dramani Mahama, du parti u pouvoir National Democratic Congress (NDC)
3. Ivor Kobina Greenstreet, du parti opposition Convention People’s Party (CPP)
4. Jacob Osei Yeboah - Candidat indépendant

Avec la liste des 4 candidats retenus, on peut déduire que le Président sortant John Mahama fera face une deuxième avec son principal adversaire Nana Akufo-Addo du NPP après leur duel de la présidentielle 2012.

Sur le total des 17 candidatures reçues et outre les 4 candidatures validées, la CE a rejeté 13 autres. Du lot des candidats recalés, on peut citer :

Hassan Ayariga du All People’s Congress (APC),
Dr. Edward Mahama du People’s National Convention’s (PNC)
Dr. Papa Kwesi Nduom, du Progressive People’s Party’s (PPP)
Dr Henry Lartey, du Great Consolidated Popular Party (GCPP),
Kofi Akpalu de l’Independent People’s Party (IPP)
Ward Brew, du Democratic People’s Party (DPP),
Mme Akua’s Donkor du Ghana Freedom Party (GFP)
Akwasi Addai Odike de l’United Progressive (UPP),
Kwabena Adjei, du Reformed Patriotic Democrats (RPD),
Nana Agyenim Boateng, de l’United Front Party (UFP),
Nana Konadu Agyemang Rawlings du National Democratic Party (NDP)
Alfred Asiedu Kwame Walker, un candidate independent

Des causses immédiates du rejet des 13 candidatures, la Commission Electorale a avancé que dans les dossiers de candidatures reçus, elle retrouve plus d’une fois les noms de certaines personnes qui ont parrainé plusieurs personnes. Outre cette raison, des griefs sont retenus individuellement contre les désormais 13 aspirants malheureux à la présidentielle 2016. Au regard de cette anomalie, la CE a annoncé vouloir saisir le procureur général pour des enquêtes et des poursuites judiciaires.

Contre des éventuels recours en justice, la Commission Electorale a statué qu’elle ne fera pas de faveur aux partis politiques disqualifiés.


Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
7465 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 11/10/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login